Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 Jan

Une touche d'amour

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Lectures étrangères

41VHMPJQ5JL.-AA240-.jpeg

"Une touche d'amour" de Jonathan Coe

Poche - 289 pages - 7,10 euros

Note : 05/10

Quatrième de couverture :

Robin Grant est étudiant à Coventry, où il traîne sa thèse en littérature depuis quatre ans. Solitaire, égocentrique, amorphe, il mène une existence sans amour et sans amitié. Profondément dépressif, il exprime sa vision du monde et son sens de la fatalité en écrivant des récits à l'humour cotonneux. Le monde extérieur va pourtant le toucher de plein fouet lorsque, soupçonné de s'être exhibé devant un petit garçon, il est accusé d'outrage à la pudeur.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Poussé par Kate - son épouse - Ted reprend contact avec un vieil ami, Robin.

Ces deux là se sont éloignés avec les années, et franchement, Ted n'a aucune envie de le revoir.
Mais entre son épouse et un vague sentiment de culpabilité, il se rend tout de même un beau jour chez Robin.

Là, au lieu de l'accueil chaleureux qu'il pensait recevoir, il n'y a qu'un vague "salut".

Robin n'est plus l'homme qu'il était. Loin de là.
Son appartement est un vrai capharnaüm. Robin est sale et semble au bout du rouleau.

Malgré cela, Ted a dû mal à se sentir touché, à se sentir proche de son ami.
Il sent bien que ce dernier part à la dérive mais il n'a pas envie plus que ça de lui tendre la main.

Il tente tout de même de vaguement le soutenir mais se force.
Il cherche à distraire Robin en faisant resurgir de vieux souvenirs d'université mais visiblement les deux hommes ne sont pas sur la même longueur d'onde.
Si les souvenirs, les personnes et les lieux sont bien les mêmes, la façon dont ils avaient été vécus est très différentes pour l'un comme pour l'autre.

Jonathan Coe est un auteur que j'affectionne particulièrement.
Pour son écriture, ses histoires, sa façon de mêler les personnages.
Des romans où je me suis toujours "sentie bien".
Que j'ai toujours pris un grand plaisir à lire.

Or là, rien de tout ceci.
Mis à part l'écriture qui n'est pas à remettre en question.

Le reste n'a aucune saveur.
Ce roman est fade.
Ennuyeux.

Coe fait souvent de ses romans des puzzles, avec des morceaux de ci de là qui finalement s'emboitent parfaitement bien et de façon très claire.
Or là, c'est le fouillis complet.

Les nouvelles écrites par Robin et insérées dans le livre ne sont d'aucune utilité. Pas même, à mon sens, pour comprendre la psychologie du personnage.
Elles sont de plus de mauvaises qualités et sans intérêt.

Les personnages eux même n'ont rien de "vibrant".
Ils m'ont semblés sans reflet. Sans goût.

L'histoire générale quant à elle......... qu'en dire ?
Rien à vrai dire... c'est tout ce qu'elle m'inspire.
Je n'ai pas été séduite par ce roman, ces personnages et l'histoire qui y était raconté.


Commenter cet article

Manu 22/01/2010 19:55


Pareil que toi, alors Coe est un de mes romanciers favoris, ce titre a été une grande déception.


hydromielle 22/01/2010 20:27


Mouais, j'aime pas être déçue par un auteur que j'aime.
Il faut que je me procure la suite de "Bienvenue au club" histoire qu'il remonte dans mon estime (toutes les excuses sont bonnes )


Archives

À propos