Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 Nov

Le passage des éphémères

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Lectures francophones

"Le passage des éphémères" de Jacqueline Harpman

Poche - 281 pages - 5,70 euros

Note : 08/10

Résumé :

" Et puis, les mortels me font tellement pitié ! Ils ont à peine le temps d'étudier une maigre partie du savoir humain que déjà la retraite les guette, ils regardent la mort qui arrive, ils écrivent leur testament et se nourrissent de médicaments. Moi, j'ai le temps. " Qui n'a pas rêvé d'immortalité ? Adèle Salazine a eu seize ans au XVIe siècle. Depuis, pâle et blonde, elle n'a pas changé. Prostituée, fausse vierge, érudite, astrophysicienne, toujours en fuite, elle a vécu toutes les vies. Et si elle n'en voulait qu'une ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

La plume de Jacqueline Harpman continue de me ravir. A chaque nouveau roman, elle sait m’emporter avec elle dès les premières pages.

Cette fois ci, c’est sous forme de correspondances échangées par mail qu’elle nous fait partager la vie de plusieurs personnes, hommes et femmes qui d’une manière ou d’une autre, que ce soit par l’amitié ou par le travail, sont reliées. Toute l’histoire, toutes les histoires, gravitent principalement autour d’un couple qui se marie, elle qui ne supporte pas les contacts physiques, et lui qui est homosexuel, tous les deux pensent que leur amitié très forte, leur permettra de vivre le mariage idéal. Leur curieux projet de mariage, sera la source de correspondances entre leurs différents amis(es), d’aucun s’inquiétant, d’autre se réjouissant. Parmi ces personnes se trouvent Agnès, collègue du futur époux, qui échange des e-mails avec un homme qu’elle a connu il y a plusieurs centaines d’années….. ha oui…. elle est immortelle Agnès… difficile pour cette femme de se faire des amis(es), car tous les 20 ou 30 ans, elle est obligée de se sauver, de tout quitter pour refaire sa vie ailleurs, avant que les gens ne s’interrogent sur son éternelle jeunesse.

Dommage que le livre se termine, j’aurais bien aimé pouvoir suivre leurs courriers encore un peu plus longtemps et en apprend encore sur la vie d’Agnès et son futur….

 

 

 

 

Commenter cet article

Archives

À propos