Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 Dec

Persuasion - Le film

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Divers




"Persuasion"
2007


Avec : Sally Hawkins, Rupert Penry-Jones, Tobias Menzies, Anthony Head

Synopsis :

Anne, la deuxième fille du baronnet Sir Walter Elliot, est une jeune femme de 28 ans, paisible et solitaire. Son seul regret est de ne pas avoir épousé il y a huit ans, Frédérick Wentworth, l'homme qu'elle aimait. Son excellente amie, Lady Russell, l'avait persuadée que cette union lui serait défavorable. Après une longue absence, Frédérick, devenu capitaine, est de retour. Il est riche, et cherche à se marier. Les prétendantes sont nombreuses et il feint d'ignorer Anne. Mais l'a-t-il vraiment oubliée ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Je suis un peu entre deux avec cette adaptation.

Du bon et du moins bon.
Une fois de plus le roman est nettement supérieur, mais le film n'est pas raté non plus.

Disons qu'il est plutôt différent.
Filmé d'une manière différente également.

Les personnages sont vraiment tous très bons, rien à redire là dessus.

Sally Hawkins n'est pas très jolie et fait une Anne Elliot tout à fait convaincante.
Son jeu est très bon et on peut très facilement s'identifier à elle. Ressentir sa peine, sa frustration et ses espoirs.

Rupert Penry-Jones est terrible en Capitaine Wentworth.
Beau à couper le souffle ! Comme une ado j'ai carrément buggué dès son arrivée dans le film.
La prestance et le charme d'un britannique du XIXème siècle.
Dans le roman d'Austen son personnage est plus étoffé, plus détaillé.
Son comportement également.

Là, le réalisateur est allé à l'essentiel, du coup, ce n'est pas un personnage d'une très grande envergure, contrairement à Anne.

Dommage.

Les regards entre Anne et Frederick sont troublants.
Les deux acteurs ont réussi à faire passer beaucoup de choses.
Tout deux portent bien le roman.

Elisabeth Elliot qui est sensée être une beauté, est vraiment très vilaine à regarder.
Quant au père, Sir Walter Elliot, Anthony Head (le Giles de Buffy) a su en faire un personnage absolument génial. Hautain, prétentieux au possible, le rôle lui va comme un gant. Toute la tenue britannique.

Certaines choses cependant ne sont pas à mon goût.
Le passage le plus romantique du livre a disparu.
La lettre.

Alors oui, dans le film Anne a bien une lettre du Capitaine et elle est très belle.
Mais ce n'est pas pareil.
Et pourquoi faire courir Anne comme ça dans les rue de Bath ?
Elle arrive toute essoufflée, toute mouillée devant son amoureux.... moyen.

La scène du baiser qui aurait pu être un monument de romantisme est plutôt mauvaise.
Ils se regardent pendant de trop longues minutes, se rapprochent ........... et rien..... il faut encore attendre.
Et finalement j'ai eu l'impression qu'Anne voulait absolument l'embrasser mais que le Capitaine attendait qu'elle fasse tout le boulot.

Non non non...... un gentleman ne laisse pas une jeune femme faire ça.

Néanmoins, j'ai passé un très bon moment en regardant ce film.
Il faut juste oublier un peu le roman pour pouvoir l'apprécier encore plus.

Commenter cet article

éric poisson 20/02/2010 21:57


Je partage l'avis de Lou, à propos de cette version de Persuasion.
J'ai apprécié infiniment le film, les acteurs, les costumes, les décors...
Et pourtant, je ne peux m'empêcher de penser que le réalisateur a eu tort de substituer Benwick à Harville dans sa conversation avec Anne Elliot sur la nature des sentiments de l'homme et de
la femme.
D'un point de vue cinématographique, je comprends très bien son parti pris.
D'un point de vue purement moral, je pense qu'il n'a pas respecté l'auteur alors que pour tout le reste, il s'est, dans le même temps, appliqué à ce que chaque personnage prononce bien les
phrases écrites pour lui par l'auteur.
Quel dommage ! 


Lou 10/02/2010 23:43


cette adaptation divise mais j'avoue que j'ai eu un gros coup de coeur :) Il faut que je publie enfin mon billet sur le livre !


hydromielle 11/02/2010 21:06


Vite vite que je passe le lire


eric poisson 10/02/2010 19:12



Sally Hawkins crève l'écran !
Elle est visiblement très à l'aise devant une caméra !
Le directeur de la photographie a réussi le tour de force de l'enlaidir jusqu'au dénouement final où, bien entendu, il a mis en évidence sa beauté.
Bravo.



hydromielle 10/02/2010 20:25





yueyin 26/12/2009 21:15


moi je ^préfère les bruns sauf Eric et Rupert :-)))))


hydromielle 27/12/2009 16:49



Il y a quelques exceptions des deux côtés heureusement



Cryssilda 25/12/2009 22:34


Je t'ai taguée! bises


hydromielle 26/12/2009 20:58


Je vais voir ça


Archives

À propos