Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
05 Feb

A genoux

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Policier-Thriller

411ihT6ca5L._SL500_AA240_.jpeg

"A genoux" de Michael Connelly

Broché - 236 pages - 18 euros

Note : 04/10


Quatrième de couverture :

Le corps du Dr Stanley Kent vient d'être retrouvé au belvédère naturel proche de Mulholland Drive : deux balles dans la nuque, style exécution. Nouvellement affecté à la section Homicide Special, l'inspecteur Harry Bosch découvre vite que le Dr Kent avait accès à des matières radioactives utilisées dans le traitement de certains cancers féminins... et que ces matières ont disparu. Aux yeux de l'agent spécial du FBI Rachel Walling, que Bosch aime encore malgré leur rupture après le fiasco d'Echo Park, ce meurtre et cette disparition risquent fort de marquer le début d'un attentat terroriste à la bombe sale. Donc conflit ouvert et cette fois, Bosch n'est pas sûr d'avoir le dessus : il y a certes de la parano dans les services de la sécurité du territoire, mais la menace islamiste est bien réelle...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Nouvellement muté à la Section Homicide Spécial, l'inspecteur Bosch est appelé en pleine nuit pour se rendre sur les lieux d'un crime.

Avant de s'y rendre, Bosch demande à son nouvel équipier Ignacio Ferras de le retrouver sur les lieux.

Une fois sur place, les policiers s'accordent à dire qu'il s'agit d'une exécution. Rien ne semble avoir été volé. Les papiers de la victime sont toujours là, ainsi que sa voiture.

C'est alors que l'agent spécial Rachel Walling se joint au groupe.
Elle apprend à Harry que le Docteur Stanley Kent avait accès, dans tous les hôpitaux du coin, à des stocks de césium, produit hautement radioactif utilisé dans le traitement de certains cancers.

Pour Harry, il s'agit d'un simple assassinat.
Pour Rachel, il s'agit d'un acte terroriste, le césium pouvant servir à créer des bombes sales.

Premier livre de Michael Connelly qui me déçoit.
Et beaucoup même.

Hautement prévisible, puisque j'ai vu les choses venir pratiquement dès le début du livre.
Sans consistance.
Mou.
Même les personnages n'ont pas la gniak qu'ils ont habituellement.

Harry Bosch se ferait-il trop vieux ?
Quant à Rachel Walling, elle est inutile. Son personnage n'a plus aucune consistance.
Ni aucune raison d'être. Elle est énervante au possible.

L'intrigue est simple. Beaucoup trop simple.
Et les connotations politiques bien trop grosses.

Tout est superficiel, survolé, sans aucune profondeur.
Ce livre est bien trop court.
Il fait penser à un roman alimentaire plutôt qu'autre chose.

Connelly vaut mieux que ça. Beaucoup mieux.

Commenter cet article

freude 10/02/2010 09:25


Ca alors, 4/10 pour un Connely et de la part de quelqu'un qui l'aime bien d'habitude, il ne doit pas être bon ce roman...


hydromielle 10/02/2010 20:24


C'est surtout que par rapport aux autres, il est très décevant.


keisha 06/02/2010 08:06


Heureusement qu'il en a écrit d'excellents, surtout ses plus anciens d'ailleurs.


hydromielle 06/02/2010 12:20



Oui, les autres sont très très bons. J'aime beaucoup cet auteur.



yueyin 05/02/2010 21:37


pas de chance :-)))


hydromielle 06/02/2010 12:17



Nan. Heureusement qu'il était court



Archives

À propos