Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 Jan

Tristan et Iseut

Publié par hydromielle  - Catégories :  #classique




"Tristan et Iseut" de Pierre Dalle Nogare

Librio - 87 pages - 2 euros

Note : 02/10

Quatrième de couverture
:

Pour reconstituer l'histoire des deux amants les plus célèbre de la littérature, il a fallu plonger aux origines de la légende, qui serait apparue autour du VIIème siècle, et rassembler les fragements de poèmes du XIIème, ceux de Béroul, de Thomas, puis de quelques autres.

Ainsi nous est parvenue, ici interprétée par le poète Pierre Dalle Nogare, l'incomparable "estoire" de Tristan et Iseut, victimes d'un philtre magique et unis par une passion fatale.

Amour, destruction et mort, le mystérieux breuvage scelle un destin tragique. Car Iseut la Blonde est mariée au roi de Cornouailles, le généreux Marc, et Tristan ne pourra qu'en vain tenter d'échapper au destin.

Et la légende est magnifique. Car le geste de Tristan, émouvante et terriblement humain, n'est rien d'autre que la première version de l'éternel roman de la passion illégitime et impossible.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Voici la troisième version de l'histoire de Tristan et Iseut que je lis.

La pire. Sans aucun doute.

Elle commence déjà avec une invraisemblance : Le roi Marc trouve Tristan et Iseut en flagrant délit d'adultère, dans le lit d'Iseut.
Après qu'ils aient passés deux années cachés dans la forêt, le roi les retrouve couchés l'un auprès de l'autre, avec une épée entre eux et en déduit qu'ils sont donc innoncents, que jamais ils n'ont jamais été amants et qu'il n'écoutera plus les mauvaises langues.

Du grand n'importe quoi !

Je serais brève.
Très brève, parce que le livre ne mérite pas mieux.

Je n'ai pas aimé la façon dont l'histoire était racontée.
Je n'ai pas aimé l'écriture.

J'ai eu l'impression que le livre était un vague résumé écrit à la va vite, sans passion. Limite sans envie.

C'est dénué de sentiments et Dieu merci, c'était très rapide à lire.

Malgré ça, j'ai vraiment perdu mon temps.

Et puis pour moi, la vraie histoire d'amour de légende, du temps passé, celle qui défit le temps et qui est la plus belle est le trio Arthur / Guenièvre / Lancelot.




Commenter cet article
A
Je déteste cette légende: chaque version lue, je les ai trouvé cucu et sans intérêt. Je suis d'accord avec toi quant à la légende arthurienne: c'est beaucoup plus palpitant!
Répondre
H
<br /> <br /> Oui, Arthur, Lancelot et Guenièvre, c'est autre chose !<br /> <br /> <br /> <br />
K
Comme Isil, je n'ai lu aucune version mais celle de Béroul m'a été recommandée.  Je verrai, mais comme je suis curieuse, je finirai bien par la lire!
Répondre
H
<br /> Celle de Béroul m'a été recommandé par des bloggeuses, notamment Fashion.<br /> <br /> <br />
F
Moi aussi je serais brève : je passe !
Répondre
H
<br /> Tu as bien raison<br /> <br /> <br />
I
J'ai failli acheter la version de Beroul. L'as-tu lu? Je n'ai encore lu aucune version mais je vais donc renoncer à celle-ci.
Répondre
H
<br /> Oui je l'ai lu. Mais bof, je n'ai pas trop aimé en fait (tu peux la trouver sur le blog).<br /> Par contre, je sais que d'autres bloggeuses l'ont beaucoup aimé cette version (celle de Béroul je veux dire).<br /> <br /> <br />

Archives

À propos