Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 Sep

La Dame de Beauté

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Historique

la dame de beauté

 

"La Dame de Beauté" de Jeanne Bourin

 

Poche - 184 page - 4,50 euros

 

Note : 02/10

 

Quatrième de couverture :

 

Agnès Sorel fut la première maîtresse royale reconnue officiellement, affichée, comblée de titres et de biens. Elle s'identifia si parfaitement au siècle charnière qui a été le sien qu'elle en reflète le double aspect. Médiévale par la gaieté et la foi, déjà moderne par le goût du confort et les besoins matériels. Fille d'honneur d'Isabelle de Lorraine, duchesse d'Anjou, Agnès a vingt et un ans lorsqu'elle rencontre, à Toulouse, Charles VII qui, lui, a quarante ans. La beauté d'Agnès fit de lui un amant subjugué, le transfigurant : de terne, inquiet, défiant, malchanceux, il devint joyeux, hardi, plein d'allant, habile. Avec ce talent reconnu par tous, ce sont des amours rayonnantes que nous fait vivre ici Jeanne Bourin, l'auteur de La Chambre des dames. Des amours qui sont aussi de l'Histoire. Agnès Sorel fut appelée " damoiselle de Beauté " tant parce qu'elle était tenue pour la plus belle du monde que parce que le roi lui avait donné à vie la maison de Beauté-lès-Paris.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Agnès Sorel aura vécu une vie pleine de surprise.

Simple demoiselle de compagnie d'Isabelle de Lorraine, épouse du roi René et reine de Sicile, elle croise un jour le regard de Charles VII et sa vie en est transformée.

 

Ce dernier, marié à Marie d'Anjou, tombe fou amoureux de la jeune Agnès.

 

Le roi va prendre son temps pour séduire la jeune fille et cette dernière se torture pour savoir ce qu'elle ressent vraiment pour le roi.

 

Dès le début de leur relation, le roi ne cessera d'aimer à la folie Agnès.

La couvrant de cadeaux de toutes sortes, elle n'en restera pas moins simple. Et pieuse.

Jusqu'à un certain point.

 

Maligne, elle saura toujours user de son influence et placer ses proches à des postes stratégiques.

 

Elle sera l'une des maîtresses royales française les plus connues de notre histoire.

Agnès donnera à Charles VII quatre enfants. Trois filles et un fils qui malheureusement mourra en bas âge.

 

Le roi lui sera toujours fidèle et l'aimera jusqu'à son dernier jour.

 

Sur la mort d'Agnès règne encore de nos jours des doutes.

A t'elle été empoisonnée ?

Est-elle morte pour avoir avalé une trop forte dose de mercure ?

A t'elle été rongé de l'intérieur par un vers ?  (depuis, les avancées scientifiques penchent pour cette idée)

 

La question ne semble pas tout à fait réglée.

 

Je n'ai pas apprécié cette lecture.

Non pas que l'histoire racontée soit sans intérêt. J'aime l'histoire de France.

Mais je n'aime pas du tout la façon de raconter de Jeanne Bourin.

Ni même son écriture.

 

A vrai dire rien ne m'a plu dans ce livre et c'est bien dommage.

 

Dommage car finalement l'histoire de ce roi amoureux toute sa vie de sa maîtresse pourrait être racontée de façon bien plus agréable je pense.

 

chateau11

Commenter cet article

GeishaNellie 04/11/2011 16:08



Bien dommage que tu n'ai pas du tout apprécié, car je me suis laissée prendre par ton résumé. Je vais donc laisser passer mon tour.



hydromielle 07/11/2011 08:40



Peut être te plairait-il ? tout est affaire de goût.


Et puis il est vraiment très petit et rapidement lu.



formation à distance 03/10/2011 11:23



Super ces avis, merci pour les indications !



hydromielle 09/10/2011 16:39







Hebelit 30/09/2011 16:56



Ah oui, t'as pas du tout aimé !! lol



hydromielle 30/09/2011 17:46



Carrément pas


Mais merci pour le prêt



Archives

À propos