Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 Mar

Echo Park

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Policier-Thriller



"Echo Park" de Michael Connelly

Broché - 361 pages - 22 euros

Note : 08/10


Quatrième de couverture :

En 1993, la jeune Marie Gesto disparaît à la sortie d'un supermarché d'Hollywood. L'affaire est confiée à l'inspecteur Bosch, qui ne peut la résoudre, la victime n'ayant jamais été retrouvée. Hanté par cet échec, Bosch rouvre sans succès le dossier d'année en année.
Treize ans plus tard, soit en 2006, Bosch reçoit un appel lui signalant qu'un suspect accusé de deux meurtres de femmes particulièrement ignobles, dont celui de Marie Gesto, est prêt à passer aux aveux moyennant un recours à la procédure du "plaider coupable" qui lui éviterait la condamnation à mort.
Chargé de vérifier que l'individu ne blouse pas la justice, Bosch, déjà très éprouvé, apprend qu'une erreur capitale dans l'enquête a permis au suspect de continuer à tuer treize ans durant.
C'est alors tout un pan de son passé d'inspecteur qui se fissure...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

1993 : Après avoir fait ses courses au supermarché du coin afin de prendre des carottes pour les chevaux, Marie Gesto se rendait au centre équestre où elle montait habituellement.
Mais elle n'est jamais arrivée. Et son corps n'a jamais été retrouvé.
En revanche, Harry Bosch et son équipier Jerry Edgar ont fini par mettre la main sur sa voiture, tranquillement garée dans un garage appartenant à un appartement ........ vide.
Sur le siège de la voiture se trouve les vêtements de Marie, tous très bien pliés, ainsi que ses bottes d'équitation.
L'appartement qui se rattache au garage est sans locataire depuis un bon moment.
Sa dernière occupante ayant quittée la ville pour retourner dans sa région d'origine.
Bosch et Edgar ne comptent par leurs heures et travaillent beaucoup sur cette enquête.
Mais rien n'en ressort.
Bosch est pourtant persuadé d'avoir trouvé l'assassin. Le fils du riche industriel. Toutes les pistes convergent vers lui. Mais pas moyen de prouver quoi que ce soit. De plus, l'homme a un alibi.
Mais Harry Bosch ne veut rien savoir. Il est persuadé qu'il s'agit du tueur de Marie Gesto.

2006 : Raynard Waits vient d'être arrêté. Il sera bientôt jugé pour le meurtre de plusieurs personnes et condamné à la peine de mort.
Lorsque Bosch est approché par le procureur O'Shea, il est loin de s'attendre à voir ressurgir le passé.
Le procureur lui annonce qu'un compromis est en train de se faire avec l'assassin. Celui ci accepte d'avouer d'autres meurtres pour lesquels la police n'a pas encore réussi à le coincer, mais surtout de révéler l'endroit où il a dissimulé les corps.
Parmi ses corps, se trouve celui de Marie Gesto.
Bosch, qui s'occupe maintenant des affaires non résolues avec Kitz Rider son équipière, continuait régulièrement à sortir le dossier de Marie et à convoquer celui qu'il pensait être l'assassin de Marie Gesto, espérant, même après tout ce temps, pouvoir enfin mettre la main sur "le petit quelque chose" qui lui permettrait de le coincer.
Aussi est-il surpris et sceptique lorsqu'il apprend que l'assassin est déjà derrière les barreaux.
Son flair de vieux flic l'aurait-il lâché ? S'est-il acharné sur un homme innocent ?

Waits troque donc sa peine de mort contre un emprisonnement à vie.
Et conduit Bosch, Kitz, le procureur et le policier qui travaille avec lui Freddy Olivas, Maury Swann son avocat, ainsi que plusieurs policiers armés, chargés de le surveiller vers le lieu où repose le corps de Marie Gesto.
Et en effet, l'équipe scientifique de la police, après avoir fait les vérifications d'usage, confirme la présence d'un corps. Ou de ce qu'il en reste.
Tandis que la scientifique reste sur place pour délimiter le terrain et sortir le corps, le reste du groupe retourne aux voitures.
Mais en court de route, alors qu'on venait de lui ôter les menottes pour qu'il puisse remonter à l'échelle, Waits s'empare de l'arme d'Olivas et fait feu sur tout le monde.
Tuant au passage plusieurs policiers et blessant gravement Kitz, Waits réussi à s'enfuir.

