Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
06 Dec

Dôme 2

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Fantastique

Dôme 2

 

"Le Dôme" tome 2 de Stephen King

 

Broché - 565 pages - 22 euros

 

Note : 09/10

 

Quatrième de couverture :

 

Le Dôme : personne n’y entre, personne n’en sort. À la fin de l’automne, la petite ville de Chester Mill, dans le Maine, est inexplicablement et brutalement isolée du reste du monde par un champ de force invisible. Personne ne comprend ce qu’est ce dôme transparent, d’où il vient et quand – ou si – il partira. L’armée semble impuissante à ouvrir un passage tandis que les ressources à l’intérieur de Chester Mill se raréfient. Big Jim Rennie, un politicien pourri jusqu’à l’os, voit tout de suite le bénéfice qu’il peut tirer de la situation, lui qui a toujours rêvé de mettre la ville sous sa coupe. Un nouvel ordre social régi par la terreur s’installe et la résistance s’organise autour de Dale Barbara, vétéran de l’Irak et chef cuistot fraîchement débarqué en ville...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Il y a dans ce second tome, toute la puissance d'écriture dont est capable Stephen King.

Ou en fait non. Parce que pour être honnête il y a des romans écrits de sa main que je préfère, mais quoiqu'il en soit, celui ci (séparé en deux par les éditions Albin Michel, mais en un seul roman à l'origine) se classe directement dans mon top 10, voir top 5 de l'auteur.

 

Qui n'a jamais lu King, ne peut pas comprendre comment le monsieur sait accrocher son lecteur.

Son écriture, son style mais surtout les histoires qu'il raconte sont particulières, je ne peux pas dire le contraire.

 

Et même si l'on est fan de fantastique, il n'est pas toujours évident de tomber dans les mailles de King et surtout d'avoir envie d'y rester.

Son style est bien à part.

Mais une fois que l'on tombe dedans, c'est comme l'effet de la potion sur Obelix : on rêve d'y retourner.

 

Avec Dôme, l'auteur signe une fois de plus un grand, un magnifique roman.

 

Ses personnages, comme dans la plupart de ses histoires, sont clairement classifiés.

Il y a les gentils et les méchants.

Les méchants ne deviennent pas gentils, mais parfois les gentils nous révèlent une partie d'eux qu'ils préféreraient occulter.

C'est si savoureux.

 

La situation n'était pas brillante à la fin du premier volume.

Elle devient carrément catastrophique dans le second.

 

Big Jim qui s'est déjà révélé être une pourriture ne fait que confirmer cette état de fait.

Il passe de malin-machiavélique à dictateur.

Mettant sous sa coupe les plus abrutis de la ville afin de mieux prendre possession de celle ci, il crée un climat de tension et de peur incroyable.

 

N'importe qui peut se retrouver en fâcheuse posture s'il ne plie pas devant Big Jim.

Viols, coups et blessures, emprisonnements, meurtres.... Big Jim ne recule devant rien.

Et ne voit pas plus loin que le bout de son nez.

 

Partant du principe que le Dôme est là pour longtemps, voir pour toujours, il décide de devenir le roi du monde.

Ou de Cherster'Mill.

Et se fiche du reste.

 

Ce qui se passe dans cette petite bourgade du Maine est impressionnant. Et le tout en quelques jours.

Plus de 1000 pages pour ne nous décrire que quelques jours et malgré tout, à aucun moment je ne me suis ennuyée.

 

La galerie de personnages est impressionnante comme souvent avec King. Il aime peuplé ses romans d'un grand nombre de gens.

Les histoires des uns et des autres sont toutes aussi intéressantes.

Que les personnes soient du bon ou du mauvais côté, King s'attache à leur donner à tous autant d'attentions et de détails.

Pour le plus grand bonheur du lecteur.

 

Tous les ingrédients chers à l'auteur (et à moi également) sont présents et magnifiquement exposés.

 

La fin est explosive c'est le moins que l'on puisse dire.

Et Monsieur King n'est pas du genre à ménager son lecteur, alors ne vous attendez pas à ce que tout les gentils soient sauver..... c'est la règle du jeu.

 

Une fois de plus Stephen King m'a fait voyager, m'a emmener dans un monde bien à lui pour mon plus grand bonheur.

 

Dôme c'est deux gros pavés qui ne se lisent pas mais se dévorent.

Deux gros pavés de concentré d'émotions.

 

A lire. Comme tous les King.

 

Dôme 1 Dôme 2

Commenter cet article
C
<br /> j'ai dévoré les deux tomes dans la semaine... j'ai adoré du début jusqu'à la fin, donc je me doutais quand même un peu. Je dois dire qu'il m'a bluffée sur ce coup-là, le sieur Stephen!!<br />
Répondre
H
<br /> <br /> Il est juste merveilleux Mister King <br /> <br /> <br /> <br />

Archives

À propos