Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 Sep

Ombres et flammes

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Fantasy


















"Ombres et flammes" de Robin Hobb
Cycle "Les aventuriers de la mer" - tome 8

Poche - 377 pages - 7,60 euros

Note : 8,5/10

Quatrième de couverture :

Les choses sont allées trop loin, bien trop loin, pour espérer éviter une bataille ouverte entre la Vivacia, sur laquelle le capitaine Kennit règne sans partage, et le Parangon, le navire fou appareillé par Althéa et les siens. Et tandis que le dragon tient à distance de Terrilville les envahisseurs chalcédiens, des alliances politiques se trament dans l'ombre. Mais impliquer Tintaglia dans la sauvegarde de la ville et dans la recherche de Malta n'est pas sans conséquences, d'autant que cette dernière est maintenant l'otage de pirates pour le moins cupides...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Terriville est pratiquement en ruines.
Les chalcédiens détruisent tout. Mais les habitants se dressent également les uns contre les autres.
Les castes sont clairement définies et les guerres intestines font autant de ravages que les attaques extérieures.

Keffria et Selden, ainsi que Reyn et sa mère, sont partis de Trois-Noues à bord du Kendri pour rejoindre Terrilville où ils sont tout d'abord obligés de se cacher.
La majorité des habitants étant persuadés qu'ils ont fait évader le gouverneur Cosgo qui serait parti avec Malta.

C'est Roed Caern qui est à l'origine de ces rumeurs.
Ce dernier souhaite s'approprier le pouvoir de Terrilville et pour se faire, il n'hésite pas à manipuler les gens, à conspirer et à menacer Serille. Personne n'ose se dresser contre lui. Ceux qui le font sont mystérieusement tués, blessés ou disparaissent.

Cependant quelques marchants sont restés fidèles à leur amitié envers les Vestrit.
Notamment les Tenira dont le fils Grag devient ami avec Reyn.

Lors d'une réunion, les Vestrit, les Tenira et les Khuprus font part de leurs réflexions et de leur plan à toute la communauté : une union entre les Nouveaux Marchants, les Premiers Marchants mais aussi les Tatoués.
Une alliance à égalité afin de s'affranchir du joug de Jamaillia et de Chalcède.

Enfin débarrassés de Roed, les négociations internes semblent avancer.

D'autant qu'un allié de taille vient se joindre à eux : Tintaglia.
Le magnifique dragon accepte d'aider les humains à sauver Terriville en les débarrassant des chalcédiens et en aidant les vivenefs à revenir au port mais il (elle en fait) accepte également d'aider Reyn à retrouver Malta que ce dernier croyait morte.
En échange, les hommes s'engagent à déblayer les anciens lieux de nidations des dragons. A favoriser leurs naissances, à les protéger pendant qu'ils sont encore à l'état de vers. A agrandir certaines places pour qu'une fois adulte ils puissent se poser sans problème. A toujours les accueillir avec les égards qui leur sont dus. Et à les nourrir si besoin.

A bord de Parangon, les choses se gâtent.
Une fois parvenu à Partage, le second, après avoir une fois de plus défié Brashen, se sauve du navire avec quelques hommes et vend la mèche aux habitants, leur dévoilant la véritable raison de la présence de Parangon. A savoir  qu'en fait, ils sont venus pour trouver Kennit et reprendre Vivacia.

Mis au courant, Kennit fini par faire son apparition.
La confrontation est brève est douloureuse.
Vivacia devenue Foudre, refuse même qu'Althéa puisse poser le pied sur son pont et envoie les serpents pour couler Parangon.
Elle demande également à Kennit de prendre le navire d'assaut et d'y tuer tout le monde.

Ce huitième tome est sans doute un des meilleurs du cycle.
Si ce n'est LE meilleur.

Un rythme très soutenu et une écriture toujours aussi agréable.

La présence de Tintaglia est vraiment un plus dans l'histoire. Elle apporte beaucoup.
Non seulement sur le plan de l'histoire qui se déroule dans ce livre, mais aussi sur le passé, les Anciens et les dragons.
Ce qui permet également d'y voir plus clair dans la présence et les attentes des serpents de mer dont la conscience se réveille de plus en plus, apportant de nouvelles perspectives.

Les histoires d'amour ne sont pas en reste.
Reyn est très clairement amoureux de Malta et tout le temps où il la cru morte, j'ai bien ressenti son désespoir.
Quant aux sentiments de Malta, je pense qu'ils sont clairs également. Mais du fait de sa position actuelle, elle renonce à son amour pour lui, ou plutôt, le garde dans un coin de sa tête, étant persuadée qu'elle ne reverra jamais personne.

Du côté de Brashen et Althéa aussi les choses évolues. Il était temps.
Leur petit jeu du chat et de la souris commençait à devenir agaçant.
Ces deux là sont véritablement fait l'un pour l'autre.
Mais je suis curieuse de savoir ce que cela va donner une fois revenue à Terrilville.

Ce livre est également une vraie source de révélations concernant Kennit.
On y découvre son enfance auprès d'Igrot le pirate.
On entrevoit la raison de certaines blessures. Même si cela n'excuse aucun de ses actes.
Au contraire, ses comportements jusque là détestable deviennent de pire en pire.

Et son passé est également jalonné de ces comportements.

J'en ai appris également plus sur Parangon et là, c'est carrément l'horreur !
La véritable identitée de Kennit est dévoilée.
Et par conséquent ce qu'il a fait subir au navire.

Aucune excuse n'est valable. C'est homme est une ordure et j'espère que l'auteur ne le ratera pas et lui réserve une fin digne de lui.

Ce livre est vraiment passionnant. Je me suis régalée du début à la fin.
Pas un seul temps mort.
Pas un seul passage qui ne serve à rien.
Des tas de révélations.

J'ai vraiment hâte de lire le tome 9 qui n'est malheureusement pas encore sorti en format poche.
Commenter cet article

pom' 28/09/2008 08:23

sais tu quand le 9 sort en poche?

hydromielle 28/09/2008 13:36


Oui c'est en février 2009


Loba 25/09/2008 17:16

mais si, il est sorti le 9...chez FL Niark Niark!!!!

hydromielle 26/09/2008 09:16


Vilaine va ! Mais bon, ça va, il sort en poche en février. Encore quelques mois à attendre.


Archives

À propos