Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 Jan

Les roues du destin

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Fantasy



"Les roues du destin" de Megan Lindholm
Cycle "Ki et Vandien" tome 4


Poche - 347 pages - 7 euros

Note : 06/10


Quatrième de couverture
:

Une nouvelle mission s'offre à Ki et Vandien : convoyer, contre espèces sonnantes et trébuchantes, un jeune garçon sur les routes incertaines qui mènent à Villena. Mais le chemin est long et le jouvenceau leur réserve bien des surprises. Qui est-il exactement ? Pourquoi ses parents semblent-ils si prompts à le voir partir ? Pris à partie lors d'un tournoi qui menace à tout instant de tourner au carnage, Ki et Vandien découvriront bien assez tôt que la tâche n'était simple qu'en apparence...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Dans la ville de Keddi, Ki et Vandien cherchent en vain un convoi à transporter.
Le besoin d'argent se fait sentir mais personne en ville n'a besoin de leurs services.
Jusqu'à présent, on ne leur a proposé de transporter que des personnes, chose à laquelle Ki s'oppose fermement.

Pourtant, elle accepte de transporter un jeune homme, Gotheris, surnommé Cabri. Son père propose une belle somme pour que Ki et Vandien le mène jusque chez son oncle Dellin, qui vit à Villena.
Ce dernier est guérisseur et Cabri sera son "apprenti".

A peine la cariole a t-elle pris la route que Ki s'en mord les doigts.
Cabri, âgé de 14 ans est un adolescent insupportable.
Prétentieux et certain de sa propre importance, ce dernier ne tarde pas à leur taper sur le système.
Il n'y a que Vandien qui arrive, tant bien que mal, à garder un semblant de calme ou tout du moins, à vouloir laisser une chance au jeune homme.

Alors qu'ils viennent de monter le camp pour la nuit, ils sont rattrapés par deux jeunes filles.
Des soeurs.
L'une d'elle, Saule, veut se rendre à Tekum, pour y retrouver son fiancé, Kellich.
Ki avait déjà refusé de l'y conduire, mais devant le fait accompli, l'argent que leur propose la jeune fille et le fait que Cabri soit déjà un passager, elle revient sur sa position et accepte.

En route, Ki et Vandien découvrent, en écoutant Cabri et Saule, que toute la région est sous le joug du duc Loveran qui exploite les hommes et rempli ses coffres de richesses.

Ils découvrent également le complot dont fait parti Saule, ainsi que sa mission.

Mais surtout, ils en apprennent plus sur la faculté spéciale de Cabri.

Le voyage s'avère être un vrai calvaire pour Ki et Vandien dont la patience est mise à rude épreuve.
Et la haine que se voue Saule et Cabri n'aide en rien.

Quatrième et dernier tome de ce cycle qui fût le tout premier de l'auteur.

J'étais très pressée de retrouver les deux héros de cette série.
Et si le début du roman m'a réjouie, le reste n'a pas tenu ses promesses.

L'idée du pouvoir que détient Cabri est très bonne et m'a fait pensé à une autre série, celle de David B. Coe "Le royaume des sept couronnes" et le pouvoir du Tisserand.

Mais il manque quelque chose d'essentiel à ce livre.
La magie.
La magie qui a fait des trois précédents volumes des livres que j'ai vraiment beaucoup aimé.
La magie de la relation Ki et Vandien.
J'ai eu l'impression que dans ce livre, ils étaient plus éloigné l'un de l'autre.
Que leur relation ne valait plus grand chose.
Je pensais qu'au fil des tomes, ce qu'ils partageait seraient de plus en plus fort, mais j'ai eu le sentiment cette fois, qu'elle était superficielle.

Je suis déçue par ma lecture. Ce livre n'a pas tenu les promesses que j'avais trouvé dans les premiers.
Dommage.

Il n'en reste pas moins que Megan Lindholm / Robin Hobb reste un de mes auteurs de fantasy favoris.



Commenter cet article

Loup Blanc 25/01/2009 12:03

Bonjour HydromielleRien à faire, c'est une auteur qui ne m'embale pas. Même l'assassin reste dans ma PAL sans que je pense à les ouvrir. Faut dire que je suis tombé sur GoodKind et j'ai oublié tout le reste...A tchao

hydromielle 25/01/2009 14:04


Haaaaaaaaaaaaaa Goodkind... Voilà une autre bonne série.


SBM 23/01/2009 22:16

J'avais déjà trouvé le premier très très long, d'ailleurs, je ne suis pas allée au-delà... Autant j'aime beaucoup Robin Hobb, autant Megan Lindholm m'épuise...

hydromielle 24/01/2009 09:46


Hi hi. Moi là où je ne l'aime pas, c'est lorsqu'elle écrit de la fantasy urbaine.


Archives

À propos