Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
07 Apr

Basil

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Lectures étrangères



"Basil" de Wilkie Collins

Poche - 344 pages - 9,90 euros

Note : 6,5/10


Basil est un jeune homme bien sous tous rapports qui vit avec son père et sa jeune soeur.

Issu d'une famille de la haute bourgeoisie anglaise, son éducation est sans reproche.

Le fils aîné, Ralph est le mouton noir de la famille et Clara la seule et unique fille de la famille est adorée.

Le seul "point noir" de la famille est la haute estime que le père de Basil a de lui même, de son rang, de son importance et de son arbre généalogique.

Mais après tout, ayant toujours été élevés dans cet esprit, les enfants (mis à part Ralph) se plient de bonnes grâces aux exigences de leur rang. D'autant qu'il n'y a pas que des inconvénients.

Certes, il faut toujours se montrer sans reproches et friser la perfection en quelques matières que ce soit, mais le respect, l'aisance financière et la position sociale en valent bien la peine.

Jusqu'ici, imprégné de toutes ces valeurs et donc convaincu de sa propre importance, Basil s'est toujours conformé aux désirs de son père, d'autant que ceux ci suivaient sa propre inclination.

La vie s'écoule tranquillement pour Basil.
Jusqu'au jour où, partageant un fiacre avec plusieurs personnes, ils se trouvent face à une jeune femme qui lui coupe le souffle.
Sa jeunesse, sa beauté, sa fraîcheur font chavirer le coeur de Basil.
Il est amoureux.

Aussi décide t-il de suivre, discrètement, la jeune personne afin de découvrir où elle réside.
Discutant avec une domestique qui se trouve dans le jardin de la propriété, il découvre qu'il s'agit de la fille d'un blanchisseur !

Comment un homme de sa condition pourrait s'abaisser à côtoyer une simple fille de boutiquier ?

Mais le coeur de Basil est pris.
Il désire par dessus tout faire de Margaret Sherwin sa femme.
Seulement, si son père apprend la condition de Margaret, jamais il ne donnera son accord pour un mariage.
Se marier avec une personne tellement en dessous de sa condition serait comme assassiner son père.

Aussi Basil décide t-il de mener son affaire dans le plus grand secret.
Il va tout d'abord prendre contact avec Monsieur Sherwin afin d'obtenir de celui ci son accord pour faire sa cour à Margaret.
Il explique à Monsieur Sherwin les difficultés qui se dresseront sur leur chemin, mais assure à ce dernier que rien ni personne ne l'empêchera d'épouser Margaret.

Voyant là un bon moyen pour lui de s'élever socialement et de marier sa fille, Monsieur Sherwin propose alors à Basil un étrange pacte : il épouse en secret, d'ici une semaine sa fille et durant un an, les deux jeunes mariés se verront quelques heures par jour, dans la maison des Sherwin et Basil aura ainsi le temps de préparer sa propre famille à ce mariage.

"Basil" est mon second livre de Wilkie Collins.
Et Dieu sait que j'ai bataillé pour arriver à terminer le premier..... un de mes pires souvenirs de lecture.

Du coup, j'ai commencé celui ci avec beaucoup d'appréhension.

Et donc ?
Et donc, je confirme, Wilkie Collins n'est pas un auteur pour moi. Vraiment.

Que ce soit l'histoire racontée ou bien encore l'écriture, je n'adhère vraiment pas à cet auteur.

J'ai lu plusieurs romans se passant à l'époque victorienne et donc, les us et coutumes de l'époque ne me sont pas tout à fait étrangers.

Ceci dit, j'ai trouvé le comportement de Basil complètement ahurissant. Même pour l'époque.

Comment peut-on tomber amoureux fou en partageant un "taxi" l'espace de 5 minutes ? Sans connaître cette personne, sans lui parler, sans même la regarder plus de 10 secondes ?
Carrément hallucinant !

Basil est décrit comme un peu mou du bulbe.
En plus de tomber amoureux d'une fille qu'il a croisé l'espace d'un clin d'oeil, il accepte les termes d'un contrat marital absolument délirant.
Il a sous les yeux pendant toute une année, le comportement tordu d'une famille et ne voit rien.
Il ne comprend rien.
Il ne connaît même pas sa femme, ne lui parle pratiquement pas et tombe de haut lorsqu'il découvre le complot, alors que le lecteur le voit arriver dès le début.
Comment peut on être idiot à ce point ? Surtout avec l'éducation qu'il est sensé avoir reçu.

Tout ceci n'est pas crédible un seul instant.

Margaret est une dinde sans aucun intérêt.
Son père un vampire intéressé.

Le père de Basil complètement tordu avec ses histoires d'intégrité ou je ne sais quoi, au point de renier son fils.
Délirant.

Cela dit, il y a quelques passages que j'ai bien aimé dans ce roman.

Toute la partie révélation de Mannion est intéressante et prenante mais en dehors de ça, j'ai trouvé le roman sans volume, les personnages sans caractère, sans profondeur, rien ne donne envie de s'attacher à eux et l'histoire est difficilement crédible.

Commenter cet article

Cryssilda 11/04/2009 18:56

Que je ne t'y reprennes pas!

hydromielle 12/04/2009 15:46


Non, non, je ne le ferais plus, tu me fais trop peur


Cryssilda 11/04/2009 16:48

Ahem... qui a dit que le rang d'un personnage le rend intelligent? On peut être éduqué dans les meilleurs écoles, si on est bête, on est bête... Et pis, dans "Roméo et Juliette", ça ne choque personne que les personnages se recontrent et se marient en cachette le lendemain, pour se suicider d'amour quelques jours après... tout cela pour dire que Wilkie n'avait pas pour but de faire du crédible, surtout pas dans Basil si je me souviens bien, ce n'est que du roman... Si ses personnages sont ici clichés, c'est qu'il s'attaque à certains détails réidicules de la société victorienne. (pas touche à Wilkie! )

hydromielle 11/04/2009 17:46


Mais de toute façon, j'aime pas Roméo et Juliette
Bon, j'ai bien compris qu'il ne fallait pas toucher à Wilkie Collins, je te présente mes plus plates excuses, je suis confuse


Manu 10/04/2009 07:48

Les défauts que tu soulignes ne me dérangent pas en général. Mais je vais d'abord lire "La dame en blanc" qui est dans ma PAL

hydromielle 10/04/2009 08:07


Si l'histoire avait été "mieux écrite", plus prenante, je pense que ça aurait pu passer également. Il y a bien des livres où les personnages ne sont pas intéressants
mais l'écriture de l'auteur fait que l'on plonge tout de même dans le roman. Or là........... rien


keisha 09/04/2009 10:29

Sans rancune!!! d'ailleurs je t'ai dit qu'il me lassait à force...

keisha 09/04/2009 07:48

J'ai lu plusieurs Collins, dont celui ci, mais à force on voit les ficelles et ça me fatigue! L'un des meilleurs est La pierre de lune (drôle, en plus!)

hydromielle 09/04/2009 10:02


Hiiiiiiiiiiiii, c'est sur celui ci que mon cerveau à buggé


Archives

À propos