Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 Dec

La reine dans le palais des courants d'air

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Policier-Thriller



"La reine dans le palais des courants d'air" de Stieg Larsson

Millenium - tome 3


Broché - 710 pages - 23 euros

Note : 8/10

Quatrième de couverture :

Lisbeth n'est pas morte. Ce n'est cependant pas une raison pour crier victoire : Lisbeth, très mal en point, va rester coincée des semaines à l'hôpital, dans l'incapacité physique de bouger et d'agir. Coincée, elle l'est d'autant plus que pèsent sur elle diverses accusations qui la font placer en isolement par la police. Un ennui de taille : son père, qui la hait et qu'elle a frappé à coups de hache, se trouve dans le même hôpital, un peu en meilleur état qu'elle... Il n'existe, par ailleurs, aucune raison pour que cessent les activités souterraines de quelques renégats de la Säpo, la police de sûreté. Pour rester cachés, ces gens de l'ombre auront sans doute intérêt à éliminer ceux qui les gênent ou qui savent. Côté forces du bien. on peut compter sur Mikael blomkvist, qui, d'une part, aime beaucoup Lisbeth mais ne peut pas la rencontrer, et, d'autre part, commence à concocter un beau scoop sur des secrets d'Etat qui pourraient, par la même occasion, blanchir à jamais Lisbeth. Mikael peut certainement compter sur l'aide d'Armanskij, reste à savoir s'il peut encore faire confiance à Erika Berger, passée maintenant rédactrice en chef d'une publication concurrente.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Mikael est arrivé juste après le massacre et juste à temps pour prévenir les secours.

Lisbeth est très salement blessée et sa vie est en danger. Le plus grave étant la balle qu'elle a reçu dans la tête.

Pendant qu'elle est transportée à l'hôpital et soignée par un des meilleurs chirurgien du cerveau, son père est également transporté dans le même hôpital où des soins lui sont prodigués.

Son pronostic vital est bien meilleur. Il lui faudra un peu de temps pour se remettre, mais ses jours sont loin d'être en danger, contrairement à ceux de Lisbeth.

D'ailleurs, ce vieux pourri de Zalachenko en profite pour porter plainte contre sa fille pour tentative de meurtre sur sa personne. Et concernant les autres assassinats, il les met tous sur le dos de Niedermann.

Resté à la ferme, Mikael est interrogé par la police.
Pas franchement suspecté, mais pas complètement innocenté non plus.
Lorsque Mikael leur dit où ils peuvent trouver Niedermann, le policier en charge de l'enquête n'envoie que deux hommes. Mikael a beau lui dire que Niedermann est particulièrement dangereux et qu'il faudrait plus de deux hommes lourdement armés, celui ne l'écoute pas. Résultat, l'un des deux policiers est abattu, l'autre est dans un sale état et Niedermann s'est enfui.

A l'hôpital, Lisbeth qui est réanimation n'est pas hors de danger pour autant.
Elle est, de plus, toujours soupçonnée de meurtres et d'avoir voulu tuer son père.

Mikael n'est pas autorisé à lui rendre visite. D'ailleurs, personne ne l'est. La police tient à la garder en confinement dans sa chambre d'hôpital où seuls les médecins et infirmières ont le droit de la voir.

Mikael fait alors appelle à sa soeur avocate pour défendre les droits de Lisbeth et la tirer de là.
Beaucoup de fait troublants sont à élucidés.

Au journal Millenium, les choses ne vont pas très bien non plus.
Erika qui a accepté un poste dans un autre journal, n'a toujours pas prévenu Mikael et son dernier jour approche.

Ainsi ce clos la trilogie Millenium. Et quelle fin !
Un peu comme le bouquet final du 14 juillet ! Ca pète de partout !

Je ne sais pas trop pourquoi, mais je n'ai pas voulu me lancer trop tôt dans la lecture du tome 3 après avoir terminé le tome 2.

Et pourtant......... pourtant j'ai retrouvé avec plaisir les protagonistes de l'histoire.

Ce livre est une suite directe à la fin brutale et violente du second.
Et une plongée, une fois de plus, dans les filets de l'auteur.

Ayant lu beaucoup d'autres livres entre le 2 et le 3, j'ai eu un petit temps d'adaptation pour me "refaire" à l'écriture de l'auteur.
Sa façon de faire les phrases.
Cette façon de toujours utiliser le nom et le prénom du personnage.
Les noms compliqués des rues, des quartiers ou même des gens.

