Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 Apr

La princesse des glaces

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Policier-Thriller

41Zqh0Ctc5L. SL500 AA300

 

 

"La princesse des glaces" de Camila Läckberg

 

Broché - 381 pages - 21 euros

 

Note : 06/10

 

Quatrième de couverture :

 

Erica Falck, trente-cinq ans, auteur de biographies installée dans une petite ville paisible de la côte ouest suédoise, découvre le cadavre aux poignets tailladés d'une amie d'enfance, Alexandra Wijkner, nue dans une baignoire d'eau gelée. Impliquée malgré elle dans l'enquête (à moins qu'une certaine tendance naturelle à fouiller la vie des autres ne soit ici à l'œuvre), Erica se convainc très vite qu'il ne s'agit pas d'un suicide. Sur ce point - et sur beaucoup d'autres -, l'inspecteur Patrik Hedström, amoureux transi, la rejoint. A la conquête de la vérité, stimulée par un amour naissant, Erica, enquêtrice au foyer façon Desperate Housewives, plonge clans les strates d'une petite société provinciale qu'elle croyait bien connaître et découvre ses secrets, d'autant plus sombres que sera bientôt trouvé le corps d'un peintre clochard - autre mise en scène de suicide.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Depuis le décès de ses parents dans un accident de voiture il y a deux mois, Erica Falck a quitté son appartement de Stockholm pour venir s'installer dans leur maison de Fjälbacka, petit port de pêche, où tout le monde se connaît depuis toujours, pour y trier les affaires de ses parents.

 

Et également travailler sur la biographie que lui a commandé son éditeur.

 

L'hiver est rude en Suède et certaines personnes ne viennent à Fjälbacka que pour les week end.

C'est le cas d'Alexandra Wijkner.

Toutes les semaines, avant son arrivée, Eilert Berg, vieil homme à la retraite, passe dans sa maison, pour vérifier que tout est en ordre et allumer le chauffage.

 

Ce jour là, en passant devant la maison d'Alexandra, Eilert s'aperçoit que la porte est ouverte.

Doucement, il entre dans la maison et commence à en faire le tour, pour s'assurer que tout va bien.

 

Mais tout ne va pas bien.

Alexandra est là. Dans la baignoire. Gelée. Morte. Les poignets ouverts.

 

En sortant de la maison, il tombe sur Erica, lui explique sa "trouvaille" et celle ci se précipite à l'intérieur.

 

Cette vision de cauchemar serait un choc pour tout le monde.

Mais elle l'est un peu plus pour Erica.

Bien qu'elles ne se fréquentaient plus, Alexandra et elle sont restées pendant de nombreuses années, les meilleures amies du monde.

 

Fascinée par la trilogie Millenium, il y avait longtemps que je voulais découvrir un autre auteur suédois.

Je ne cherchais pas une copie, ni même quelque chose d'approchant.

Juste un auteur de même nationalité.

 

A la lecture de ce livre, j'ai eu le sentiment de lire un 2 en 1.

 

Avec d'un côté l'histoire policière. Et de l'autre une histoire d'amour à la Harlequin.

 

Et très honnêtement, les deux parties ne sont pas égales. Mais alors pas du tout.

 

Les deux personnages principaux, que sont Erica et Patrik sont rapidement et par biens des côtés, plutôt agaçants.

Du genre, mou du genou.

 

Le pauvre type amoureux de la même femme depuis toujours et qui la retrouve au hasard d'une enquête policière.

Qui va jusqu'à lui avouer que finalement l'échec de son mariage n'est pas une si mauvaise chose car bien qu'amoureux de sa femme, il ne cessait de penser à elle, Erica. Si belle, si intelligente, si forte, si magnifique, qu'il n'ose imaginer un seul instant qu'elle posera le regard sur elle.

Alors lorsqu'ils échangent leur premier baiser, le pauvre homme est sur le point de faire un infarctus tant c'est le bonheur.

 

Elle, elle se noie dans ses problèmes familiaux, refuse de vendre la maison de ses parents, se prend la tête avec sa soeur, se laisse menacer verbalement et physiquement par son beau frère (elle est où la femme forte là ?) sans répliquer, sans porter plainte, sans en parler à personne.

Célibataire et en mal d'amour, elle ne voit Patrik que comme un vieux copain jusqu'à ce que d'un seul coup, sans que l'on sache pourquoi, elle le regarde différemment. Un seul repas suffit. Et hop, au lit !

Dans le genre désespéré on ne fait pas mieux.

 

L'auteur s'acharne à nous raconter leur histoire d'amour et à nous donner le détail de leurs états d'âmes sans intérêts pour le reste du livre.

 

Il aurait fallu, je pense, rester un peu plus léger sur ce thème plutôt que de tomber dans tous les travers de l'histoire d'amour à 2 balles.

 

Tous ces passages alourdissent le livre et auraient eu beau jeu d'être moins présents.

 

En revanche, le côté policier est très bien réussi.

 

L'intrigue qui démarre doucement, avec très peu d'informations, s'épaissie au fil des pages.

La tension monte.

Beaucoup de personnages secondaires sont susceptibles d'être l'assassin et les pistes sont à la fois très floues et très nombreuses.

 

Les découvertes et rebondissements sont nombreux et surprenants.

 

Plus le lecteur avance dans le livre, plus il tombe dans l'horreur.

Les fils sont tirer pour arriver à une fin étonnantes.

 

Les révélations sur Alexandra et d'autres personnages sont inattendues.

Et très glauques.

L'écoeurement face à certaines situations, aux comportements des protagonistes est très présents.

Comment ne pas les haïr ?

 

Même si l'on devine rapidement quelques intrigues, je me suis tout de même laissée porter par le reste du livre.

 

Dommage que l'auteur ne maîtrise pas très bien la façon de distiller les nouvelles.

Dommage que ses personnages soient stéréotypés. A un point que ça en devient limite insupportable pour certains.

 

Mais également dommage que la traduction soit aussi mauvaise.

Les tournures de certaines phrases sont hallucinantes de bêtises, l'accord de certains verbes m'a fait me poser des questions... bref, autant de petites choses qui peuvent gâcher une lecture.

 

Je dirais qu'au final je ne suis pas complètement convaincue, mais que je vais tout de même lire le second.

 

 

 

Commenter cet article

amanda 22/04/2010 09:49



histoire d'amour à deux balles... c'et ça oui, et ça les vaut même pas tellement c'est attendu ;) (mais bon, on saura que je n'aime pas ce roman, v) :)



hydromielle 23/04/2010 08:06



Deux balles c'est cher payer même



Stephie 17/04/2010 11:35



J'ai très moyennement aimé aussi mais il paraît que les deux suivants sont meilleurs. Donc, un jour, peut-être...



hydromielle 17/04/2010 20:51



Ce que tu m'as dis lorsque je l'ai commencé m'a permis de le prendre autrement je pense.



Aurora 16/04/2010 14:09



Ce roman fait partie d'une série litteraire ? Ca m'intéresserait grandement



hydromielle 16/04/2010 21:02



Oui. Pour le moment il y en a 3 de sortis.



deliregirl1 16/04/2010 13:49



Le second pour moi fut encore pire.



hydromielle 16/04/2010 21:02



Ha non pitié, ne me dis pas ça !!!!!



Ori 15/04/2010 21:14



J'ai bien aimé les deux personnages, mais tu me fais trop rire quand tu en parles!



hydromielle 16/04/2010 21:01



Ha bon ?



Archives

À propos