Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 Sep

L'hippopotame

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Lectures étrangères

 "L'hippopotame" de Stephen Fry

Poche - 381 pages - 6,46 euros

Résumé :

On n'est pas plus sérieux à 66 ans qu'à 17 ans... surtout lorsque, tout comme Ted Wallace, on a quelques fûts d'alcool sur sa promenade… Querelleur, radoteur, grinçant de la parole, ce critique de théâtre n'a pas son égal pour donner à ouïr au tout-venant ses remarques acerbes…
Et c'est bien entendu à la suite de l'une de ses incartades langagières, légèrement trop démonstratives et impétueuses, que "l'hippopotame" se voit congédié de son journal. Certes, interrompre un spectacle en pleine représentation pour manifester sa désapprobation pourrait provoquer, chez certains, quelques rougeurs rétrospectives… Point n'est le cas de Ted Wallace qui s'en va, sur le champ, conter ses mésaventures dans les bars alentour tout en laissant ses yeux ribouldinguer à la vue de quelques jeunes filles. Sans discrétion, le bougre saura pourtant se révéler d'une tendresse et d'une sagesse infinie dans l'accomplissement d'une mission fort délicate. "Lorsque l'on passe son existence juché sur une montagne de moralité, on ne voit rien d'autre que la boue au-dessous de soi. Si, au contraire, comme moi, vous vivez dans la boue elle-même, vous avez une vue du tonnerre sur le joli ciel et les chouettes collines vert-tendre au-dessus de votre tête." arguera-t-il.

---------------

J'ai pas aimé. J'ai pas detesté non plus, faut pas pousser, mais ce livre ne m'a pas plu.

Rien ne m'a fait accrocher dans ce livre. Pourtant, l'humour anglais j'aime vraiment beaucoup, mais là, à part 2 ou 3 passages franchement poilant, j'ai pas rigolé.

L'histoire d'un vieux poête déchu, obsédé par le sexe et alcolo. Pour qui finalement tout fini bien, il gagne un max de pognon, se rapproche miraculeusement de son fils, mais on sait pas trop comment, réussi visiblement à fréquenter la petite jeunette qui lui faisait tellement envie...Là dedans il nous manque plein de passage alors que sur d'autre sujet, les paragraphes sont un peu trop long.

Un pauvre garçon complètement parti dans un délire de pureté pour sauver les tares et maladies de tout le monde avec une partie de son anatomie bien particulière.

Non vraiment, j'ai pas apprécié.

Commenter cet article

Archives

À propos