Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 Jun

L'importance d'être constant

Publié par hydromielle  - Catégories :  #classique

L'importance d'être constant

 

"L'importance d'être constant" d'Oscar Wilde

 

Poche - 300 pages - 6,80 euros

 

Note  : 09/10

 

Quatrième de couverture :

 

Dernière pièce d'Oscar Wilde, L'Importance d'être constant brille des feux d'un langage habité par la grâce : s'y manifestent la puissance et la modernité de la réflexion de l'auteur sur la fiction, mais aussi son inventivité subversive et satirique, son esprit généreux et étincelant d'élégance et de drôlerie.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

A la fin du XIXe siècle, en Angleterre, deux jeunes gentilshommes, Jack Worthing et Algernon Moncrieff, se découvrent un stratagème commun.
 
Jack, qui vit à la campagne, s'est inventé à Londres un frère débauché, Constant, qui lui sert d'excuse pour échapper à la pesante bienséance dont il doit s'entourer pour veiller sur Cecily, sa jeune et riche pupille.
 
Algernon, à Londres, s'est inventé un ami invalide, Bunbury qui vit à la campagne et qui lui sert de prétexte pour éviter les corvées mondaines de la cité.
 
Jack est amoureux de Gwendolen, fille de la tante d'Algernon, la redoutable Lady Blacknell.
Gwendolen, qui est convaincue que son destin est d’épouser un homme prénommé Constant, ne connaît Jack que sous cette identité.
 
De son côté, Algernon se rend à l'adresse de Jack à la campagne et se fait passer auprès de Cecily pour Constant Worthing. C'est le coup de foudre.
 
Mais Jack rentre chez lui et annonce le décès de son frère Constant...
 
Ce résumé n'est pas de moi, je l'avoue.
En revanche, le nom de la personne qui l'a écrit n'est pas mentionné, je ne peux donc pas rendre à César ce qui est à César.
 
Mais si je me suis permis de le recopier c'est tout simplement parce qu'il résume parfaitement bien le livre et mieux que je ne saurais le faire moi même.
 
Moi qui n'aime pas lire de pièce de théâtre, je viens là de me prendre l'une des plus grandes baffes de ma vie !
 
La lecture de cette pièce est un pur bonheur.
La finesse de l'écriture est tout simplement magique.
 
Oscar Wilde joue avec les mots comme personne.
 
Les personnages sont plein de charme et les dialogues délicieux.
 
L'ironie, l'humour et les répliques incisives des protagonistes ne peuvent laisser indifférent.
 
Le second degré est exploité avec brio et le tout forme un livre, une pièce, juste........ divine.
 
"L'importance d'être constant" est pour moi un véritable coup de coeur.
 
J'ai été très surprise en fait de tant en aimer la lecture que j'ai fais un second passage pour la partie anglaise.
C'est beaucoup trop difficile pour moi de lire en anglais, mais je me le garde à porter de main pour dans pas longtemps (du moins j'espère).
 
Une chose est certaine, je vais continuer à lire les pièces d'Oscar Wilde, en espérant qu'elles soient toutes aussi bonnes.
 
Et je recommande très très chaudement celle ci, qui fera passer un très agréable moment à qui l'aura entre ses mains.
 
 
englishclassicsmaxicopie1.jpeg
Commenter cet article
T


J'adore ! Je vais la relire pour le challenge également !



Répondre
H






K


Chouette, ce livre vient d'apparaître par un puuuuuur hasard dans ma pile!!  C'est trop génial!



Répondre
H






C


Moi j'adore lire des pièces et comme tu le dis, celle-ci est un bonheur. As-tu tenté du Anouilh ???



Répondre
H


Non pas du tout



V


Heureusement que tu as aimé vu la difficulté que tu as pour le trouver;o)



Et sinon, si ça te dis, il y a un petit tag qui t'attend chez moi;o) Bisous



Répondre
H


Ho ça m'est déjà arrivée de chercher un livre pendant trèèèèèèèèèèès longtemps pour ne finalement pas l'aimer... les boules



L


Je suis pas tres tehatre je dois bien avouer ! Je commencerai plutot par Le portrait de Dorian Grey pour decouvrir cet auteur !



Répondre
H


Dorian Grey et également le premier livre de Wilde que j'ai lu. Et je t'avoue que je n'aime pas non plus lire du théâtre, mais vraiment, ce livre vaut le
coup.



Archives

À propos