Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 Oct

Coluche, tu nous manques enfoiré!

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Autres lectures




















"Coluche, tu nous manques enfoiré !" de Jean-Sébastien Fernades et Arnaud Briand

Broché - 207 pages -

Note : 04/10

Quatrième de couverture :

Le 19 juin 1986 disparaissait Coluche. Un personnage hors-normes, fascinant de complexité. Son talent, son charisme, son sens inné de la provocation, sa finesse d'analyse et bien sûr sa générosité, immortalisée par les Restos du cœur, l'ont élevé au rang d'icône. Délaissant le cadre de la biographie classique, cet ouvrage donne la parole à une quarantaine de proches ou de personnalités ayant croisé son destin. Des évocations parfois étonnantes, souvent émouvantes.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ce livre n'est pas une biographie, mais plutôt une suite d'interview de personnes ayant côtoyés l'humoriste.

Sa vie, du moins une partie de sa vie, est décrite.

De la construction du Café de la gare, en partant de rien avec ces potes de l'époque, qui deviendront, tout comme lui, célèbre plus tard, en passant par la création des Restos du coeur.
En évoquant sa passion pour les motos. Ses passages à la radio. Ses films. Ses émissions.

Certaines choses reviennent souvent, comme les soirées chez lui, rue Gazan, où la porte était ouverte à tout le monde et où la drogue était en libre service.
Sa grande générosité.
Ses coups de gueule devant la détresse des autres.
Ses "coups de melon" car lui non plus n'échappait pas à la règle et se prenait parfois pour le roi du monde.

Je ne lis pour ainsi dire jamais ce genre de livre. Ce n'est pas trop mon truc.
J'avoue que j'adore Coluche. L'humoriste m'a toujours fait rire. Et des années après, il continu de m'amuser. Et comme beaucoup, je pense qu'il ne sera jamais remplacé, cependant, il n'est pas une de mes personnalités préférées.

L'homme en lui même ne m'a jamais vraiment intéressé.

Ce qu'il ressort de ce livre, c'est un hommage à une personne en demande permanente d'amitié, de quelqu'un de très exclusif, de possessif, de jaloux, ayant parfois un très sale caractère et ses têtes de turcs.
Un homme d'une générosité incroyable, qui payait pour tout le monde, faisait des cadeaux de folies.

Et fatalement, se faisait avoir.
Je doute que toutes les personnes ayant gravitées autour de lui étaient réellement des amis.
Beaucoup de parasites devaient se mélanger à ses proches.

41 personnes livrent donc "leur Coluche".
Le truc, c'est qu'à force de lire toujours la même chose, je me demande dans quelle mesure c'est la vérité.
Dans quelle mesure ils n'en rajoutent pas, juste pour faire bien.

Je n'ai pas été séduite, ni touchée par ce livre qui pour moi n'est qu'une vaste répétition, malgré les diverses anecdotes, qui finalement, se ressemblent toutes.


Commenter cet article

Manu 24/10/2008 21:43

Je ne suis pas fan de Coluche. Je ne connais pas suffisamment l'homme. Je pense qu'il a fait des choses très bien, comme les restos du coeur. Par contre, les blagues belges, non, ça, je ne peux pas ! ;-)

hydromielle 25/10/2008 21:50


Les belges et les blondes s'en prennent toujours plein la tronche.
Alors imagine quand on cumule lol


Archives

À propos