Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 Jun

Des souris et des hommes

Publié par hydromielle  - Catégories :  #classique

des souris et des hommes

 

"Des souris et des hommes" de John Steinbeck

 

Poche - 189 pages - 4,60 euros

 

Note : 05/10

 

Quatrième de couverture :

 

"Lennie serra les doigts, se cramponna aux cheveux.

- Lâche-moi, cria-t-elle. Mais, lâche moi donc.

Lennie était affolé. Son visage se contractait. Elle se mit à hurler et, de l'autre main, il lui couvrit la bouche et le nez.

- Non, j'vous en prie, supplia-t-il. Oh ! j'vous en prie, ne faites pas ça. George se fâcherait.

Elle se débattait vigoureusement sous ses mains....

- Oh ! je vous en prie, ne faites pas ça, supplia-t-il. George va dire que j'ai encore fait quelque chose de mal. Il m'laissera pas soigner les lapins".

 

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

George et Lennie voyage ensemble depuis un bon bout de temps déjà.

Ils passent de ferme en ferme et offrent leurs services pour divers travaux.

 

Avec toujours un rêve en tête.

Le rêve d'avoir leur propre ferme. D'être leur propre patron.

D'avoir une chambre chacun. Un vrai chauffage pour l'hiver.

Une assiette toujours pleine.

 

Des champs à cultiver.

Des animaux à élever.

 

Et surtout des lapins.

George a promis à Lennie.

Il pourra avoir plein de lapins. Les soigner lui même.

Leur donner à manger.

Et les prendre dans ses bras pour les caresser autant qu'il veut.

 

 

 

MON AVIS :

 

Voilà des années que ma fille me parle de ce roman.

En vantant les mérites dès qu'elle le peut. Me disant qu'elle l'a lu et relu un nombre incalculable de fois, que c'est magnifique et qu'à chaque fois elle pleure.

 

Finalement je tombe sur "Les raisins de la colère" et "Des souris et des hommes".

Ne sachant pas lequel choisir, je prends les deux.

Et attaque donc bravement "Des souris et des hommes".

 

Et là..... comment dire.... la méga grosse déception !

 

Je n'ai pas été emportée par l'histoire.

Les personnages m'ont semblé bien trop simples.

Fades.

 

Oui, ils ont un rêve. Un rêve qui les fait avancer, qui leur donne des paillettes dans les yeux.

Oui, leur amitié est hors du commun.

 

Mais même là, je n'ai pas trouvé ça assez fort.

J'ai trouvé George méchant avec Lennie. Certes par moment il s'en rend compte et arrête. Et au fond de lui, il l'aime son Lennie.

Et on peut aisément comprendre que passer son temps avec un tel personnage puisse faire péter les plombs.

 

Mais je n'ai pas trouvé de force dans les personnages du roman.

Lennie est un benêt, mais même pas un benêt attendrissant.

Je veux dire, il ne me laisse pas indifférente non plus, j'ai un coeur.

Mais j'ai 1000 fois été plus touchée par John Caffey dans "La ligne verte".

Les deux hommes ne "souffrent" pas du même retard, mais justement, bien que moins atteint, John Caffey est beaucoup plus attendrissant. Il va droit au coeur. Tout réside dans l'écriture, dans la psychologie de cette personne.

 

Le malheur qui arrive à la fin du livre est plus que prévisible.

George le sent, le sait. Il le dit même.

Mais pourtant il choisit de rester dans cette ferme.

Rien ne l'empêche de partir, d'aller dans la ferme suivante.

Il pourrait sauver Lennie. Eviter un drame.

Mais il fait le choix de rester.

Peut être le fait-il vraiment consciemment, se délivrant ainsi de la charge que Lennie représente malgré son amitié pour lui.

 

Toujours est-il que partant du fait qu'il savait ce qui allait se produire, je ne peux absolument pas avoir pitié de lui.

La perte et la peine qu'il vit par la suite est peut être sincère, mais je n'y crois pas.

Là encore, pas assez de force dans le récit.

 

Tout ne m'a pas déplu. Il y a des jolies choses à lire. Mais trop peu nombreuses.

 

L'écriture est simple. Très simple. Trop simple ?

 

Encore une fois : aucune force !

 

 

 

Commenter cet article

Valérie:) 04/07/2011 19:15



Une catastrophe ce livre (un mauvais souvenir de lecture imposée à l'école) Comme quoi les lectures scolaires restent longtemps en mémoire, et ne donnent pas envie de replonger dans un texte de
l'auteur !



hydromielle 06/07/2011 14:59



Ha ben tiens, au moins je ne suis pas la seule



Virginie 25/06/2011 14:31



Ben je n'ai pas lu des souris et des hommes, mais j'attends de savoir ce que tu penses des raisins de la colère



hydromielle 25/06/2011 20:45







LN 24/06/2011 15:54



Pour moi c'est un très bon souvenir de lecture. J'aime beaucoup le style de Steinbeck et ce qui fait aussi la force de ces personnage c'est aussi tout ce qu'ils ont de pathétiques avec leur
projet dont on sait dès le départ qu'ils sont voués à l'échec. C'est tout le schéma de la tragédie classique qui est repris ici avec le drâme annoncé et toujours présent dès le début du roman qui
donne toute cette tension à cette histoire. Je l'avais lu en anglais, peut-être que la traduction a employé un style qui ne te convenait pas.



hydromielle 25/06/2011 20:46



Non je pense que c'est juste un livre qui  ne m'a pas parlé du tout en fait.



DeL 22/06/2011 21:55



Je l'ai lu il y a 3-4 ans et personnellement j'en garde un excellent souvenir ;)



hydromielle 23/06/2011 18:08



Je n'ai encore croisé aucun avis négatif



Archives

À propos