Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 Dec

Feed

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Fantastique

Feed

 

"Feed" de Mira Grant

 

Broché - 456 pages - 24 euros

 

Note : 07/10

 

Quatrième de couverture :

 

2014. L’humanité a vaincu le cancer, mais elle a créé un fléau que nul ne peut arrêter : un virus qui prend le contrôle des cerveaux. Les individus contaminés n’ont plus qu’une obsession : manger. Vingt ans après, Georgia et Shaun Mason relatent sur leur blog les rebondissements de la campagne présidentielle. C’est alors qu’ils découvrent un scoop sans précédent : les infectés sont au coeur d’une sinistre conspiration. Les enquêteurs sont prêts à tout pour faire éclater une vérité qui pourrait bien leur coûter la vie.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Le Docteur Kellis et le Docteur Amberlee ne cherchaient qu'à aider l'humanité.

L'un a créé un remède contre le rhume (parce que même si un rhume n'a en soit rien de grave, avouons que c'est super pénible de se trainer ça pendant des semaines) et l'autre un remède contre le cancer.

 

Ces deux vaccins ont, au départ, été très bien accueillis.

 

Jusqu'à ce qu'ils se rencontrent (les vaccins, pas les 2 médecins).

C'est alors que l'anomalie se révélée.

 

L'un sans l'autre : tout allait bien.

Mais lorsque les molécules se sont mélangées, elles ont données lieu à une véritable horreur : des zombies !

 

Les gens morts AVANT la découverte le sont restés. Mais ceux morts APRES ont eu la mauvaise idée de se relever.

 

Et plutôt que de sauver l'humanité, Kellis et Amberlee l'ont précipité vers sa chute.

 

Voilà plus de 20 ans que le monde se bat contre les zombies, aucun remède, aucune solution n'ayant encore été trouvée pour éradiquer le problème.

S'il est possible de tuer une deuxième (et dernière) fois les zombies en leur détruisant le cerveau, il n'est toujours pas possible d'en empêcher la propagation.

Le virus est dans l'air.

 

Shaun et Georgia Mason ont été adoptés alors qu'ils n'étaient encore que des bébés.

Leurs parents adoptifs ont perdus leur fils le Jour des Morts (jour où l'infection s'est déclarée dans le monde et qui porte ce nom). Eux ont connus l'ancien monde. Shaun et Georgina non.

 

Devenus de jeunes adultes ils sont tous les deux bloggeurs.

Les bloggeurs sont une nouvelles sortent de journalistes, très à la mode et très suivis.

Tout deux bossent avec une autre jeune femme, Georgette Meissonier, qui se fait appeler Buffy en rapport avec une ancienne série télé d'avant le Jour des Morts.

 

Toujours à la recherche d'un scoop mais surtout fervent défenseur de la vérité (de toutes les vérités), le trio a posé sa candidature pour suivre l'un des représentants du gouvernement au siège de la présidence des Etats Unis, le sénateur Peter Ryman.

 

Surprise et joie lorsqu'ils apprennent qu'ils sont retenus.

Voilà le petit groupe de bloggeurs propulsé dans les hauteurs et chargé de suivre la campagne du candidat sans aucune complaisance, sans parti pris. Ils sont là pour tout voir, tout dire, tout écrire.

 

A l'intérieur ? Les requins du monde politique.

A l'extérieur ? Les zombies.

 

Devinez un peu ...................

 

 

 

MON AVIS :

 

Contrairement à ce que je pensais, ce livre n'est pas un livre "d'horreur".

 

Oui il y a les vilains zombies qui contaminent les gentils humains, mais rien de crade, rien de bien dégoulinant.

Sur ce point là l'auteur est restée dans un registre très soft je trouve.

 

Le roman tourne plutôt autour d'un complot, de la politique (visiblement 20 ans après sombré du côté zombie, le monde de la politique n'a pas changé d'un poil) et des personnages centraux.

 

Le monde décrit dans le livre est un monde que l'on peut parfaitement imaginer après une telle catastrophe. Sur ce point là j'ai trouvé les choses très crédibles.

Les villes laissées aux zombies, les nouvelles règles scolaires, les lois interdisant les animaux de compagnie de plus de 20 kgs (au dessous le virus ne se développe pas), l'interdiction quasi totale d'élever des moutons des vaches etc...... (qui voudrait manger de la viande potentiellement virusée ?), l'avancée des technologies, la question de la peine de mort mais surtout toutes les questions de sécurité.

Le tout est très bien détaillés et clairement transposable dans notre quotidien.

 

La génération qui est née après le Jour des Morts est une génération complètement tournée vers internet.

Dans un monde où tout le monde peut être infecté, où toute personne croisée peut avoir envie de vous bouffer, il est évident que les rassemblements sont très rares. Adieu concerts et shopping.

 

La principale règle de vie est la survie. Les gens ne cherchent pas à être heureux, ils cherchent juste à vivre encore une journée.

 

Et c'est ça qui rend l'ambiance du livre assez lourde.

Les zombies ne sont pas si effrayants que ça, c'est surtout l'atmosphère que Mira Grant décrit qui est pesante.

 

Il y a pour moi, 2 points noirs à ce livre :

1° les personnages - Pas un seul d'entre eux ne m'a inspiré d'affection particulière. Même les personnages principaux sont restés en dehors je trouve. Pas assez détaillés psychologiquement et les seules choses qui nous sont livrées le sont 10 fois de suite. Il n'y a que Steve, le garde du corps qui a la limite m'a bien plu. Il n'est qu'un personnage secondaire donc son absence de profondeur est compréhensible et malgré ça, je l'ai trouvé pas mal.

 

2° les répétitions - Là c'est carrément trop. Expliquer les choses 1 fois oui. Deux fois, bon ok. Mais à partir de la 10ème fois c'est clairement du remplissage de pages inutiles et ça m'ennuie carrément.

 

Il n'en reste pas moins que j'ai bien apprécié cette lecture.

 

Je viens de voir sur Internet que ce livre à une suite. Là par contre, je me pose la question de la pertinence d'un second roman. Que pourra bien y raconter l'auteur ?

 

La grande question du livre n'est pas "Toutes les vérités sont-elles bonnes à dire" mais plutôt "Toutes les avancées scientifiques sont-elles bonnes pour l'humanité ?"

Commenter cet article

Archives

À propos