Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 Jun

Le roi se meurt

Publié par hydromielle  - Catégories :  #classique

Le roi se meurt

 

"Le roi se meurt" de Ionesco

 

Poche - 137 pages - 4,60 euros

 

Note : 08/10

 

Quatrième de couverture :

 

Pour expliquer le succès du Roi se meurt, on a dit que c'est un classique. Il montre l'homme ramené à sa condition fondamentale. Donc à l'angoisse devant la mort. Cet homme qui parle avec les accents du roi Lear est néanmoins notre contemporain. Il est tellement notre contemporain que son histoire - une existence qui a oublié ses limites - reflète exactement la célèbre « crise de la mort » qui secoue l'Europe de l'après-guerre. Le Roi se meurt n'est pourtant pas une pièce triste. D'abord, parce que l'humour n'y est pas absent. Ensuite, et surtout, parce que Ionesco propose les remèdes pour sortir de la crise. C'est également cela, une grande oeuvre classique une leçon de dignité devant le destin.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

 

Les pièces de théâtre sont loin, bien loin d'être ma tasse de thé.

Un peu comme les nouvelles

 

Mais là, dès les premières pages, je me suis sentie emportée par l'histoire.

Par l'écriture très agréable de Ionesco.

 

Par ces personnages loufoques.

En dehors de tout.

Du monde et du temps.

 

Mais en fait ne sont-ils pas le monde et le temps ?

 

Ce roi Bérenger qui refuse de mourir alors que tout s'écroule autour de lui.

Plus de frontières, presque plus de soleil, plus de chaussures .... plus de mémoire.

 

Quelle est donc cette pièce qui parle d'un roi doué de pouvoirs incroyables et qui se refuse à mourir ?

 

Cette lecture est drôle, burlesque, parfois même émouvante (parce qu'après tout qui a envie de mourir, de tout effacer ?).

 

Elle sait également être légère tout en traitant d'un sujet important.

 

Ce petit livre est une vraie, une très jolie surprise pour moi.

Et la découverte d'un auteur que je n'hésiterais pas à relire si l'occasion se présente.

 

A lire !

 

challenge nécro

Commenter cet article

Archives

À propos