Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 Jul

La conquête de la liberté

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Fantasy






















"La conquête de la liberté" de Robin Hobb
Cycle "Les aventuriers de la mer" - tome 3


Poche - 379 pages - 7,60 euros

Note : 08/10

Quatrième de couverture :

Perdu à Jamaillia, Hiemain s'apprête à affronter son destin. Dans sa fuite, l'apprenti prêtre va retrouver Vivacia pour subir avec elle les événements les plus douloureux de leurs jeunes existences. Son père, le capitaine Kyle, de plus en plus violent et humiliant, leste la vivenef d'esclaves, attirant les serpents de mer. Quant à Malta, elle entre progressivement en conflit avec ses aïeules et leur procure bien des tourments. Les Vestrit se déchirent de l'intérieur... Pendant ce temps Kennit le pirate, affaibli et mutilé à l'issue d'un terrible abordage, sent la chance le quitter. Posséder une vivenef devient pour lui une priorité, un impératif audacieux mais quasi suicidaire...


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Après avoir navigué pendant une année à bord du Moissonneur, Althéa est sur le point d'obtenir le document qui lui servira de preuve lorsque le capitaine lui demande son nom.
Si elle veut que le document soit valable devant Kyle, Althéa est obligée de donner son véritable nom.
Lorsqu'il l'apprend, le capitaine entre dans une colère noire et la jette du navire. Sans le précieux document.

Kennit, le capitaine pirate, cours toujours après son rêve.
Alors que le Marietta aborde un navire esclave, les membres des deux équipages ainsi que les esclaves sont attaqués par des serpents.
On jette par dessus bord les cadavres dont ils se nourrissent mais ce n'est pas suffisant. Les serpents tentent d'attraper tout ce qui est à porter de dents.
L'un d'eux réussi a attrapé une jambe de Kennit.
Pour ne pas qu'il soit emporté dans la gueule du serpent, Etta la prostitué qu'il a embarqué à son bord et qui est amoureuse de lui, coupe sa jambe à coups de hache et le remonte à bord du navire.

Hiémain lui, s'est sauvé et a abandonné Vivacia.
Pour l'heure, il est dans Jamaillia, se demandant comment rejoindre son ancien monastère.
Dans une rue, il est hélé par un groupe d'esclaves qui lui demande de bien vouloir donner les derniers sacrements à l'une d'entre eux.
Hiémain s'exécute et l'esclave s'éteint doucement.
Leur propriétaire accuse alors Hiémain d'avoir tué la femme esclave et Hiémain se retrouve en prison.
Si dans les trois jours, personne ne vient payer son amende, il sera tatoué au visage et vendu comme esclave.

A Terrilville, c'est de pire en pire.
Les Vestrit n'ont pratiquement plus un sou vaillant et pour rembourser leurs dettes dans les temps, ils doivent faire de gros sacrifices.
Ce qui n'est pas du tout du goût de Malta.
Celle-ci ne cesse de provoquer sa mère et sa grand mère.
Menteuse, manipulatrice, voleuse etc.... elle réussi à mettre la famille dans une situation très embarrassante vis à vis d'une importante famille du Désert des Pluies. Mais elle n'en rejette pas moins la faute sur les autres.

La série est toujours aussi bien. Toujours aussi prenante.

Les personnages sont de plus en plus développés.

Kennit est exaspérant, imbu et d'une prétention qui m'agace.

Malta est insupportable. Cette sale gamine me sort par les trous de nez. A chaque fois je n'en reviens pas de sa mauvaise foi et de sa bêtise. Même son jeune âge n'excuse pas tout.

Hiémain réagi un peu trop en gamin un peu niais parfois lui aussi.
Il n'y a qu'à la fin de ce volume qui prend de l'assurance et change de comportement.
Tout ce qui c'est passé semble avoir fait de lui une autre personne.

Vivacia vit des moments très durs. Avec l'abandon de Hiémain, elle se retrouve seule, sans ami.
Le transport d'esclave est difficile pour elle. Tous ces sentiments négatifs, de peurs, de maladies, toutes les morts lui pèsent énormément et la perturbe beaucoup.
Sa peur des serpents est impressionnante.
D'un autre côté, elle semble également mûrir.
Du fait de s'être retrouvée seule, la voilà qui se pose des questions auxquelles elle n'aurait sans doute jamais pensé avant.

Quant à Kyle, il est immonde.
Cet homme est une ordure et je voudrais bien pouvoir le passer par dessus bord.

Une des grandes forces de l'auteur réside également dans le fait que ses personnages sont devenus vraiment réels pour moi.
Je suis heureuse de lire des passages avec Althéa, je suis curieuse de Hiémain et de Vivacia.
Je suis énervée en lisant les bêtises de Malta.
Et je disjoncte carrément dès qu'il s'agit de Kyle.

Je vis le livre à fond. Même si certains personnages n'ont pas été suffisamment présent à mon goût, tel Althéa et Brashen. J'espère en lire plus sur eux dans les prochains volumes.

Des situations de plus en plus complexes, des mondes nouveaux, une multitude de pistes qui s'ouvrent, des tas de questions et une allure qui s'accélère....... pas le temps de souffler et une folle envie de lire la suite.

Commenter cet article

Iani 22/07/2008 11:25

C'est fou quand même la façon dont Hobb arrive à nous faire ressentir ses personnages !

hydromielle 23/07/2008 08:47


Elle est vraiment très douée, c'est clair.


pom' 22/07/2008 09:11

tu me donnes envie de reprendre la série

hydromielle 22/07/2008 11:13


Tant mieux si je suis convainquante alors.
Tu devrais reprendre et voir ce que ça donne.
Perso je me régale au moins autant qu'avec l'Assassin Royal


Archives

À propos