Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 Jan

Les lettres

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Lectures étrangères

les lettres

 

"Les lettres" d'Edith Warthon

 

Poche - 91 pages - 2 euros

 

Note : 06/10

 

Quatrième de couverture :

 

A Paris, la jeune Lizzie West tombe amoureuse de Vincent Deering, le père de la petite fille dont elle est l'institutrice. Devenu veuf, Deering doit repartir aux Etats-Unis. Les amants se promettent de s'écrire, mais rapidement Lizzie ne reçoit plus aucune lettre. Quelques années plus tard, elle le croise par hasard..

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Lizzie est l'institutrice de la jeune Juliette dont le papa est peintre et la maman...... on ne sait pas trop.

Toujours allongée à lire, dormir ou être malade en fait.

 

Un jour Lizzie demande à être reçue par Monsieur Deering, le père de la fillette.

Elle n'arrive pas à se faire entendre de Juliette. Cette dernière refuse de faire le moindre effort et d'apprendre quoi que ce soit.

Aussi Lizzie désire t'elle partir.

 

Mais à sa plus grande stupéfaction, Monsieur Deering lui dit très clairement qu'elle ne peut pas partir, qu'il serait perdu sans elle. Et sur ces mots, il l'embrasse.

Le coeur de Lizzie s'envole alors et s'engage entre les deux adultes, une relation cachée.

 

Jusqu'au jour où la maman de Juliette tombe malade.

Puis décède.

 

Monsieur Deering se voit contraint de repartir aux Etats Unis afin de gérer les biens de sa femme.

Mais promis, il écrira à Lizzie.

Leur amour survivra.

 

 

MON AVIS :

 

Il semble que tous les clichés sur les femmes sans cervelle soient réunis dans cette petite nouvelle.

 

Lizzie est une jeune femme sans argent qui s'éprend du père fortuné de son élève.

Elle vit avec lui une relation cachée puisque monsieur est marié.

Monsieur part loin d'elle mais lui promet l'amour pour toujours.

Puis ne donne aucune nouvelle.

 

Les années passent. Lizzie a le coeur brisé.

Un héritage lui apporte la richesse et de nouveaux amis(es).

Monsieur Deering réapparait comme pas enchantement.

Et après des excuses plus que minables, qui d'ailleurs n'expliquent absolument rien, voilà que Lizzie lui retombe dans les bras.

 

Un mariage et un bébé plus tard, Lizzie se rend compte que finalement, son cher et tendre est un menteur.

Mais sur quoi a t-il bien pu mentir ? Tout ? Ou juste quelques lettres ?

Son amour pour elle ? Leur rencontre fortuite alors qu'elle venait de toucher son héritage ?

 

Lizzie n'a qu'un vague sursaut lorsqu'elle ouvre les yeux sur le mensonge de son mari.

Ho oui elle est en colère. Elle se pose quelques questions. Se sent bafouée.

 

Mais le tout ne dure que l'espace de quelques minutes.

Bien vite, elle préfère fermer les yeux et garder son époux près d'elle, sans parler, sans poser de questions.

 

Les réponses pourraient être blessantes.

Lui mettre le nez dans toutes ses erreurs de jugement.

Aussi est-il plus facile de fermer les yeux et d'inventer des excuses.

 

Cet homme est un looser, un profiteur. Un pauvre type. Fainéant qui plus est.

 

Et Lizzie est une dinde sans cervelle.

 

Finalement ces deux là se sont bien trouvés.

 

L'écriture d'Edith Warthon est plutôt plaisante et l'histoire m'aurait sans doute plu davantage si elle avait été plus longue. Plus détaillée.

 

J'aurais aimé une autre fin, mais là ce n'est pas à moi d'en décider.

 

 

Commenter cet article

Allie 12/01/2011 21:20



Je compte bien le lire. J'aime beaucoup Edith Wharton!



hydromielle 13/01/2011 11:01



Tu me diras



Stéphanie 12/01/2011 16:42



bon je viens de le commander, un folio à deux euros même pas au top, mais de mon auteur chouchou cela ne peut pas faire de mal :)



hydromielle 13/01/2011 11:01



Non mais c'est pas mal écrit hein. C'est juste trop court quoi



Archives

À propos