Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 Oct

L'amant ténébreux

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Fantastique

L'amant ténébreux

 

"L'amant ténébreux" de J.R. Ward

La Confrérie de la Dague Noire - Tome 1

 

Poche - 576 pages - 8 euros

 

Note : 08/10

 

Quatrième de couverture :

 

Une guerre fait rage à l'insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ces guerriers sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. A sa tête, Kolher, leader charismatique et implacable... L'un de ses plus fidèles guerriers est assassiné, laissant derrière lui sa fille, une magnifique jeune femme, une sang-mêlé qui ignore tout de son destin. Et c'est à Kolher qu'il incombe de faire découvrir à Beth le monde mystérieux qui sera désormais le sien...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

La ville de Caldwell abrite de bien étranges personnages.

Il y a des humains bien entendu.

Mais également des vampires.

Et leur pendant. Les éradiqueurs : sortent de chasseurs de vampires.

Ces derniers ne sont plus humains mais ne sont pas vampires pour autant.

 

Leur but ? Tuer tous les vampires.

Et s'ils doivent tuer au passage des humains, ce n'est pas bien grave.

Le tout étant de faire attention et de ne pas se faire prendre.

 

Pami les vampires, il y a les civils.

Et les guerriers. Ceux de la Confrérie de la Dague Noire.

Très peu nombreux mais particulièrement redoutables, ces guerriers sont là pour défendre les vampires civils et par là même, leur race, mais surtout pour détruire les éradiqueurs.

Là aussi, si un humain se trouve entre deux feux........ pas bien grave.

 

Les vampires ne se nourrissent pas des humains dans ce monde.

Ils se nourrissent entre eux.

On ne devient pas vampire. On naît vampire.

On ne transforme pas un humain en vampire. C'est impossible.

Chaque vampire se voit "attribuer" une vampirette et ils se nourrissent l'un de l'autre.

 

On pourrait donc croire que finalement, la vie est tranquille.

 

Mais non. Pas du tout.

La guerre entre vampires et éradiqueurs est violente. Sans pitié.

Et les dommages collatéraux...... saignants.

 

La race des vampires part un peu à la dérive.

D'une part, il y a très peu de naissance. Les femmes n'arrivent pas à leur terme ou bien les bébés meurent. 

Et d'autre part, ils ne sont pas très nombreux et n'ont personne pour les gouverner. Pas de hiérarchie.

Si ce n'est la fameuse Confrérie qui veille à ce que la race ne s'éteigne pas.

Et l'un de leur membre : Kolher.

Ce dernier est leur roi, mais il refuse d'assumer cette charge. Préférant rester un guerrier et défendre les siens.

 

Et puis il y a aussi les demi-vampires.

Certains vampires qui ont fréquentés des humaines et dont ces dernières sont tombées enceinte.

Ces naissances sont très rares. Les femmes vampires ayant déjà du mal à enfanter, c'est d'autant plus difficile pour les humaines.

Mais pas impossible.

 

C'est le cas de Beth.

Beth est journaliste. Femme d'une beauté exceptionnelle et plutôt intelligente, Beth mène sa petite fille tranquillement.

Sans soucis. Sans beaucoup d'excitation non plus, il faut bien le dire.

De ses parents elle ne sait rien puisqu'elle a été abandonnée toute petite.

 

Ce soir là, Audazs l'un des guerriers, fait appel à Kolher.

Il lui demande s'occuper d'une jeune femme dont la transformation approche.

Cette jeune femme ne sait rien de ce qu'il va lui arriver. Elle ignore l'existence des vampires.

Et elle ignore qu'Audazs est son vrai père.

 

Il souhaiterait que Kolher puisse l'aider à passer la transformation.

Mais ce dernier refuse.

 

Lorsque quelques heures plus tard, Audazs est tué dans un attentat, Kolher change d'avis et estime devoir au moins ça à celui qui était son ami.

 

Il s'occupera de Beth le temps de sa transformation puis passera à autre chose.

