Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
02 Aug

Le mensonge d'une princesse

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Lectures étrangères

Le mensonge d'une princesse

 

"Le mensonge d'une princesse" de Robyn Donald

Harlequin collection Azur

 

Poche - 149 pages - 3,85 euors

 

Quatrième de couverture :

 

Après avoir fui son royaume, où tous la croient morte, la princesse Hani a trouvé refuge dans une villa en bord de mer, à l'abri des regards. Et, alors qu'elle se croyait seule sur cette île quasi déserte, elle rencontre le séduisant Kelt Gillan dont elle tombe sous le charme. Mais, lorsqu'elle découvre qu'il est en réalité le duc de Carathie, tous ses espoirs de mener enfin une vie normale s'effondrent : comment aimer un homme aussi célèbre sans risquer de voir son statut de princesse dévoilé au grand jour ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

harlequinades1.jpg

 

 

Ce soir là, Hani - Hannah Court - est sur la plage de Tukuulu et assiste à une fête que le village organise pour remercier une équipe d'étudiants ingénieurs venus de Nouvelle Zélande.

 

Enseignante au village, Hani n'est pas censée assister à cette fête (si elle le sait, pourquoi est-elle venue quand même ?).

 

L'attrait du banquet, puis de la fête en elle-même avec ses rythmes et ses danses polynésiennes était-il trop fort ? (faut croire).

 

Il y a 6 ans maintenant qu'Hani a quitté Moraze, son île natale, pour s'installer ici, où personne ne la connait (mon Dieu mais quel lourd secret peut-elle bien cacher ?).

 

Alors qu'elle se détournait pour partir de la fête, son regard croisa l'éclair bleu acier de celui d'un inconnu (ça ne s'invente pas...... en pleine nuit, sur la plage, paf !).

Tous ses sens en alerte, Hani se retrouve incapable de bouger (hein ? mais comment il fait ça d'un simple regarde ce type ?).

L'homme semble la trouve à son goût (et elle voit tout ça, toujours en pleine nuit dans le regard d'un type qui se trouve loin d'elle................ diantre !).

 

Il approche et se présente "Kelt Gillan".

Et elle de lui répondre le plus sèchement possible (mais pourquoi ?) "Hannah Court".

 

Voyant que le son de sa voix ne le démonte pas, Hani en déduit que c'est un homme de caractère, d'une prestance incroyable (ouais.......... dans le métro parisien tu croises les mêmes chérie).

 

D'un coup, Hani se sent mal et tente de partir le plus vite possible (gné????).

Mais ses jambes refusent de lui obéir et alors que sa petite maison se trouve juste à côté et qu'elle n'a que quelques mètres à faire, elle se sent de plus en plus mal et manque de tomber dans les pommes.

 

Sauf que.......... Kelt est là........ et se précipitant à son secours la prend dans ses bras pour l'accompagner chez elle.

 

Devant le malaise de la jeune femme il pense qu'elle est saoule ou qu'elle se drogue (déduction facile Kelt, sert toi de ta tête).

Mais la jeune femme trouve suffisamment de force pour lui dire qu'elle souffre d'une maladie proche du paludisme et que son remède (la vache mais qui utilise encore ce terme là "remède ?) ce trouve sur la table de nuit.

 

Kelt allonge donc la jeune femme sur son lit et lui apporte un verre d'eau afin qu'elle prenne son fameux remède.

Hani, dans un état presque catatonique ne se rend pas bien compte de l'aide inestimable que lui apporte Kelt en lui retirant ses vêtements trempés de sueur pour lui mettre une chemise propre (ouhaaaaaaaaaaaaa).

 

En revanche Kelt lui, a le temps de se rendre compte qu'elle possède des pieds ravissants, à la cambrure parfaite (je vais vomiiiiiiiiiiiir).

 

A son réveil, Hani se sent honteuse (t'es malade cocotte, c'est pas ta faute).

Cet épisode aurait pu s'arrêter là, car Hani ne revoit pas le beau Kelt.

 

Mais le directeur de l'école où elle enseigne tient beaucoup à elle.

C'est une enseignante d'une grande valeur.

Aussi décide t'il, pour l'aider à se soigner de l'envoyer sous un meilleur climat.

Il lui offre le billet d'avion et la loge pour 3  mois dans la maison d'un ami en Nouvelle Zélande (note pour plus tard : faire une crise devant mon patron et lui expliquer que j'ai besoin de lonononongues vacances pour me remettre, si possible très loin d'ici).

 

Mais ho surprise ! A qui appartient la grande propriété sur laquelle se trouve la maison d'Hani ?

Trop de suspens, trop de suspens !!!!!

 

A Kelt bien entendu !

 

Hani est troublée. Kelt est troublé (mais lui par contre il savait très bien qu'elle allait arriver).

Les relations sont un peu compliquées entre les deux jeunes personnes.

Hani est une femme libre, qui refuse qu'un homme lui dicte ce qu'elle doit faire.

Or Kelt est un homme. Un vrai. Un qui vit un peu au moyen âge et qui pense savoir mieux que tout le monde à quelle heure manger sa soupe, qu'il ne faut pas marcher sur la plage, à quelle heure faire la sieste (vite un fusil que je le dégomme ce taré).

 

Pourtant une étrange amitié se noue entre eux (ouais ben de toute façon ils peuvent pas trop faire autrement visiblement).

