Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 Oct

Un seul regard

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Lectures étrangères

Un seul regard

 

"Un seul regard" de Joan Reeves

 

Poche - 288 pages - 6,60 euros

 

Note : 05/10

 

Quatrième de couverture :

 

Que feriez-vous si le remplaçant de votre gynéco n’était autre que votre premier amour ? Jennifer Monroe, psychologue réputée, réagit comme toute femme normalement constituée : elle invente une excuse et prend la fuite !
Le très sérieux docteur Penrose suppose qu’elle souffre de blocages sexuels, et se met en tête de l’orienter vers un collègue compétent. Scandalisée à l’idée qu’il puisse la prendre pour une vieille fille frigide, Jennifer va lui donner une leçon qu’il n’est pas prêt d’oublier.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Lorsqu'elle se rend à sa consultation gynécologique, Jennifer Monroe n'est pas au courant que son médecin habituel est absent.

 

Mais lorsque le docteur Penrose se présente à sa place, elle à le choc de sa vie !

 

Son ex petit ami de collège.

Le gynéco est son ex petit ami ! Celui qui l'a ridiculisé, qui lui a brisé le coeur.

 

Et ce sale type à le culot EN PLUS de ne même pas la reconnaître.

 

C'est promis, Jennifer lui fera payer toutes ces offenses.

 

 

MON AVIS :

 

Mouais.

Bof.

 

Pas complètement naze, mais clairement pas génial non plus.

 

Disons que j'avais besoin de me vider la tête après "Mars la rouge" et pour le coup, "Un seul regard" rempli très bien cet office.

 

Les personnages sont plutôt sympathique et l'histoire aussi mais il n'y a rien pour vraiment m'accrocher.

D'une part le livre est court et écrit très gros, donc dès le début il est évident que l'histoire ne sera pas fouillée.

Et d'autre part le fait que le personnage masculin soit l'ex petit ami devenu gynéco n'aide pas à garder son sérieux.

 

Cela dit, c'est un petit coup de fraicheur que de lire ce livre.

Rapidement lu, rapidement oublié je pense.

 

Mais je dois au moins lui reconnaitre une chose, c'est qu'il est plutôt drôle.

Pas la grosse poilade (faut pas pousser non plus), mais de grands sourires par moments et c'est plutôt agréable.

 

Je regrette une chose qui est pourtant le fil rouge de toute l'histoire : on ne sait pas du tout ce qu'il s'est vraiment passé le soir du bal de promo.

 

Bon, j'avoue que ça ne va pas non plus m'empêcher de dormir.

 

Vite un autre livre.

Commenter cet article

Archives

À propos