Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 May

Gabriel Lambert

Publié par hydromielle  - Catégories :  #classique

gabriel lambert

"Gabriel Lambert" de Alexandre Dumas

 

Poche - 300 pages - 4,80 euros

 

Note : 08/10

 

Quatrième de couverture :

 

Qui est Gabriel Lambert ? Dans ce court roman, écrit à la même époque que Les Trois Mousquetaires, six narrateurs se relaient pour raconter la vie de ce paysan monté à Paris, devenu homme du monde, puis faux-monnayeur, qui finira au bagne de Toulon. Tous les témoignages sont à charge : le héros est un anti-héros, antithèse des figures courageuses qui peuplent les romans de Dumas. Derrière le personnage se cache un certain Jules Lecomte, que l'auteur a connu. Mais surtout, Dumas lui-même : il y a bien des points communs entre créateur et créature, entre ces deux jeunes provinciaux qui ne supportent pas leur pauvreté et partagent le même talent, celui de l'écriture.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

De passage à Toulon, Alexandre Dumas fait la rencontre de plusieurs prisonniers du bagne.

En l'un d'eux il croit reconnaitre un homme mais sa mémoire lui fait défaut.

 

Impossible pour l'écrivain de se souvenir de l'occasion ni du lieu de la rencontre et encore moins du nom de cet homme.

 

C'est par le biais d'un autre prisonnier que Dumas apprend en effet, qu'il connait le jeune homme.

Dans la lettre qu'il lui fait passer, ce dernier dit s'appeler Gabriel Lambert mais affirme qu'il l'a rencontré sous un autre nom. Et si Alexandre Dumas promet de ne pas chercher à en apprendre plus, il lui dira sous quel nom il le connait et quelles étaient les circonstances.

 

 

MON AVIS :

 

Dans ce petit roman Alexandre Dumas est à la fois narrateur et acteur de son livre.

 

Ecrit à la même époque que "Les trois mousquetaires", "Gabriel Lambert" est cependant très différent.

 

Le récit est divisé en plusieurs parties, racontées par plusieurs personnes.

Ainsi Alexandre Dumas ouvre l'affaire et s'y succède ensuite Fabien, médecin du roi.

Là les choses se "corsent" car dans le récit de Fabien intervient également le récit d'une jeune femme.

Et ainsi de suite.

 

Le personnage principal n'a absolument rien pour lui.

Gabriel n'a rien d'un héros et est même parfaitement détestable. Et ce, dès son plus jeune âge.

 

L'auteur nous dresse le portrait d'un jeune homme possédant un don qu'il va très mal utiliser.

Gabriel a de l'or dans les mains. Dans les doigts plus exactement. Il peut reproduire à l'identique tout ce qu'il désire.

Dès lors on devine très facilement le chemin que va prendre le jeune homme.

Sa condition de pauvre l'a toujours rebuté, Gabriel se voyait à Paris. Gabriel se voyait faire fortune.

Et Gabriel a choisi le mauvais chemin.

Celui de la facilité et du mensonge.

 

Cependant, le jeune homme n'a pas vraiment l'intelligence qui va avec la vie qu'il s'est choisi.

Sa moralité laisse fortement à désirer et pour ne rien arranger, Gabriel est un pleutre.

 

J'ai trouvé Gabriel particulièrement écoeurant, lâche et méprisant.

Condamné par la justice, il trouve encore le moyen de faire appel à la pitié des gens alors que tous ses choix et comportements sont inexcusables.

 

Mais au delà de l'histoire de Gabriel Lambert, l'auteur pose la grande question de la peine de mort.

Est-elle plus "juste", ou plus "honorable" qu'une condamnation au bagne ?

La justice est-elle correctement exécutée ?

 

Même si je n'ai effectivement pas apprécié le personnage du livre, j'ai tout de même été transporté par l'histoire raconté et l'écriture de Dumas que je trouve toujours aussi belle.

 

Un roman méconnu mais qui mérite d'être lu et qui a toute sa place dans votre bibliothèque.

Commenter cet article

Violette 11/05/2012 22:11


je ne connais même pas ce titre! (oui, j'ai honte !)

hydromielle 12/05/2012 22:30



Pas de honte à avoir parce que si j'ai bien compris, c'est un roman qui est
méconnu et réédité



Ankya 11/05/2012 19:54


Il est dans ma PAL celui-là ! Je m'y mets dès que j'ai fini mes partiels :)

hydromielle 12/05/2012 22:29



Yes yes



Archives

À propos