Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 Jul

Witch Hunter

Publié par hydromielle  - Catégories :  #DB-Manga






















"Witch Hunter" de Cho Jung-Man
Tome 1


Manga - 160 pages - 5,95 euros

Note : 06/10

Quatrième de couverture :

Les deux tiers du monde connu sont tombés sous la domination des sorcières. Flanquées de leurs " supporters ", des monstres qui obéissent au moindre de leurs souhaits, elles détruisent tout sur leur passage. Incapables de comprendre les raisons de cette fureur meurtrière, les humains rassemblent tant bien que mal des Witch Hunters, des combattants aux pouvoirs extraordinaires chargés d'éliminer la menace. Tasha Gospell et son acolyte à tête de citrouille sont parmi les plus puissants. Le " tireur d'élite ", comme on l'appelle, ne parvient pourtant pas à détester les sorcières...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Depuis 14 ans, les sorcières font la guerre aux humaines.
Chaque sorcière est "appariée" à un supporter doté également de pouvoirs.

Elles ont ainsi pu conquérir les deux tiers du monde.
Mais les pays restés libres ont décidés de se rebeller.

Ils ont fait appelle à une sorte d'élite. Des humains possédant eux aussi des pouvoirs paranormaux, pour combattre les sorcières.

Ce sont les Witch Hunters.

Tasha Godspell est l'un d'eux.

Mais pas n'importe lequel....
Bien que non sorcier, il bénéficie lui aussi d'un supporter.
Une marionnette à tête de citrouille appelée Halloween.

A l'ouverture du manga, je me suis sentie un peu perdue.....
Comme pour tout manga je l'ai ouvert à la dernière page pour le lire dans le sens de lecture original japonais.
Et ho surprise....... j'étais vraiment à la dernière page.

Ce manga se lit en fait dans le sens des BD européennes. Un peu déstabilisant pour les 2/3 premières pages et les premières vignettes. Tout est sans dessus dessous.

Le graphisme de Witch Hunter est assez sympa mais sans plus. Rien de comparable avec Yazawa par exemple.

Le style des dessins et de l'histoire m'a beaucoup fait penser aux dessins animés en fait.
Le genre qui d'un seul coup se retrouve défiguré par la surprise, par la honte. Vraiment comme dans les DA.

L'histoire en elle-même n'est ni captivante, ni repoussante. C'est assez difficile de se faire une idée sur un seul volume.
Il est intéressant je pense de continuer rien que pour en savoir plus sur la soeur de Tasha.

Pour le moment, j'ai plutôt le sentiment d'avoir lu un manga humoristique.

Sympathique mais pas inoubliable.

Commenter cet article

Archives

À propos