Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 Mar

Lucrèce Borgia

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Historique

Lucrèce Borgia

 

"Lucrèce Borgia" de Victor Hugo

 

Poche - 155 pages - 1,50 euros

 

Note : 04/10

 

Quatrième de couverture :

 

Indifférente à la haine de l'Italie entière, Lucrèce Borgia parade au carnaval de Venise. Qui pourrait inquiéter cette femme de pouvoir qui baigne dans l'adultère, l'inceste et le crime ? Elle a peur cependant, et tremble. pour un simple capitaine qu'elle cherche parmi la foule. Il se nomme Gennaro. Il est amoureux d'elle, lui qui tient les Borgia en aversion et insulte leur blason. Or Gennaro n'est autre que son fils, né de ses amours incestueuses avec son propre frère, et le jeune homme ignore tout de son passé et de ses origines. Lucrèce est un monstre, mais aussi une femme et une mère. Comment protéger son enfant, comment le soustraire à la fureur d'un mari qui le croit son amant ?

 

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Ce petit, tout petit livre s'ouvre sur des hommes qui parlent entre eux et dont l'un raconte un fait dont il a été témoin : des hommes ont jeté un corps dans l'eau.

Cet homme était Jean Borgia. Et l'un des tueurs son propre frère Cesar Borgia.

 

Bon, jusque là encore ça va.

Mais le reste n'est que du grand n'importe quoi.

 

Cette petite pièce nous raconte que Gennaro est en fait le fils caché de Lucrèce et de son frère Jean.

Et que pour finir, Gennaro tue sa mère à coup de couteau.

 

Pour autant que je sache, les rumeurs disaient plutôt que s'il y avait eu en effet un fils né d'une relation incestueuse c'était plutôt entre César et Lucrèce. Non avec Jean.

 

Et pour finir, Lucrèce Borgia est morte d'une septicémie.

Pas des suites d'un meurtre.

 

De ce prétendu fils, l'histoire n'a jamais rien pu prouver.

Mais par contre, sa mort elle, est bien connue.

 

Je me suis donc trouvée avec ce livre face à 2 choses que je n'aime pas : une pièce de théâtre et en plus une pièce qui raconte n'importe quoi.

 

Mais bon, admettons et passons là dessus.

 

Qu'en est-il de Victor Hugo ?

De cet auteur jusqu'à présent je n'avais lu que "Notre Dame de Paris". Roman lu au collège et qui m'avait véritablement soufflée, enchantée, passionnée. Au point d'avoir encore aujourd'hui mon exemplaire.

 

Depuis je l'avoue, je n'ai plus jamais rien lu de lui.

Mes souvenirs sont donc bien loin, mais j'avoue ne pas avoir éprouvé le moindre petit sentiment agréable à la lecture de cette histoire.

 

Je pense que je vais plutôt me pencher sur "Les misérables" qu'il va bien falloir que je finisse par m'acheter.

Commenter cet article

Archives

À propos