Qu'elle se débrouille.

 

 

MON AVIS :

 

Mais quel est ce livre où les femmes sont des "femelles" ?

Où les gens ne pensent qu'à copuler ?

Où tous les hommes (surtout les vampires) sont terriblement sexy et sauvages ?

Où les vampires sont un appel constant au sexe ?

 

Et puis c'est quoi ces noms ?

Kolher, Audazs, Tohrment, Zadiste, Viszs, Rhage, Fhurie etc.............

 

Et les éradiqueurs ?

A chaque fois j'ai l'impression qu'il manque des lettres....... on dit pas éradicateurs ?

 

Et les problèmes de syntaxes ?

Aucune négation dans les phrases.

Comme si le "ne" et le "pas" n'existaient pas.

C'est assez déroutant à lire.

Economie de mot ? ou problème de traduction ?

 

Peut importe, parce que malgré tout ceci, j'ai vraiment beaucoup aimé la lecture de ce premier volume.

 

Après avoir regardé de travers les toutes premières pages et failli éclater de rire à certains passages, je me suis régalée.

 

Les vampires donnent clairement dans la surenchère de testostérone mais bon sang que c'est bon.

Des durs, des vrais.

Sauvages. Violents. Mais qui donnent envie de ronronner.

Une montagne de muscles de 2 mètres, armé jusqu'aux dents, vêtu de cuir...... ça fait rêver non ?

 

Et le fameux Kolher a toute la panoplie du guerrier.

Du héros. Du gros dur au coeur tout mou.

 

Le type qui n'est jamais tombé amoureux, qui n'a pas peur de la mort (limite qui la recherche), qui n'a pratiquement aucune estime de lui, qui ne vit que pour la violence ....... et paf !!! le méga coup de foudre !

 

Très honnêtement le monde créé par l'auteur ne m'a pas emballé plus que ça.

Et le fond de l'histoire sans plus.

 

Ce que j'ai aimé ce sont les personnages.

Haut en couleurs, c'est le moins que l'on puisse dire.

 

Tous, même les pires ont un petit quelque chose qui les rend très intéressants.

Les relations entre les frères de la Confrérie sont violentes mais également empruntes d'un grand respect et d'une amitié sans faille.

 

Le couple Kolher - Beth est plus que chaud bouillant.

 

Et l'arrivée dans ce monde de vampire d'un humain, Butch, ex policier et ami de Beth est prometteuse.

 

Après un début un peu surprenant, je dois dire que j'ai passé un très agréable moment de lecture et je vais sans aucun doute continuer la série.

Elle contient tout ce que j'aime...

 

 

lune2-1-.jpg

Commenter cet article

Luna 18/04/2011 14:16



Une jolie histoire malgré un peu trop de sexe (impossible de le lire en publique sans passer pour une obsédée qui lit des roman érotique dans les trams...)
Cela dit, les personnages sont très sympa !
Je viens d'ailleurs de poster mon avis sur ce premier tome de La Confrérie de la Dague noire sur mon blog...

Joli article, je reviendrais ;)
Bonne continuation !!



hydromielle 18/04/2011 16:36



Et coté sexe ça ne s'arrange pas dans les tomes suivants



yueyin 19/11/2010 23:43



Mouhahah ce cher kohler... quel homme ! malgré sa syntaxe plutôt approximative ;-)



hydromielle 22/11/2010 09:05



Oui c'est clair.......... bon d'un autre côté, on lui demande pas vraiment de parler..........



Karine:) 24/10/2010 04:20



Ces noms, ces noms!!!  Mais c'est une conspiration que vous faites, pour ce livre!



hydromielle 24/10/2010 10:02



J'avoue que pour les noms j'ai halluciné au départ et puis on s'y
fait.



bladelor 23/10/2010 17:57



Tu verras, les suivants sont encore mieux ! ;-)



hydromielle 23/10/2010 21:37



Miam miam



Archives

À propos