Echo Park ou Bosch le retour.
Parmi les auteurs de romans policiers, il y en a plusieurs dont j'achète systématiquement les oeuvres. Et Michael Connelly en fait partie.

Je suis contente d'avoir pu retrouver un de mes inspecteurs favoris, Hieronymus Bosch.

Un flic de la vieille école, mais toujours dans le coup. Un filc comme j'aimerais en voir plus souvent.
Le style un peu torturé mais intègre. Celui qui n'hésite pas à laisser parler ses sentiments mais garde la tête sur les épaules.
Certes bien souvent à la limite de la légalité, mais pour le bien de l'affaire. Pas par corruption.

Bosch est toujours aussi investi dans son travail, dans ses enquêtes. Il ne laisse pas tomber. Une fois qu'il tient le morceau, il ne le lâche pas, il n'abandonne pas et va jusqu'au bout. Chaque affaire lui tient à coeur et il n'a pas peur de prendre des risques pour résoudre une affaire. Sa propre sécurité étant bien souvent mise de côté.

Sa vie privée est compliquée, sa fille est très loin de lui et la femme qu'il aime l'a quitté dès la première nuit.

Connelly a fait de Bosch un policier humain. Pas une sorte de super flic a qui tout réussi, qui n'est jamais blessé, qui ne se plante jamais.
Son Bosch est un homme comme les autres. C'est juste qu'il est très doué pour son travail.

L'idée du roman est vraiment excellente.
L'intrigue est bien menée. Le suspens est bien présent. Les doutes, les mensonges, les mauvaises intentions, les faux semblants, tout y est.
Une histoire haletante et multiples rebondissements qui font qu'à aucun moment je ne me suis ennuyée, ni n'ai eu envie de décrocher.

L'auteur a su parfaitement doser son roman. A aucun moment il n'a versé dans le surréaliste ou dans le simpliste.
Tout est parfaitement plausible.
A tel point que j'ai cru à toutes les pistes exploitées dans le livre.

Et lorsque le couperet final est tombé, je ne l'ai pas vu venir. J'étais à des lieux de penser à cela.

Ce livre contient tout ce que je demande à un policier : des personnages marquants, qu'ils soient attachants ou détestables, une bonne intrigue qui tient la route, des pistes dans tous les sens, un peu de vie privée qui vient se mêler au reste, un policier qui n'a pas non plus la science infuse et qui bosse dur pour trouver la solution et surtout une fin que je ne soupçonnais pas.

L'écriture est toujours aussi agréable et le roman est un délice à lire.
J'ai une fois de plus passer un très agréable moment et je ne vais pas tarder à lire l'autre Connelly qui est dans ma bibliothèque.
Commenter cet article

AnneLaure 28/03/2009 21:59

Je note !!

hydromielle 29/03/2009 10:38


J'espère qu'il te plaira


Lou 13/03/2009 14:40

J'ai "the book of lost things" en attente, et une folle envie de le lire !! (enfin cela concerne aussi d'autres livres mais bon :))

hydromielle 14/03/2009 09:39


Heu............. le titre en français c'est quoi ?


Manu 13/03/2009 08:03

Toujours pas lu cet auteur. Il faut que j'y remédie. Par lequel me conseilles-tu de commencer?

hydromielle 13/03/2009 08:47


Tant qu'à faire par le premier, comme ça,si tu aimes et que tu continues, tu pourras suivre l'évolution du personnage principal.


Laurence 11/03/2009 20:24

Je n'aurais pas su mieux dire ! J'avais aussi apprécié ce Harry Bosch !

hydromielle 12/03/2009 08:32





keisha 11/03/2009 14:51

Alors essaie aussi de lire les egouts de Los Angeles, un des premiers, TB

hydromielle 12/03/2009 08:32


Oui de toute façon je compte bien m'y mettre à un moment où à un autre.


Archives

À propos