Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 Nov

Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Policier-Thriller



















"Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles" de Gyles Brandreth

Broché  - 384 pages - 13,50 euros

Note : 7,5/10

Quatrième de couverture :

En cette fin de siècle trépidante, Oscar Wilde, dandy éclairé, virevolte de mondanités en rendez-vous discrets, lorsqu'un drame vient bouleverser sa vie. Tandis qu'il s'apprête à écrire Le Portrait de Dorian Gray, il découvre dans un meublé le corps d'un jeune garçon de sa connaissance. Tout semble indiquer un meurtre rituel. Et en ami fidèle, Oscar Wilde s'est juré de ne pas trouver le repos tant que justice n'aura pas été faite pour Billy Wood.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

1889.
Oscar Wilde célèbre écrivain de l'époque, se rend dans un immeuble au 23 Cowley Street à Westminster.
Là, il avait un rendez vous avec une personne.

Or c'est sur une autre qu'il tombe. Entrant dans une des chambres du premier étage, une vision d'horreur l'attend.
Le corps nu d'un jeune homme.
Egorgé.
Ce jeune homme, c'est Billy Wood.

Un jeune homme qu'Oscar connait bien d'ailleurs, car il lui dispense des cours. Des cours de lecture, d'écriture, de théâtre. Il vouait une véritable amitié à Billy. Et Oscar, passionné de beauté, quelqu'elle soit, adorait Billy et son visage d'ange.

Le corps est là, nu, pitoyablement abandonné. Et un arc de cercle de bougies entoure le haut de ce corps. Un peu comme un meurtre rituel.

Sortant de là en trombe, il se rend à son club l'Albemarle où il y retrouve un de ses plus proches amis, Robert Sherard.

Là, en deux mots, il lui avoue seulement qu'il vient de voir le jeune Billy Wood assassiné. Rien de plus.

Mais il lui donne rendez-vous pour le lendemain matin afin de prendre le petit déjeuner avec un homme dont Oscar vient de faire la connaissance et qu'il vénère déjà : Arthur Conan Doyle !

Là, Oscar raconte toute l'histoire à Robert et Arthur, leur précisant qu'il connaissait effectivement le jeune Billy, mais pas très bien. Qu'il s'agit d'un jeune vaurien et qu'il a trouvé son corps par hasard alors qu'il se rendait à un rendez-vous. Mais qu'il refuse de fermer les yeux sur ce meurtre.

Après avoir réussi à persuadé Arthur de se joindre à eux, les trois hommes se rendent à Cowley Street.
Là, la pièce est vide. Le corps de Billy a disparu. La pièce est propre. Plus propre qu'elle ne l'a jamais été d'ailleurs. Mais Arthur trouve quelques minuscules traces de sang sur le papier peint.

Il lui donne alors le nom d'un ami à lui, policier à Scotland Yard : Aidan Fraser.

Voilà un livre bien intéressant.

Ce n'est pas courant de croiser autant de personnages célèbres dans un seul roman.
J'ignorais qu'Oscar Wilde et Arthur Conan Doyle était des contemporains.
Disons plutôt que je n'y avais jamais pensé.
Et pour le coup, les voir carrément amis et se lier pour une enquête criminelle, j'ai trouvé l'idée très bonne.

L'écriture est très sympathique, le style fluide et agréable.

Le personnage d'Oscar Wilde est truculent. Attachant. Pétillant.
Un homme plein de charme, bourré de talent et d'intelligence. Un esprit sans cesse en ébullition
Un homme sans cesse amoureux. Amoureux de sa femme, de ses enfants, de la vie, des choses, de la beauté. Surtout de la beauté. Un homme d'une extrême générosité.

Pour le coup, dans ce livre, c'est lui, le Sherlock Holmes de l'histoire. Un esprit de déduction infaillible, il voit tout, il entend tout. Il sait tout.

Un personnage tellement bien décrit par l'auteur, tellement vivant, que je le voyait déambuler dans les rues avec son éternelle canne à la main ou bien encore montant dans un cabe.

L'ambiance est parfaitement restituée.
Une sorte de savant mélange entre les livres de Doyle et ceux de Perry.

Le meilleur du meilleur en quelques sortes.

Comme dans les livres d'Anne Perry, certains sujets honteux pour l'époque sont évoqués.
En l'occurrence, la prostitution des enfants et l'homosexualité. Le tout traité très correctement.

Le seul point noir reste tout de même l'intrigue en elle même.
L'intrigue est bonne, le soucis n'est pas là.
Mais l'assassin est très facilement reconnaissable. J'avais moi même trouvé très vite qui était le tueur. Dommage.

Visiblement, un second livre est déjà écrit. Ne me reste plus qu'à attendre qu'il soit traduit et en vente, car j'ai hâte de retrouver les personnages.

Je n'ai jamais lu de livre de Doyle, mais après l'avoir croisé dans ce roman, j'ai bien envie de me lancer avec Sherlock dans une de ses enquêtes.

Et pour ce qui est d'Oscar Wilde, je n'ai lu de lui que "Le portrait de Dorian Gray".
J'ignorais tout de sa vie. Je viens d'en apprendre plus grâce à ce livre car il est plusieurs fois question de son futur.

Un livre que j'ai reçu dans le cadre du swap London et dont je remercie Argantel, je suis ravie d'avoir fait cette découverte de lecture et je compte bien me procurer le second dès que possible.


Commenter cet article

Ori 18/11/2008 21:14

Oh oui il te faut lire des Sherlock Holmes, je te conseille mon préféré Le chien des Baskerville! Traumatisme de jeunesse tellement j'avais eu peur!

hydromielle 19/11/2008 11:51


Je voudrais en lire oui, mais bizzarement, le seul que je ne lirais pas sera sans doute Le chien des Baskerville parce que je l'ai vu en feuilleton lol


Ys 18/11/2008 19:06

Ah, celui-là est dans ma LAL, il me tente beaucoup. Wilde + Conan Doyle, ça devrait me plaire !

hydromielle 19/11/2008 11:50


J'en suis même certaine.


Karine :) 17/11/2008 03:24

J'aime beaucoup quand je vois apparaître des personnages célèbres dans les romans... et comme je devine presque toujours les fins, le fait qu'elle soit facile à deviner ne devrait pas trop me déranger!!!  J'ai l'habitude!

hydromielle 17/11/2008 09:02


Jusqu'à présent les seuls livres où je voyais des personnages célèbres apparaitrent étaient ceux de Jasper Fforde.


Argantel 16/11/2008 22:04

Je suis très contente que tu aies apprécié !!!

hydromielle 17/11/2008 08:58


Encore merci pour ce cadeau


Manu 16/11/2008 16:59

Moi aussi il me tente beaucoup ce roman !!! Et en plus, tu en remets une couche :-)

hydromielle 16/11/2008 19:49


Une couche + une couche + une couche = tu es obligée de l'acheter lol


Archives

À propos