Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 Sep

La suppléante

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Lectures francophones

La suppléante

 

"La suppléante" de Anne Bonhomme

 

Poche - 225 pages

 

Note : 06/10

 

Quatrième de couverture :

 

Mathilde, abandonnée par son amoureux, perd sa place dans le groupe rock dont elle faisait partie avec lui. Heureusement, une école a besoin de ses services pour remplacer la prof de musique. Convaincue que ce changement de cap l'aidera à oublier son chagrin, Mathilde saute sur l'occasion. Elle met donc toute son énergie à survivre dans cette jungle pédagogique où évoluent des personnages saugrenus aux habitudes particulières.

 

Pendant que Mathilde s'adapte à son nouveau travail et tente d'oublier ses frustrations, le destin lui met sous le nez la trahison dont elle est victime : son ancien groupe va lancer un album avec la musique qu'elle a composé ! Révoltée, elle concocte avec sa meilleure amie un plan machiavélique : sa vengeance sera terrible !

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Mathilde et François ça faisait un bon bout de temps qu'ils étaient ensemble.

Plusieurs années. Ils vivaient en couple et travaillaient même ensemble.

 

Mathilde avait deux passions dans la vie : son François et la musique.

Alors lorsque François la quitte c'est le drame. Son coeur est brisé.

Mais comme si ça ne suffisait pas, les membres du groupe décident également de la virer.

Pour la jeune femme c'est le coup de grâce.

Elle déprime. Et même si sa meilleure amie Valérie essaie de la secouer, elle est encore dans la période "je reste sous la couette, je peste, je mange de la glace et le monde est à chier".

 

Elle n'a envie de rien. Ne veut rien. Sauf le retour de François. Et reprendre le groupe.

Mais la vie ne fait que très rarement ce dont on a envie.

 

A la place, Mathilde va recevoir un coup de fil très surprenant.

Le directeur d'une école souhaite l'embaucher comme suppléante pour quelques semaines, la prof de musique étant en arrêt maladie, il lui faut absolument quelqu'un pour faire la classe.

 

Sauf que bon, elle n'est pas prof Mathilde. La musique elle connait, elle aime ça et il lui arrive de donner des cours à des enfants. Mais pas dans une école.

 

Si en premier lieu elle a l'envie de refuser, elle va tout de même aller se présenter à l'entretien.

Après tout........ on ne sait jamais de quoi demain sera fait.

 

 

MON AVIS :

 

Voici une lecture bien fraiche.

 

Toute mignonne.

 

Bon bien sur, ça démarre pas fort pour la petite Mathilde. Elle est un peu au fond du trou avec le moral dans les chaussettes.

Sa meilleure amie est d'un grand soutien mais ça ne suffit pas.

 

Mais elle est attachante Mathilde. Elle est gentille. Pas gentille dans le sens "con-con", mais gentille en vrai.

Je l'aime bien.

Il est vrai que parfois j'aurais aimé qu'elle ai un peu plus de poigne, de caractère et qu'elle dise ce qu'elle pense à l'école, mais d'un autre côté, c'est son premier boulot d'enseignement, sa première école, sa première expérience en la matière.

 

Si son histoire avec François reste en fond comme un fil rouge, surtout avec la seconde trahison du groupe, c'est avant tout l'histoire d'une jeune femme qui refait surface, qui se reconstruit.

 

La nouvelle histoire d'amour on la devine dès l'entrée en scène du personnage en question, mais ce n'est pas grave.

Je n'ai pas eu le sentiment de m'ennuyer.

 

J'ai découvert en même temps que Mathilde le milieu scolaire canadien et j'espère que ce n'est pas vraiment comme ça parce que mon Dieu.... pauvre gosses

 

Le personnage se retrouve catapulté dans un monde qui n'est pas le sien pour y faire un travail qui n'est pas le sien.

Pas de matériel, pas de fiches de cours pour l'aider, un piano qui n'est pas accordé et roulez jeunesse.... et pourtant elle se débrouille plutôt bien. Les débuts sont glissants mais elle se raccroche aux bords et au final je pense qu'elle y trouve également son compte.

 

C'est un roman qui se lit très vite, léger et drôle à la fois.

Vraiment très agréable.

J'ai bien aimé les expressions qu'utilise l'auteur : des mots en anglais par ci par là, les tournures de phrases.

Et surtout les "ho boy !", ça change et c'est plutôt sympa.

 

Mon-Quebec-en-septembre

Commenter cet article

aBeiLLe 22/09/2012 18:07


C'est léger, mais pas si loin de la réalité... malheureusement! On a du chemin à faire dans l'éducation au Québec... 

hydromielle 22/09/2012 20:08



Outch.....



yueyin 19/09/2012 13:08


ça a l'air sympa ;-)

hydromielle 20/09/2012 14:02



Oui il est très sympa. Tu veux que je te l'envoie ?



Archives

À propos