Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 Feb

L'héritière sans nom

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Lectures étrangères

L'héritière sans nom

 

"L'héritière sans nom" de Marguerite Kaye

 

Poche -320 pages - 6,51 euros

 

Note : 04/10

 

Quatrième de couverture :

 

Angleterre, avril 1816.N’importe quelle lady fuirait la compagnie du scandaleux lord Nicholas Lytton. Mais pas lady Serena qui, après un long exil en France, ignore tout de la réputation de débauché du séduisant lord. Sans compter qu’une seule chose lui importe : lever le voile du secret qui entoure ses origines et accéder à son héritage caché. Alors, si Nicholas est celui qui possède la clé de ce mystère, elle n’hésitera pas une seconde à lui demander son aide, quitte à compromettre sa réputation. Et puis, après tout, prend-elle vraiment un risque avec ce libertin dont le charme, le sourire, le regard brûlant la laissent totalement indifférente…

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Sur son lit de mort, le père de Serena lui livre un terrible secret : elle doit quitter la France et se rendre en Angleterre pour y rencontrer Lord Nicholas Lytton qui lui remettra des papiers prouvant son identité et grâce auxquels elle pourra réclamer son héritage.

 

Mais lorsqu'elle arrive Knightswood Hall, rien ne se passe comme prévu.

 

Tout d'abord elle se trouve face à un combat de coqs qui se déroule dans la cour de la propriété. Deux hommes se battent tandis que d'autres les encouragent.

 

Choquée puis hypnotisée par l'un des combattants, Serena ne peut les quitter des yeux.

Et lorsqu'à la fin, l'un deux se dirige vers elle et l'embrasse, elle n'ose le repousser.

Cet homme agit sur elle tel un aimant.

 

Quelques minutes plus tard, lorsqu'elle passe la porte du manoir, Serena demande à parler à Lord Lytton.

Mais le vieux Lord est mort voici quelques années maintenant.

Et c'est son fils qui vit ici.

 

Son fils qui l'a embrassé quelques minutes plus tôt.

 

 

MON AVIS :

 

Lecture légère c'est le moins que l'on puisse dire.

Mais lecture pourrie en fait.

 

Des Harlequins j'en ai lu plusieurs et pour tout dire, j'aime les romances.

Mais pas les romances qui me prennent pour une débile.

 

J'aime bien quand même un peu les trucs nunuches, neuneu, les p'tits coeurs et les p'tits bisous tout ça.

Mon côté fifille ressort dans ces cas là et ce n'est pas pour rien que j'ai plus d'une bonne vingtaine de Danielle Steel dans ma biblio.

 

Bref j'aime la romance mais pas lorsque c'est du n'importe quoi.

Et pour moi ce livre est du n'importe quoi.

 

L'héroïne se veut une femme forte, une femme de tête avec un tempérament libéré par rapport à l'époque. Une sorte de porte étendard pour les jeunes filles.

Mais qu'elle est idiote.

Son personnage est mal fait. Ses fausses volontés de vouloir tout décider, d'être maîtresse de sa vie mais de soulever ses jupes au bout de 10 minutes (oui bon là j'abuse mais pas loin) c'est vraiment mal fait.

 

Nicholas est le type même du mec avec des tonnes de principes de la haute et bonne société. Celui qui a des maitresses mais attention, seulement des filles au dessous de sa condition, car il est hors de question de mettre en danger la réputation d'une lady.... pffffff

Le type qui pendant 300 pages ne comprend pas qu'il est amoureux mais en prend conscience les 20 dernières pages.

Ben oui quoi... il n'a jamais été amoureux alors comment aurait-il pu reconnaitre ce sentiment étrange ?

 

Les intrigues autour de cette (mauvaise) histoire d'amour sont toutes aussi mauvaises.

Serena et Nicholas sont entourés de vilains-méchants-pas-beaux qui veulent les tuer pour récupérer les héritages.

 

Mon Dieu comme c'est horrible ! Quelle tension !

Vont-ils réussir à s'en sortir ?

 

A la limité si tel n'avait pas été le cas, l'histoire aurait au moins été pimentée.

 

Bref, passer votre tour.

Commenter cet article

yueyin 29/02/2012 20:46


et ben au moins c'est clair :-)

hydromielle 29/02/2012 21:37



N'est ce pas



Archives

À propos