Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 Jan

Les trois mousquetaires

Publié par hydromielle  - Catégories :  #classique

les 3 mousquetaires

 

"Les trois mousquetaires" d'Alexandre Dumas

 

Poche- 781 pages - 6,20 euros

 

Note : 8,5/10

 

Quatrième de couverture :

 

Pour le prochain bal de la cour, le roi Louis XIII demande à son épouse, la reine d'Autriche, de porter son collier de diamants. Or, la reine a imprudemment offert ces joyaux à son amant, le duc de Buckingham. D'Artagnan, Athos, Porthos et Aramis, les inséparables mousquetaires, ont pour mission de retrouver la parure. Au plus vite, et dans le plus grand secret.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Lorsqu'il quitte sa famille et sa région pour se rendre à Paris, d'Artagnan est bien loin de s'imaginer ce qui l'attend d'aventures et d'intrigues.

 

Sur la recommandation de son père (et à l'aide d'une lettre de ce dernier), d'Artagnan doit rencontrer Monsieur de Tréville et se mettre à son service afin de devenir Mousquetaire du Roi Louis XIII.

 

D'Artagnan n'a pas le temps d'arriver à Paris que déjà les ennuis commencent.

Il se prend le bec avec un homme, est blessé et sa lettre de recommandation disparaît.

 

Arrivé à Paris tant bien que mal, son caractère enflammé lui cause de nouveaux ennuis et le voilà avec trois duels sur le dos pour le même jour.

Il devra affronter trois Mousquetaires, Athos, Porthos et Aramis.

 

A peine 20 ans et déjà dans les ennuis jusqu'au cou...

D'Artagnan lui même ne donne pas cher de sa peau et se dit que même s'il arrive à sortir vivant du premier duel, il n'arrivera jamais à se sortir des deux autres.

 

Sa vie aura été courte, mais au moins n'aura t'il pas reculé devant les affronts.

 

 

MON AVIS :

 

Il est de notoriété publique que les auteurs classiques français et moi.... ne sommes pas vraiment des amis.

Je les évite au maximum et m'en porte très bien.

 

Ou du moins le croyais-je.

 

A force d'entre les copines parler des Trois mousquetaires comme d'un livre merveilleux, je me suis dis que j'allais peut être finalement, tenter de me rendre compte par moi même.

J'avoue, le nom de l'auteur puis l'épaisseur du livre ne jouait pas non plus en sa faveur.

 

Et puis je connaissais l'histoire après tout.

D'Artagnan, les trois mousquetaires, la reine, le collier tout ça .... j'avais vu des films et je connaissais tout le truc.

 

Du moins je le pensais.

Parce que franchement, ce que j'en savais n'était qu'une petite partie de l'histoire finalement.

 

Les ferrets, le bal, Anne d'Autriche, le Duc de Buckingham, le vilain méchant Richelieu et les 4 copains mousquetaires, pour moi c'était ça l'histoire.

 

Mais en fait c'est bien plus.

 

Ces fameux mousquetaires n'étaient pour moi que les noms de joyeux lurons vu à la télé.

C'est évident qu'ils aiment faire la fête, mais ils ne sont pas que ça.

 

Alexandre Dumas leur prête une vie riche et un caractère très différent de ce que je pensais. Et très différents les uns des autres.

 

Aramis rêve de rentrer dans les ordres et même s'il en est "distrait" à plusieurs reprises, il garde ce désir au fond de lui.

 

Porthos batifole avec une "duchesse".

 

Athos est le plus âgé des trois, il a une immense culture générale et semble tout savoir sur tout.

Mais garde une partie sombre, cachée. Un secret.

 

D'Artagnan est beaucoup plus jeune que ce que je pensais. Un petit minot d'à peine 20 ans et que ces trois gaillards semblent considérer parfois comme un chef.

Ce coquin à le sang chaud et s'énerve très facilement, susceptible au possible et volage il m'a semblé par moment bien naïf. Chose que la jeunesse peut excuser.

 

Le personnage d'Anne d'Autriche est peu abordé. Elle fait quelques apparitions de ci de là, mais sans plus.

 

Louis XIII est présenté comme un roi colérique, jaloux mais surtout à mon avis, bien peu malin.

Il se laisse mener par le bout du nez et ne voit rien.

 

Le cardinal de Richelieu est bien plus complexe, bien plus riche.

Sournois. Il cache ces traits de caractères au Roi, mais tout le reste du pays semble connaître ses agissements.

Pour le coup, comment Louis XIII peut-il être aussi aveugle et ne rien voir de son manège ?

 

Mais le personnage le plus important, le plus intéressant sans être pour autant le plus attachant, est sans aucun doute celui de Milady.

