Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 Sep

Le club Jane Austen

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Lectures étrangères



















"Le club Jane Austen" de Karen Joy Fowler

Poche - 374 pages - 7,40 euros

Note : 06/10

Quatrième de couverture :

En ce début de XXe siècle, un club singulier voit le jour en Californie. Comme d'autres jouent au bridge, cinq femmes et un homme se rencontrent régulièrement autour de l'œuvre de Jane Austen. S'ensuit une sublime chronique sur l'air du temps où la voix de la plus grande romancière anglaise vient éclairer l'éternelle tragi-comédie des sentiments, et son tourbillon de rencontres, d'épreuves, de séductions et de jeux entre l'impossible et le possible que seul peut dénouer l'amour. Car, comme vont le découvrir les membres du club, il n'est peut-être de plus belle fiction que la plus ordinaire des vies.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Jocelyn et Sylvia sont les meilleures amies du monde depuis qu'elles ont 11 ans.
La vie de Jocelyn s'articule autour de son élevage de chien, des Rhodesian-Ridgeback et d'un passe temps assez particulier : tenter de marier les gens. Ou du moins, de les présenter en fonction de leurs affinités.

Bernadette, 67 ans est la doyenne.
Mariée plusieurs fois, celle ci n'est pas contre un nouveau mariage si l'occasion se présente.

Sylvia et Daniel sont mariés depuis 32 ans.
Son mari vient de la quitter et Sylvia souffre beaucoup. D'autant plus qu'elle n'a rien vu venir, croyant que son mariage était solide.

Allegra, 30 ans est la fille de Sylvia et Daniel.
Lesbienne qui s'assume, elle est également casse cou et n'hésite pas à faire de la varappe ou à sauter en parachute si l'envie lui en prend.
Elle est revenue vivre avec sa mère depuis que son père est parti.
Ce qui d'ailleurs l'arrange également car elle est en froid avec sa petite amie.

Prudie, 28 ans, est professeur de français dans un lycée.
Et heureuse en mariage avec Dean.

Grigg est le seul homme du groupe.
Jocelyn l'a rencontré lors d'un séminaire.
Elle était à un séminaire pour chiens et lui à une convention de fan de SF.

Tous les six se réunissent une fois par mois pour évoquer un roman de Jane Austen.

Les réunions ont lieux chez la personne dont le roman favori a été sélectionné.

C'est l'occasion pour les membres du groupe de parler non seulement de l'histoire du livre, mais aussi des personnages.

Ainsi, certains voient dans les romans d'Austen beaucoup d'humour, d'autres voient le fait qu'Austen était contre le mariage et ainsi de suite.

Leur amour de l'auteur est tel qu'ils ont le sentiment qu'Austen fait partie intégrante de leur vie.

Et attention à qui en dira du mal.
Ou aura l'audace de la comparer à un autre auteur !

Mais en dehors des réunions du club, c'est également la vie des membres du groupe qui est racontée.
Le présent comme le passé.
Les pensées intimes, les désirs, les attentes, les sentiments.

Au fil des rencontres, Karen Joy Fowler livre un peu plus de chaque personne.
La façon dont elles ont été amenées à se rencontrer et finalement à faire partie du club qui est à l'initiative de Jocelyn.

Si la lecture de ce roman n'est pas désagréable, je ne l'ai pas non plus trouvée exceptionnelle.

Il y a certains livres que je découvre et je me demande pourquoi et comment j'ai fais pour ne pas les lire avant.
Celui ci n'en fera pas partie.

La seule chose que j'ai en commun avec ce livre, c'est Jane Austen.
Je n'ai lu que trois de ces romans et pourtant, c'est un auteur que j'affectionne beaucoup.
J'ai donc pris beaucoup de plaisir à lire les avis et le ressenti des six membres du club sur les livres d'Austen.

Mais en dehors de ça, les passages sur leurs histoires personnelles ne m'ont pas vraiment attirés.
Je n'y ai pas trouvé d'intérêt. Je n'avais pas vraiment envie de les découvrir.

En fait, je voulais un livre sur Jane Austen.
Beaucoup plus axé sur elle.

L'étude des oeuvres d'Austen est passée finalement au second plan de ce roman et je le regrette.

Inutile pour la compréhension de ce livre, d'avoir lu tous les romans d'Austen, puisqu'en définitif, il n'en est pas énormément fait mention.

Ceci dit, je ne cache pas les petits moments jubilatoires que j'ai ressenti lorsqu'il était question d'un roman que j'avais lu et que je reconnaissais à la seule mention du nom d'un des personnages.
Fierté mal placée, mais après tout qu'importe.

Les petits plus se trouvent à la fin, ou l'auteur nous donne un petit résumé de chaque écrit d'Austen.
Les passages et avis d'autres personnes sur Austen sont aussi très sympas.

J'ai tout particulièrement relevée celui ci que j'aime beaucoup :

"Les livres de Jane Austen, également sont absents de cette bibliothèque. A cause de cette seule omission, une prétendue bonne bibliothèque ne vaut guère mieux qu'une bibliothèque qui ne contiendrait pas un seul livre".
Mark Twain.

Commenter cet article
K
ah mais pour les adaptations de Orgueil et préjugés, il faut les deux!!! Sinon, tu vas manque Colin!! *soupir*
Répondre
H
<br /> <br /> Faut que j'en parle au banquier alors mdrrrrr<br /> <br /> <br /> <br />
K
Bizarrement, j'ai nettement préféré le film au livre, ce qui est vraiment rare!  Je suis plutôt d'accord avec toi sur le bouquin...
Répondre
H
<br /> <br /> Et moi j'ai appris tout récemment qu'il y avait un film. Avant je l'ignorait.<br /> Ce qui me fait penser qu'il faut que je m'achète en DVD "Orgueil et Préjugés", mais je veux celui avec Keira.<br /> <br /> <br /> <br />
E
Il est dans ma PAL. Ce n'est pas la première critique que je lis où le livre n'a pas plu autant qu'on aurait pu le croire.
Répondre
H
<br /> J'espère qu'il te plaira en tout les cas.<br /> <br /> <br />
B
Effectivement, si tu voulais lire un livre vraiment axé sur Jane Austen, tu as dû être déçue. En ce qui me concerne, j'avais trouvé cette lecture agréable.
Répondre
H
<br /> Ben disons que je savais qu'i ne s'agissait pas d'une bio (ce que je n'aurais pas voulu de toute façon), mais je pensais vraiment que ça parlerait plus d'Austen que<br /> ça.<br /> <br /> <br />
I
C'est marrant cette citation de Mark Twain, j'avais cru comprendre qu'il n'aimait pas Austen. Au moins, il a l'honnêteté intellectuelle qu'une bibliothèque ne doit pas l'oublier :o)
Répondre
H
<br /> <br /> Oui effectivement les autres citations de Twain à l'égard d'Austen ne sont pas particulièrement sympas ;-)<br /> Mais celle ci me plait beaucoup !<br /> <br /> <br /> <br />

Archives

À propos