Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
09 Apr

La délicatesse

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Lectures francophones

41ROdhyw1pL. SL500 AA300

 

 

"La délicatesse" de David Foenkinos

 

Broché - 200 pages - 16 euros

 

Note : 07/10

 

Quatrième de couverture :

 

Il passait par là, elle l'avait embrassé sans réfléchir. Maintenant, elle se demande si elle a bien fait. C'est l'histoire d'une femme qui va être surprise par un homme. Réellement surprise.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

L'histoire d'amour entre Nathalie et François commence de façon plutôt improbable.

 

Combien y avait t'il de chance que François ose aborder cette jeune femme dans la rue avec une phrase tout ce qu'il y a de plus bateau ? Et combien de chance pour qu'elle réponde et accepte de boire un café avec lui ?

 

Il aura suffit à ces deux êtres, ce jour là, à ce moment là, de se croiser, d'être de bonne humeur pour que leur vie bascule.

 

L'amour est là.

 

Le couple vit un amour parfait, une histoire parfaite, un mariage parfait.

Tout est tranquille, calme, serein, évident.

 

Jusqu'au drame qui va bouleverser Nathalie à jamais et faire d'elle une autre femme.

 

On pourrait réduire ce roman à une banale et énième histoire d'amour mais ce serait faire une grossière erreur.

 

Oui il est question d'amour.

Beaucoup même.

Mais pas seulement.

 

Il y a d'abord l'amour entre un homme et une femme. Un amour comme une évidence.

 

L'amour d'un patron pour son employée.

Mais est-ce vraiment de l'amour ? Ou bien juste du désir ?

Une simple envie de posséder ? La sensation de se sentir encore vivant ?

Ne pas supporter le rejet et en faire un challenge ?

Quel est vraiment ce sentiment ?

Tout au long du livre, les sentiments et l'attirance de Charles changent.

Ce qu'il ressent n'est finalement pas si pur.

 

L'amour d'un collègue.

Un homme effacé, qui ne fait pas de vague.

A tel point que d'ailleurs, peu de gens le connaissent dans l'entreprise.

Markus va se trouver à un endroit précis à un moment précis et tout va changer.

Pourquoi lui ? S'il était entré dans le bureau 5 minutes plus tôt ou plus tard, cette histoire aurait-elle eu lieu ?

Pourquoi Nathalie l'a t'elle embrassé ?

Et que ce passe t'il dans la tête et dans le coeur de Markus pour que ce simple baiser, donné sans arrière pensée bouscule sa vie à jamais ?

 

Et puis il y a Nathalie.

Nathalie la douce. Nathalie la belle.

Que la vie a brisé.

Après lui avoir tout donné, la vie lui a tout repris. Arraché.

Et Nathalie n'a plus été qu'un fantôme.

Dépourvue de sentiments. Si ce n'est la peine et le chagrin.

Après les larmes et l'abattement, est venu le temps de se renfermer.

Ou de s'enfermer.

En se jetant à corps perdu dans son travail, Nathalie a rejeté la vie.

Mais qu'est ce qu'il lui a pris le jour où Markus est entré dans son bureau avec le dossier 114, d'aller vers lui et de déposer un baiser sur ses lèvres ?

 

Tout d'abord elle n'en sait rien elle même.

 

Et tout au long de son roman, David Foenkinos décortique les pensées et les sentiments de Nathalie.

La lente compréhension de son geste.

Mais aussi de ses conséquences.

 

L'auteur plonge en profondeur dans les méandres des pensées de ses personnages, Nathalie et Markus et analyse presque minute par minute ce qu'ils vivent.

 

Vu le début du roman, le livre pourrait être triste. Mais non.

L'écriture est belle, souple, tranquille et douce.

Foenkinos s'attache à nous raconter la tranquille résurréction d'une femme.

 

L'humour est bien présent et les réflexions de Markus sont délicieuses.

 

Foenkinos fait une chose étrange dans son roman........ régulièrement, entre les chapitres, il écrit un aparté.

En rapport avec le livre, mais qui ne sert à rien.

 

D'abord surprise, je me suis ensuite rendue compte que je les attendais ces apartés.

Ils sont bien sympathiques. Apporte encore plus d'humour et de légerté au livre.

 

Alors oui, c'est une histoire d'amour.

Mais pas que.

C'est l'histoire de la vie.

 

 

Commenter cet article

Stephie 17/04/2010 11:35



Je l'ai lu d'un trait, un petit délice !



hydromielle 17/04/2010 20:51







Miss Alfie 15/04/2010 11:37



C'était l'un de mes coups de coeur de l'automne, dégusté un dimanche après-midi pluvieux !



hydromielle 15/04/2010 20:32







Brize 14/04/2010 13:53



"Parfois je me dis qu'il vaudrait mieux que j'arrête de donner des notes en fait.":



hydromielle 15/04/2010 20:32



A la place faudrait que je mette des petites étoiles



Celsmoon 14/04/2010 12:41



Ton billet est vraiment magnifique !



hydromielle 14/04/2010 13:50



 Roooooooo c'est gentil



Brize 12/04/2010 18:02



Il me semble bien tristounet ce 7/10, pour un livre dont tu ne dis que du bien (je dis ça aussi parce que, de mon côté, ce fut un joli petit coup de coeur) !



hydromielle 14/04/2010 13:49



En fait c'est pas facile de mettre une note. Je regardais pas rapport à d'autres livres où j'ai mis 8 et que j'avais préféré. Mais finalement c'est vrai que j'avais
peut être plus de facilité pour m'exprimer sur le Foenkinos. Je sais pas. Parfois je me dis qu'il vaudrait mieux que j'arrête de donner des notes en fait.



Archives

À propos