Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
04 Jun

Anne... La maison aux pignons verts

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Lectures étrangères

Anne la maison aux pignons verts

 

 "Anne... La maison aux pignons verts" de Lucy Maud Montgomery

 

Poche - 374 pages - 14,50

 

Note : 08/10

 

Quatrième de couverture :

 

Matthew et Marilla Cuthbert sont frère et sœur. Personnages d’âge mûr, ils vivent aux Pignons Verts, une ferme située à Avonlea, sur l'île du Prince Edouard. Ils décident d’adopter un garçon dans un orphelinat de la Nouvelle-Ecosse pour les aider dans leur travail. Cependant, une erreur survient dans le choix du sexe de l'enfant adopté, et c'est une jeune fille, Anne, qui se présente. Anne est vive, intelligente et aime faire plaisir mais elle n’aime pas vraiment son prénom, son teint pâle, ses taches de rousseur ainsi que ses longues nattes de cheveux roux. Quoi qu’il en soit, elle est une enfant pleine d’imagination et pleine de joie de vivre qui s’épanouit au milieu des paysages magnifiques de l'Île-du-Prince-Edouard.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Marilla et Matthew Cuthbert (frère et soeur) vivent dans une belle maison et sur une grande propriété.

Matthew s'occupe seul de la ferme et s'il n'est pas encore très vieux, il n'est plus tout jeune non plus.

Les travaux le fatiguent et une aide serait la bienvenue.

 

Après en avoir discuté, Marilla et Matthew décident d'adopter un petit orphelin qui les aidera à la ferme et qu'ils mettront à l'école.

 

Le jour tant attendu est arrivé et Matthew se rend à la gare pour aller chercher leur petit orphelin.

Mais quelle n'est pas sa surprise lorsqu'il s'aperçoit que l'attend sur le quai non pas un petit garçon, mais une petite fille.

 

Assise à côté de ses valises avec ses longues tresses rousses et sa robe bien trop courte, Anne attend.

 

Matthew ne pouvant pas laisser la fillette toute seule abandonnée à la gare, il décide de la ramener avec lui à la maison et de laisser à Marilla le soin de se débrouiller avec ce problème.

 

Quant à Anne, elle déborde de joie d'avoir enfin trouvé un foyer.

Mais lorsqu'elle comprend sa méprise, son petit univers s'effondre.

 

Marilla bien plus choquée et ennuyée que son frère, de l'arrivée de cette curieuse petite fille qui ne cesse de parler, est bien décidée dès le lendemain matin, à éclaircir ce mystère et à renvoyer Anne à l'orphelinat.

 

Mais c'est sans compter sur une toute nouvelle donnée.

Anne en une soirée a complètement conquis le coeur de Matthew.

Et bien qu'elle refusera de l'admettre tout de suite, Marilla est elle aussi sous le charme, pour le moins bruyant de cette petite fille.

 

 

 

MON AVIS :

 

J'ai vu l'adaptation télé plusieurs fois et je l'ai adoré.

Voilà bien longtemps que je voulais lire également les romans espérant y prendre autant de plaisir.

 

C'est chose faite.

Et bien plus encore.

 

La magie des mots à une fois de plus fonctionnée.

 

Si Anne est attachante à la télévision, elle l'est bien plus encore sur le papier.

 

Anne Shirley n'est pas une petite fille comme les autres.

En plus d'une imagination débordante elle est pétillante de vie. Et n'a pas la langue dans sa poche.

C'est une petite fille très intelligente avec un coeur énorme, plein d'amour.

 

Ses réflexions m'ont beaucoup fait rire. Lorsque Marilla n'en peux plus de ses bêtises, Anne lui répond tout simplement, sans la moindre trace d'ironie ni de rébellion "Oui Marilla je suis vraiment désolée, mais songe un peu à toutes celles que je n'ai pas faites"...

 

Le comportement d'Anne met parfois en colère, mais elle est tellement désarmante dans ses explications, ses excuses que l'on ne peut faire autrement que d'aimer cette petite fille.

D'autant que ce n'est pas toujours de sa faute.

 

Tête en l'air, elle l'est incontestablement. Mais ces rêveries m'ont beaucoup fait sourire.

Son babillage constant est éprouvant pour Marilla. Fatiguant.

Mais en fait, je soupçonne tout le monde d'aimer l'écouter.

 

Simple et authentique, La maison aux pignons verts est vraiment une très bonne lecture.

 

Les personnages sont attachants et Avonlea a un petit goût de paradis.

 

L'écriture de Lucy Maud Montgomery est comme une poésie.

Tout en douceur.

 

Les choses ne sont pas toujours roses dans le roman, mais à travers Anne, l'auteur nous donne une façon différente de vivre les choses.

 

 

Commenter cet article

Christine 17/06/2011 10:10



Voilà un billet bien intéressant je vais me laisser tenter par ce livre car il a l'air vraiment très touchant



hydromielle 17/06/2011 14:05



Il FAUT craquer. C'est une très belle histoire.



Anjelica 10/06/2011 20:38



un livre doudou ? j'ai vu la série, que j'avais beaucoup aimé



hydromielle 10/06/2011 21:19



Je pense que oui, "un livre doudou"



Hebelit 07/06/2011 11:29



Ah lala !! C'est une lecture qui réconsillie avec la vie !!c'est plein de poésie et de joie de vivre et grandissant, Anne (avec un e) reste la même... tu verras !



hydromielle 10/06/2011 21:17



Elle est tellement attachante



Allie 06/06/2011 13:45



Un incontournable! À lire absolument!



hydromielle 10/06/2011 21:16



C'est certain



Choupynette 05/06/2011 12:13



je surligne ce titre qui stagne dans ma LAL depuis des années....



hydromielle 05/06/2011 13:30



A lire vite, vite, viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite



Archives

À propos