Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 Mar

Dur, dur

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Lectures asiatiques

















« Dur, dur » de Banana Yoshimoto 

Poche - 128 pages - 5,08 euros

Note : 7/10

Résumé :

Deux nouvelles : " Hard boiled " dont l’héroïne se retrouve à passer la nuit dans la montagne, nuit fantasque avec un incendie suspect, la visite d’un fantôme. " Hard luck " raconte l’histoire de deux soeurs : Kuni-chan qui s’éteint dans un lit d’hôpital tandis que sa soeur réfléchit au sens de sa vie, à celui de sa mort, et évoque les jours heureux de son enfance et de son adolescence avec sa soeur.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ce petit livre contient deux nouvelles assez inégales je trouve.

 

La première raconte l’histoire d’une jeune fille qui passe la nuit dans l’hôtel d’un petit village et rencontre au cours de la nuit le fantôme d’une femme qui s’est donnée la mort ici même.

 

J’ai trouvé cette nouvelle assez fade, sans réelle consistance. Le personnage principal m’a paru assez flou. Ce qui fait au final une histoire bien peu intéressante.

 

 

 

En revanche, la seconde nouvelle m’a beaucoup plu.

 

Elle raconte l’histoire d’une jeune fille, victime d’un accident cérébrale et en mort clinique. Elle devait quitter son travail pour se marier lorsque l’accident a eu lieu.

 

Depuis, ses parents, sa sœur et le frère de son fiancé se relaient auprès de son corps branché sous respirateur artificiel.

 

Le fiancé lui-même est assez peu présent, sans doute plus par peur et par faiblesse, que par manque d’amour.

 

Une étrange relation se noue entre la sœur et le frère du fiancé. Tout doucement, ils vont se rapprocher et se lier d’amitié. Pour finir par se rendre compte qu’ils pourraient très bien vivre une histoire d’amour.

 

 

 

Au-delà de l’accident cérébral de Kuni, Banana Yoshimoto fait ressortir les sentiments, les priorités, les absurdités mais aussi les surprises que peut nous réserver la vie.

 

Avec beaucoup d’à propos, elle fait ressortir toute la douleur et la tristesse qui peut se passer autour d’un tel drame tout en mettant bien l’accent sur le fait que ce sont les gens qui restent qui font de ces malheurs des moments si tristes.

 

La sœur de Kuni, tout en étant très triste de la perdre, prend soudain conscience des petits riens qui font le sel de son existence.

 

Finalement, faire des projets d’avenir reste pour elle le plus beau cadeau qu’elle peut offrir à Kuni. Elle prend conscience des milles et unes choses qu’elle apprécie, des gens qui l’entourent.

 

 

 

J’ai vraiment été beaucoup touché par cette seconde histoire.


Commenter cet article

Dragonne 30/03/2007 10:24

Effectivement, ça a l'air rempli d'émotion ! Ca me tente bien et je note ce livre dans ma p'tite liste !
Ouais je me fais une p'tite liste avec les livres qui me tentent beaucoup beaucoup. Parce que souvent lorsque je me ballade à la fnac ou lorsque je vais sur internet, j'me souviens plus des titres alors.... Au grand maux, les grans moyens !!

Archives

À propos