Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 Dec

Le chat qui volait une banque

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Policier-Thriller



"Le chat qui volait une banque" de Lilian Jackson Braun

Poche - 254 pages - 6,50 euros

Note : 05/10

Quartrième de couverture :

La petite ville tranquille de Pickax est en ébullition : son vieil hôtel restauré s'apprête à ouvrir ses portes dans le cadre du Festival Mark Twain. Un gros client est attendu, le très charmant joaillier Delacamp. Le journaliste Qwilleran, figure emblématique du comté, s'amuse des papotages de ces dames qui, endimanchées, assistent à la soirée inaugurale d'ouverture. D'ailleurs, ses chats siamois Koko et Yom-Yom semblent du même avis en participant avec dédain à toutes ces effusions. Mais Delacamp est retrouvé assassiné dans son lit. Les dons exceptionnels de Koko suppléeront ceux du journaliste dont l'intérêt va se porter sur un certain Boze Campbell et une histoire vieille de vingt ans.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Qwilleran, plus ou moins journaliste et plus ou moins retraité, vit dans la petite ville de Pickax, dans le comté de Moose.

Là bas, grâce à l'héritage d'une vieille "tante", il est l'homme le plus riche. Mais point prétentieux.

Qwill ne sachant d'ailleurs que faire de tout cet argent, le fait gérer par un notaire et donne beaucoup à diverses oeuvres.

Il partage son temps en une immense grange réaménagée en demeure et un appartement en ville.

Toujours à l'affût d'une bonne nouvelle à écrire pour le journal, Qwill est très proche de beaucoup de membre de la communauté, dont il est lui même très sincèrement apprécié.

Avec sa bonne amie Polly, qu'il décrit lui même comme la femme de sa vie (mais attention, chacun chez soit, on se vouvoie et il n'y a pas de relations trop rapprochées) et ses deux chats siamois, Koko et Yom Yom, Qwill coule des jours tranquille.

L'évènement de l'année va bientôt avoir lieu. L'ancien hôtel de la ville qui a été détruit par une bombe, va rouvrir ses portes.
Transformé en auberge, beaucoup plus chaleureux.

Et l'arrivée de Monsieur Delacamp qui passe par Pickax tous les cinq ans pour vendre et acheter les plus belles pièces de joaillerie fait également partie de l'excitation qui règne en ville.

Voilà un petit livre bien divertissant.
Mais sans plus.

En tout les cas, le côté policier du roman est quasi inexistant.
Certes il y a bien un meurtre mais il est très vite relégué au second voir au troisième plan de l'histoire.

Il s'agit là plutôt d'un roman sur Qwill, ses amis, sa vie, la petite ville de Pickax et ses mondanités.

Les passages avec les chats siamois et notamment Koko, sont amusants, divertissants, originaux mais surtout tirés par les cheveux.

Un roman très vite lu et tout aussi vite oublié.


Commenter cet article

Mirontaine 18/12/2009 16:18


J'ai un tome de cet auteur, mais je ne l'ai pas encore lu, je pense qu'il va encore attendre sur ma PAL.


hydromielle 22/12/2009 21:38


Ce n'est pas super mauvais non plus mais bon, il faut le prendre pour ce que c'est : juste un divertissement


Leiloona 18/12/2009 14:27


Ah c'est dommage : le titre était marrant ! ;)


hydromielle 18/12/2009 16:00


Oui mais il n'a rien à voir avec le livre


Virginie 17/12/2009 18:18


Ben j'en ai un chat, et j'avais commencé, mais j'ai pas du tout accroché au style.


hydromielle 18/12/2009 12:04



C'est le 2ème que je lis, c'est sympa mais vraiment sans plus



Archives

À propos