Cette femme est une vipère.

Beauté fatale, enchanteresse, machiavélique, sorcière...... des tas d'adjectifs lui conviennent.

Présente dès le début du livre, elle y reste tout du long et à sans doute le rôle le plus important.

Elle est de toutes les manipulations, sait comment tromper les gens et le fait avec une telle facilité que s'en est incroyable.

Je ne pouvais m'empêcher de pester après le livre... c'est dire...

 

J'ai été bluffé par cette femme. Par ce que Dumas en a fait.

Je n'ai pas compris comment tous ces hommes pouvaient se laisser manipuler par elle, comme s'ils le voulaient en fait.

Même d'Artagnan, sachant qui elle est, ce qu'elle est, cède à ses charmes. Incroyable !

Soit Milady est très forte, soit d'Artagnan est un peu idiot sur les bords.

A mon avis, un peu des deux......

 

J'ai pesté autant que j'ai pu après elle. J'ai voulu qu'elle meurt dans le château de son "frère".

Mais lorsqu'elle s'est échappée je me suis tout de même réjouie de savoir que d'autres aventures allaient arriver.

Et quelles aventures !

Ce qu'elle a fait au couvent m'a fait hurler !

Là il fallait vraiment qu'elle meurt !

 

Sa fin cependant semble avoir troublé tout le monde.

Tous la détestaient, tous voulaient sa mort, mais une fois la chose arrivée, c'est un peu comme s'il manquait quelque chose.

 

J'ai dis un peu plus haut que Milady n'était pas attachante, mais finalement je ne sais plus.

Elle n'est certes pas attachante dans le sens habituel du mot. On ne l'aime pas.

Mais on s'attache malgré tout à elle. Elle est fascinante. Comme un serpent.

On la déteste, mais on aime la détester.

 

Dumas a fait très fort avec ce personnage.

 

Pour revenir sur les mousquetaires, ces hommes avaient de l'honneur tant qu'il s'agissait de guerre, de duel, mais dès qu'il était question de femmes, ils ne faisaient vraiment pas preuve d'autant de droiture... Un regard pour tomber amoureux. Et hop, un autre regard, une autre femme, un autre amour.

On se choisissait une femme par rapport à son compte en banque et à ce qu'elle pouvait entretenir son amant.

Les moeurs de l'époque concernant l'amour étaient bien légères.

 

L'histoire de France n'est que très peu évoquée.

Il est vaguement question d'une guerre contre l'Angleterre et les mousquetaires partent se battre à La Rochelle.

D'un autre côté, ce n'est pas non plus le sujet du livre.

 

Je m'attendais à quelque chose de pompeux. A une écriture ennuyeuse, limite à du vieux français.

Mais il n'y a rien de tout ceci dans ce roman.

 

La plume d'Alexandre Dumas est légère, c'est un délice.

Ses personnages sont complets, son histoire est prenante. Et on y trouve même de l'humour.

 

Les 700 et quelques pages se lisent très rapidement et pour finir on en redemande.

 

J'ai passé de très agréables moments de lecture avec ce roman et ne regrette vraiment pas de m'être lancée dans l'aventure.

 

 

 

challenge nécro

 

Commenter cet article

yueyin 03/02/2011 15:08



Dumas ennuyeux !!! tss tss :-) Dumas est grand, Dumas est épique, Duams est bondissant :-))) pour ce qui est de l'histoire de france, il ne la respectait guère notre bon Alexandre mais comme il
le disait lui-même, il lui faisait de beaux enfants...



hydromielle 03/02/2011 18:46







keisha 29/01/2011 09:49



Dumas souffre de versions écourtées, du fait qu'on croit le connaitre déjà, alors je suis contente que tu le découvres dans sa splendeur. Laisse toi tenter par la version complète du Comte de
Monte cristo, tu m'en diras des nouvelles!



hydromielle 29/01/2011 18:26



Je note



kali 27/01/2011 23:36



Je ne connais que le dessin animé avec les chiens, là... Ben, revu à l'âge adulte, c'est tout pourri :-/


Mais le roman, ah, le roman! J'adore, et je suis ravie de voir que toi aussi :-D



hydromielle 28/01/2011 18:02







Ori 27/01/2011 20:35



Ahhhhh Milady, j'ai lu le roman car je l'adorais dans le dessin animé japonais adapté du roman!



hydromielle 27/01/2011 20:56



Ha parce qu'en plus il y a un dessin animé ????? je savais pas ça.... tu es une source d'information inestimable Ori



bladelor 27/01/2011 18:20



Voilà un classique qui me tente beaucoup.



hydromielle 27/01/2011 20:55



Fonce alors, vraiment il vaut le coup



Archives

À propos