Une fois de plus, Stieg Larsson passe pratiquement les 3/4 de son livre à parler d'un autre sujet que Mikael et Lisbeth.

Cette fois ci, il s'agit de la Sapo. Le service d'espionnage suédois.

Remarquablement documenté, très bien détaillé, le côté historique est très instructif.
Et même si toutes ces pages sur la Sapo peuvent paraitre au premier abord plutôt longues, ennuyeuses, voire laborieuses, très vite là aussi, je me suis laissée prendre. J'ai été fasciné.
Et puis pour avoir lu les 2 premiers volumes, je savais que tout ceci finirait par trouver sa place et son explication dans le récit.

Rien de ce qui est écrit dans cette trilogie est inutile.
Ce que j'aurais pu prendre pour des digressions lourdingues ne sont rien d'autres que les pièces d'un puzzle savamment orchestré par l'auteur qui brille par sa façon de les manipuler.
Et donc, de manipuler le lecteur.
De l'emmener exactement là où il le souhaite.

Happée par le récit et ses multiples rebondissements, je n'ai ressenti aucune lourdeur tout au long de ces 700 pages.

La personnalité et la profondeur des personnages sont vraiment très bien décrites.

Dans ce livre, Lisbeth prend toute son ampleur. On découvre ce qu'a été son enfance, sa vie. Les traumatismes qu'elle a vécu.
Enfin.
Enfin elle se livre.
Enfin les choses remontent à la surface.
Et ne sont qu'horreurs.

Lisbeth est non seulement une jeune fille brillante et intelligente, mais alors que dans les 2 premiers volumes elle restaient une personne distante etr froide, dans celui ci, elle m'a fait pensé à un pauvre petit chaton mouillé.

Elle n'est pas sans ressources, loin de là.
Elle est toujours aussi maligne, retors, tordu et tout ce qu'on veut.

Mais elle a acquis tout au long de cette trilogie une autre force.
Avec toutes les révélations de ce troisième opus, elle ne donne pas envie de la prendre en pitié, mais le lecteur a plutôt le sentiment de la comprendre.
Lisbeth n'est plus une inconnue. Lisbeth est une juste une fille avec un caractère un peu space c'est tout.


Commenter cet article

Antoni 14/06/2012 21:25


Bonsoir Hydromielle, je viens de terminer la trilogie et, comme toi, j'avais laissé un peu de temps entre la lecture du tome II et du tome III. Ton article est parfaitement détaillé si bien que
l'on voit bien la succession des séquences. Pour ma part, si j'ai apprécié d'avoir la réponse à la plupart des questions soulevées dans les tomes précédents, ma préférence va toujours au tome I.
J'ai apprécié dans ce roman le dénouement avec ce procès très bien orchestré. Lisbeth, un personnage inqualifiable, est, contre toute attente, de plus en plus attachante et l'on regrette qu'il
n'y ait pas un tome IV...


Par ailleurs, je me suis permis d'ajouter un lien vers ton article dans celui que j'ai rédigé il y a peu. Aussi, je te propose, si cela t'intéresse, d'aller voir cela sur mon blog pour me dire,
le cas échéant, ce que tu en penses. Bonne soirée à toi et à bientôt.


Cordialement,


http://passion-livre.over-blog.com/article-millenium-iii-la-reine-dans-le-palais-des-courants-d-air-stieg-larsson-104830879.html

Leiloona 28/12/2008 11:19

C'est vrai que Lisbeth a pris de l'ampleur tout au long des 3 histoires. Sans elle, je ne suis pas certaine que j'aurais autant accroché à l'intrigue.

hydromielle 28/12/2008 20:23


Pour moi elle est LE personnage principal de l'histoire.


Ori 25/12/2008 20:17

Ah Mickaellllllllll il me manque!Joyeux noël sinon ^^

hydromielle 26/12/2008 15:40


Merci, toi aussi


Praline 24/12/2008 20:59

Joyeux Noël !

hydromielle 25/12/2008 10:50


A toi aussi ma swappée


Laetitia la liseuse 24/12/2008 12:18

Joyeux noël Hydromielle ! J'ai hâte de lire ton avis sur l'appel de la lune que je n'ai toujours pas lu

hydromielle 25/12/2008 10:49


Il me faisait de l'oeil depuis un moment ce livre et j'adore la couverture lol
Joyeux noël à toi également


Archives

À propos