Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
07 Sep

Anne d'Avonlea

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Lectures francophones

Anne d'Avonlea

 

"Anne d'Avonlea" de Lucy Maud Montgomery

Tome 2

 

Poche - 330 pages - 16,50 euros

 

Note : 08/10

 

Quatrième de couverture :

 

Quand Matthew Cuthbert, son père adoptif, meurt subitement, Anne renonce à ses études et choisit de rester aux Pignons verts, aux côtés de Marilla. C'est ainsi qu'à seize ans et demi, elle se retrouve institutrice à l'école d'Avonlea. Au cours des deux années qui suivent, Anne se dévoue corps et âme à l'enseignement, et fait partager ses connaissances aux enfants avec la fougue et la passion qui la caractérisent. Et quand les jumeaux Dora et Davy, orphelins eux aussi, arrivent aux Pignons verts, Anne et Marilla voient leur belle sérénité s'évanouir, car les deux garnements vont leur en faire voir de toutes les couleurs.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Anne a renoncé à poursuivre ses études et décidé de rester à Green Gables avec Marilla.

Avec la mort de Matthew et les problèmes de santé de Marilla, elle a préféré resté à Avonlea.

 

C'est au village qu'elle va exercer pour la première fois le métier qui lui tient tant à coeur : institutrice.

Ses amis(e) de toujours ont également choisis cette voie.

Le jour de la rentrée des classes approchant, les discussions vont bon train.

A chacun d'y aller de ses conseils et de ses questions. Utiliseront-ils les châtiments corporels ? Comment vont-ils s'y prendre pour enseigner ?

 

Anne a des idées bien arrêtées : hors de question pour elle de battre un enfant, elle utilisera le pouvoir des mots. Elle aimera autant tous ses élèves, ne fera aucune différence et les encouragera dans tous les domaines.

Mais elle a tout de même une petite crainte, celle de savoir comme elle va bien pouvoir enseigner à des élèves avec qui elle allait en cours ?

 

La tête toujours pleine de bonnes idées, Anne avec l'aide de Gilbert et Diana a décidé de créer le Comité d'embellissement d'Avonlea.

 

Cette rentrée des classes s'annonce pleine de nouveautés et de challenge pour Anne.

 

 

MON AVIS :

 

Qu'est ce que c'est bon de retourner à Avonlea.

Qu'est ce que c'est bon de retrouver Anne, Diana, Marilla, Gilbert et même Mme Lynde.

 

La petite fille rousse débarquée comme un cheveu sur la soupe dans la vie de Marilla a bien grandi.

Mais n'a rien perdu de sa fougue et de sa passion pour la vie.

 

Elle a changé bien sûr, elle n'a plus 10 ans, c'est une vraie jeune fille maintenant.

Et si elle a su s'assagir un peu, Marilla de son côté à su mettre un peu de "folie" dans sa vie.

L'une et l'autre se sont adaptées et adoptées.

 

On aurait pu croire que les deux femmes mèneraient maintenant une vie à peu près tranquille (et je dis bien à peu près parce qu'avec Anne, rien n'est jamais tranquille), mais l'auteur ajoute de nouveaux personnages dans ce second volume.

 

Certains seront plus calme que d'autres mais chacune des rencontres sera mouvementée et apportera son lot de fantaisie.

 

Il y a tout d'abord Monsieur Harrison dont la maison est juste à côté de Green Gables et qui vit avec un perroquet qui n'a que des insultes  à la bouche. Ou plutôt dans le bec. Les premières rencontrent avec Anne seront un peu chaotiques mais finalement, Anne pleine de bonnes résolutions fera le premier pas vers la paix et découvrira un homme différent. Une jolie amitié naîtra entre ces deux là.

 

Puis viendront les jumeaux, Davy et Dora que Marilla finira par adopter.

Ces deux enfants vont révolutionner la vie des deux femmes et la maison.

J'ai adoré les bêtises sans cesse renouvelées de Davy et ses questions pertinentes pour un gamin.

Marilla qui en reste bouche bée et Anne qui se rend compte de ce qu'elle a bien pu faire subir à Marilla lorsqu'elle même était une petite fille.

