Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 May

Dante

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Fantastique

les gardiens de l'éternité

 

"Dante" de Alexandra Ivy

"Les gardiens de l'éternité" - Tome 1

 

 

Poche - 382 pages - 7 euros

 

Note : 06/10

 

Quatrième de couverture :

 

Abby Barlow était loin d'imaginer que travailler pour cette femme mystérieuse pourrait faire basculer sa vie. La mort de cette dernière va plonger Abby dans un monde de danger et de ténèbres, car elle est subitement chargée d'un bien lourd fardeau : elle est devenue le Calice, porteuse de la déesse du bien, cible de tous les démons. Heureusement, elle dispose d'un allié de choix : Dante. Mortellement dangereux et outrageusement sexy. Un convent de sorcières a réduit ce vampire en esclavage quelques siècles auparavant et en a fait le gardien du Calice. Maintenant que c'est la belle et douce Abby qui est menacée, son dévouement ira bien au-delà des exigences de sa mission.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Abby est employée auprès de Selena comme "dame de compagnie".

Un travail pas trop fatiguant et plutôt bien payé.

Selena vit dans une immense villa remplie d'oeuvre d'art avecDante, qu'Abby pense être le petit ami de Selena et qui n'est vraiment pas désagréable à regarder.

 

A défaut d'être une vie parfaite, celle d'Abby est pour le moment plutôt sympa.

 

Pour le moment.

 

Alors qu'elle vient de casser un vase de grande valeur et en discute avec Dante, Abby sent la maison trembler, suivie d'une grosse vague de chaleur et la villa explose.

 

Lorsqu'elle ouvre les yeux, Abby se précipite dans la chambre de Selena.

Là se trouve Dante, debout, immobile.

Et à terre, une forme carbonisée. Selena.

Voulant lui porter secours, Abby s'approche d'elle malgré les protestations de Dante et se retrouve avec le poignet coincé dans les mains de Selena.

Celle ci ne bouge pas, ne dit rien.

Mais Abby a comme une vision. Quelque chose de très étrange. De monstrueux.

 

 

MON AVIS :

 

Du bon et du moins bon dans ce premier tome des Gardiens de l'éternité.

 

L'écriture est très simple, la lecture rapide.

Les personnages plutôt sympas.

Et l'histoire pas mal.

 

Mais le tout est justement servi un peu trop rapidement.

 

Côté "méchants" Alexandra Ivy a mis dans son livre tout ce qui pouvait se faire dans le genre : des monstres venus de l'enfer, des magiciens, des sorcières, des vampires, des zombies etc............. il y en a un peu trop d'ailleurs.

Là ça fait un peu pèle mêle. "Je colle tout ce que je connais comme ça c'est fait".

 

Un peu moins de races de méchants et plus de concentration sur quelques unes auraient été plus prenant.

Là on ne sait pas trop ce qui va leur tomber dessus à chaque page. Ce qui pourrait donner du suspens, mais non, même pas. C'est trop.

 

La psychologie des personnages donne l'impression qu'ils sont profonds, mais en fait ils ne le sont pas.

Abby est constamment présentée comme une femme forte, mais ce n'est pas cela pour moi une femme forte.

Sa façon d'accepter tout ce qui lui tombe dessus sans broncher ne fait pas d'elle une femme forte.

Mais plutôt un personnage que l'on n'a pas vraiment creusé.

Il est vrai que l'auteur nous offre son passé comme explication. Mais ça ne suffit pas.

Elle aurait pu se révolter un peu plus. Se montrer un peu plus choquée.

Il manque quelque chose.

 

Quant à Dante, le vampire "outrageusement sexy" qui joue les gros durs et ne cesse de lui dire que c'est un monstre dangereux..... je n'y crois pas une seconde.

Non pas que les vampires ne soient pas dangereux. Mais sa façon de le répéter sans cesse, pour juste après dire qu'il se sent fondre d'amour lorsqu'il regarde Abby.... il y a quelque chose qui ne va pas.

 

Cette histoire n'est pas mauvaise du tout, mais elle est mal présentée je trouve.

La fin arrive bien trop vite. Le tout est réglé en 5 minutes.

 

Beaucoup trop de clichés sont réunis dans cette histoire ce qui la gâche un peu. Beaucoup.

 

Je pense que je lirais néanmoins le second tome pour voir ce que ça donne.

 

 

Commenter cet article

Archives

À propos