Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 Nov

La planète géante

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Science Fiction

51A87CP9JCL._AA240_.jpeg

 

"La planète géante" de Jack Vance

 

Poche - 276 pages - 7,30 euros

 

Note : 06/10

 

Quatrième de couverture :

 

L'attentat a réduit leur vaisseau en miettes et les a précipités sur la Planète Géante, un monde farouche et dangereux qui, quelques générations plus tôt, servait encore de lieu d'exil pour tous les parias de la galaxie. Pour survivre dans ce monde où l'absence de métaux interdit toute technologie, les occupants de l'épave n'ont plus qu'une solution : rejoindre à pied l'Enclave terrienne, de l'autre côté de la planète... à quelque 65 000 kilomètres de là !

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Ils sont très peu nombreux à avoir survécu à l'attentat puis au crash du vaisseau.

Celui ci s'est écrasé au beau milieu de nulle part et les hommes n'ont plus rien.

 

Les survivants enterrent les corps qui ont pu être retirés de l'épave, quant aux autres ils restent malheureusement là où ils sont, enfouis sous la grosse carcasse.

 

Quelques armes ont pu être sauvés et les hommes tentent de démonter un maximum de métal transportable.

Car sur la planète géante, c'est le métal la plus forte monnaie d'échange.

 

La petite poignée d'homme va devoir traverser la Planète Géante pour rejoindre l'Enclave terrienne et pouvoir retourner chez eux.

Seulement cette Enclave se trouve à 65 000 kilomètres.

 

Mais le trajet ne sera pas facile.

En effet, ils ont tous conscience qu'un traitre se trouve parmi eux.

 

A qui faire confiance ?

Vont-il arriver au bout de ces 65 000 kilomètres ?

Et retourner sur Terre ?

 

 

MON AVIS :

 

"La planète géante" est un bien agréable livre de SF.

 

Cette planète, loin de la coupe et des lois terriennes est principalement peuplée de tueurs.

Massacres, esclavagisme et cannibalisme sont monnaie courante.

 

Sur cette planète chacun vit comme il peut.

Les us et coutumes n'ont rien à voir avec ce que les hommes du vaisseau connaissent.

Leurs savoir est purement académique, aussi, une fois placée devant les faits, il leur est parfois difficile de réagir.

 

La traversée qu'ils vont devoir entreprendre ressemble à une épopée.

Une sorte de traversée fantastique.

Comment et pourquoi ne comprennent-ils pas que traverser La Planète Géante est chose impossible ?

 

Tous pourtant décident de partir et de voyager avec très peu de choses pour parcourir les 65 000 kilomètres.

Les aventures ne cesseront de les attendre à chaque étapes.

Le groupe, déjà petit au départ, se voit rétrécir à mesure qu'ils avancent.

La mort est là, constante, palpable à chaque pas qu'ils font.

Et pourtant ils continuent.

 

Si La Planète Géante est hostile, rude et dangereuse, elle est également très belle et offre des trésors aux voyageurs.

Jack Vance a su créer un monde qui offre tout et son contraire, mais surtout à le rendre parfaitement crédible.

 

J'ai tout particulièrement aimé l'étape "Kirstendale".

Cette ville est magnifique dans ses descriptions.

Mais aussi dans sa façon de fonctionner.

Avec cette ville, l'auteur a imaginé un monde dans son monde.

Très réussi.

 

Un petit livre bien agréable.

Commenter cet article

Archives

À propos