Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 Mar

Le crépuscule des géants

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Fantasy
















« Le crépuscule des géants » de Bernard Simonay

Poche - 409 pages - 6,65 euros

Note : 07/10

Résumé :

" L'océan profond est gardé par des monstres terrifiants, et se termine sur un gouffre sans fond, où ont été projetés les dieux maudits qui jadis régnaient sur le monde ! " Demi-dieu doté du pouvoir de réincarnation, Astyan refuse de croire à l'engloutissement de son royaume. Désormais, il n'a plus qu'un but : retrouver l'Atlantide et la belle Anéa qui régnait à ses côtés. Dans la cité de Leoness, il entreprend la construction d'un fabuleux navire. Mais il est loin de se douter des épreuves étranges et terribles qui l'attendent...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Le fils d’Astyan et Callisto est né et Astyan, comme il l’avait dit à Callisto, choisi de partir à la recherche de l’Atlantide et d’Anéa qui continue de lui apparaître en rêve le visage figé en un cri d’horreur et de douleur.

Callisto lui offre le meilleur de ses navires ainsi qu’une cassette pleine d’or afin qu’il puisse subvenir à ses besoins et payer ses marins.

Alors qu’ils se trouvent en plein océan, le bateau essuie une très grosse tempête qui endommage le navire.

Astyan se voit donc contraint de faire halte à Leonesse où il décide de construire, selon des plans qu’il dessine, un navire bien plus grand et plus puissant afin de pouvoir poursuivre son voyage.

Mais ce qu’il va découvrir et apprendre à Leonesse le laissera stupéfait.

Personne n’a jamais entendu parler de l’Atlantide. C’est comme si toute une civilisation n’avait jamais existée. A Léoness on vénère un Dieu qu’il ne connaît pas, Yawehah , une cité qui tombe en ruine et un peuple maltraité.

Astyan est perdu et ne comprend pas ce qui a pu se passer, jusqu'à ce qu’il fasse la connaissance d’un homme, chargé par une tradition familiale qui dure depuis très longtemps, de raconter d’anciennes croyances, à un petit groupe de « rebelles ». Et là, Astyan apprend médusé qu’il y a près de 6000 ans, les Géants ont réussi à abattre les Titans et ont précipité l’Archipel du Soleil vers sa propre destruction. Les Dieux, alors furieux, ont envoyé un incroyable déluge engloutir toutes les îles de l’Archipel……

J’ai retrouvé avec beaucoup de plaisir Astyan.

Cependant j’ai trouvé ce troisième tome un poil en dessous des autres. J’avoue que j’ai eu un peu de mal à m’intéresser à ses nouveaux déboires à Leonesse. J’avais l’espoir d’en apprendre plus sur ce qui lui était arrivé et sur ce qui était arrivé également à Anéa.

J’attends donc de découvrir tout ça dans le dernier tome.

Ce qui ne saurait tarder….

Commenter cet article
D
Oui, selon le souvenir qu'il m'en reste, le fait que malgré l'amour qu'il porte à Anea, il ait une relation et un enfant avec Calysto m'avait mis un poil mal à l'aise....Je n'aimais pas trop ce côté de l'histoire.
Répondre
L
J'ai trouvé ce tome en dessous des deux autres avec un Astyan qui invoque l'amour immense qu'il porte à Anéa qd cela l'arrange bien ;)
Répondre

Archives

À propos