 

Kelt tient absolument à ce qu'Hani téléphone à la grande maison où il loge, tous les soirs pour lui dire que tout va bien (alors ce fusil ? il arrive ?).

Et Hani s'exécute (gourdasse !).

 

Et lorsqu'après un orage, Hani remarque qu'une petite partie de je ne sais plus quoi (désolée mais j'ai décroché rapport aux détails) va être inondée, elle téléphone à la grande maison.

Et Kelt débarque aussitôt pour déblayer le terrain et replanter (quel hooooooomme).

 

Le voyant torse nu, cette godiche d'Hani se sent toute troublée "... Pour tenter de se maîtriser, Hani s'obligea à détourner les yeux du torse de son compagnon, si désirable avec cette toison sombre sur sa peau hâlée et lisse..."

(mazette, 3 poils sur le torse et elle en peux plus la bougresse !).

 

Les deux zozos finiront par échanger un baiser tendre.

Suivi d'un baiser fougueux (hanananananan).

 

Mais Hani ne veut, ne peut aller plus loin.

Kelt sent bien que quelque chose de grave s'est passé dans sa vie et il la supplie de ne pas le juger sur les fautes d'une autre (c'est beau ça nan ? mouhahahaha).

 

Malgré ses réticences, Hani finira par passer le cap et par se laisser tenter par Kelt.

Oui elle fera l'amour avec lui (ho !).

Et peut être le fait de faire l'amour à nouveau pourra la sauver ? (hein ?)

 

S'ensuit un câlin torride (mais pour ça, il va falloir se contenter de la parole de l'auteur parce que bon... côté détails, c'est ceinture).

 

Après plusieurs semaines de passion, Hani apprend qui est vraiment Kelt.

Il est le frère cadet de l'homme qui règne sur Carathie, une petite île très riche (fichtre).

 

Dès lors, plus rien n'est possible entre eux (ha bon ?)

Si les journalistes apprennent leur relation, alors le passé d'Hani remontra à la surface (hé ho t'es pas encore en couverture de Voici)

 

Alors qu'elle s'apprête à partir en cachette (ben oui, elle plus d'être gourde, elle est couarde), Kelt débarque juste au bon moment (il sait tout, il voit tout .... c'est homme est flippant) et l'exhorte à lui raconter la vérité.

 

Alors qu'elle était jeune (t'as 24 ans idiote.......) Hani s'est laissé séduire par Philippe.

Philippe lui a fait croire qu'il était Duc.

Alors que c'était un baron de la drogue (en même temps, Duc, Baron.... si on veut rire un peu.... ).

Un sale type (hou le vilain vilain) qui ne s'est intéressé à Hani que parce qu'elle est la soeur de Rafiq, souverain de Moraze.

Et Philippe veut se servir d'Hani pour exercer du chantage sur son frère et prendre le pouvoir de l'île (non mais c'est quoi ce livre ?).

Afin de s'assurer l'entière coopération de Hani, Philippe l'initie à la drogue.

 

La jeune femme comprenant que sa vie est fichue et celle de son frère en grand danger, décide de se suicider.

Elle se jette à la mer.

Mais un pêcheur la sauve (trop d'la chance).

 

Depuis tout le monde la croit morte et elle refuse de mettre de nouveau la vie de son frère en danger.

Or si les journalistes apprennent qu'elle n'est pas morte c'est ce qui se passera.

(vite un Doliprane j'en peux plus, j'ai trop mal à la tête là)

 

Même si entre temps elle a appris la mort de Philippe (ben alors de quoi t'as peur ?), elle pense que son frère ne lui pardonnera pas. D'autant que depuis il s'est marié et à des enfants (mais quel rapport cocotte ?).

 

Kelt n'est pas du tout de cet avis.

Il refuse de laisser partir la femme qu'il aime (nan mais attends, une gourdasse pareil laisse tomber Kelt).

Et selon lui, devant une femme aussi merveilleuse, son frère ne pourra qu'être heureux de la revoir.

 

Et devinez qui a raison ?

L'homme bien entendu.

L'homme à toujours raison.

L'homme sait tout.

 

Il a réussi l'exploit de rendre vie à Hani qui ne voulait plus d'homme.

Il a réussi à réunir le frère et la soeur.

Et en plus il va épouser sa gourdasse.

 

Elle est pas belle vie chez Harlequin ?

 

 

 Harlequinade 2010

Commenter cet article

see here 25/11/2013 12:11

Great! I love to read romantic novels a lot. Thanks you very much for introducing me to this one “The lie of princess”. I have read one of Robyn Donald’s books before and it was really interesting. Hope this one will also be the same.

Livvy 25/08/2010 21:35



OMG j'ai bien ri, merci pour tes délicieux com!



hydromielle 26/08/2010 16:43



 Merci à toi



fashion 19/08/2010 18:05



Purée, je n'en peux plus de rire, merci Hydro pour ce grand moment!



hydromielle 19/08/2010 21:17



C'était de la grande, grande lecture



Theoma 16/08/2010 15:25



Oui, tu as percé l'ingrédient essentiel de Harlequin. L'Homme avec son H majuscule.



hydromielle 16/08/2010 16:52







Nataka 10/08/2010 19:35



Nan mais Carathie et Moraze, des états indépendants dont les souverains sont riches comme le sultan de Brunei, c'est la géographie de la terre du milieu ou quoi ?



hydromielle 11/08/2010 20:58







Archives

À propos