Si Dora est toujours la parfaite petite, bien élevée, bien habillée, polie, effacée.... tout comme Anne et Marilla je l'ai trouvé fade finalement. La pauvre, à trop être parfaite, elle n'existe presque pas.

Alors que son frère..... j'ai été partagé entre l'envie de lui secouer les puces et de le punir sévèrement et l'envie d'éclater de rire ou de me retrouver à ne même pas savoir quoi lui répondre.

Ce petit n'est jamais à cours d'idée pour une idiotie ou une question embarrassante, mais il est tellement attendrissant dans son désir de bien faire, il meurt tellement d'envie d'être aimé par Marilla et surtout par Anne qu'il vénère, qu'il est vraiment vraiment attachant.

 

L'histoire de la rencontre Diana-Anne-Melle Lavender est superbe.

Je l'ai trouvé si touchante, si belle.

Que ce soit l'histoire personnelle de Melle Lavender, la rencontre puis l'amitié entre les jeunes femmes ou bien la fin terriblement romanesque de tout ça, j'ai tout adoré.

C'est tellement Anne cette partie du livre que tout était évident.

 

Et puis il y a le jeune Paul Irving.

Le petit garçon qu'Anne appréciera plus que tous les autres dans sa classe malgré ses belles paroles du début d'année.

 

Il faut dire qu'ils se sont bien trouvé ces deux là.

Paul c'est un peu Anne au masculin. Un esprit voyageur.

 

Lire les aventures d'Anne c'est se retrouver avec le coeur qui bat bien plus vite, c'est avoir de nouveau 16 ans.

Lire les aventures d'Anne c'est le bonheur d'être adulte tout en voulant avoir la chance d'être encore un enfant.

 

Anne c'est magique. C'est beau.

Le personnage d'Anne est devenu un peu plus sérieux, mais juste ce qu'il faut.

L'auteur ne lui a rien enlevé de sa spontanéité, de sa franchise.

Son esprit est toujours aussi vagabond mais la réalité la rattrape un peu plus souvent et lui permet de faire face.

 

"Anne d'Avonlea" c'est plus de 300 pages de fraicheur, de fleurs, d'amitiés, de sincérité, ça tourbillonne de partout.

Tout le monde voudrait être ami(e) avec Anne.

 

La poésie est partout dans ce roman. Dans les paroles, dans la forêt, dans les balades, dans les pique nique, dans les yeux et dans la tête des personnages.

 

On aimerait y être et goûter nous aussi à toutes ces choses qui nous font envie à chaque page que l'on tourne.

 

On aimerait que ça ne s'arrête jamais et savoir ce qu'il va se passer par la suite.

Et on est heureux de savoir qu'il reste encore plein de tome à découvrir.

 

Entre Anne, Lucy Maud et moi c'est une grande histoire que je ne suis par prête de laisser tomber et que je vais continuer avec le plus grand des plaisirs.

 

Mon-Quebec-en-septembre

Commenter cet article

yueyin 13/09/2012 13:16


Toute la série est excellente :-)

hydromielle 14/09/2012 10:31



Je n'en doute pas... j'adoooooooooooooore



Karine:) 08/09/2012 16:45


Tu me donnes drôlement envie de les relire tous!

hydromielle 10/09/2012 10:54



Tant mieux alors, ça veut dire que mon billet n'est pas mauvais



Aymeline 07/09/2012 22:01


Je ne peux qu'être d'accord avec un tel billet ! Une très belle série de livres :)

hydromielle 10/09/2012 10:53



C'est magique cette série



kikine 07/09/2012 13:04


je connais bien l'adaptation télé mais je n'ai encore jamais plongé dans les livres. Il faudra que je "répare" cette erreur

hydromielle 10/09/2012 10:53



Et plus vite que ça !! Non mais



Chi-Chi 07/09/2012 10:27


J'adoooooore la série Anne! Et d'une manière générale tous les livres de LMM, je crois que j'ai presque tout lu d'elle! :)


http://inneedofprincecharming.blogspot.fr/2010/08/ces-romances-qui-se-cachent.html

hydromielle 10/09/2012 10:52



Hooooooooo une nouvelle mine d'informations... Merci Chi-Chi



Archives

À propos