Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 Aug

Le seigneur des trois règnes

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Fantasy


















"Le seigneur des trois règnes " de Robin Hobb
Cycle "Les aventuriers de la mer" tome 7


Poche - 376 pages - 7,60 euros

Note : 08/10


Quatrième de couverture :

Une fois encore, les femmes de la famille Vestrit sont au cœur de toutes les polémiques : Ronica, la matriarche, se dresse seule face à ceux qui accusent les siens d'être à l'origine du chaos régnant à Terrilville ; sa fille, Althea, toujours à bord du Parangon, traque la Vivacia, la vivenef familiale devenue le vaisseau amiral de la flotte pirate de l'impitoyable Kennitt ; et sa petite-fille, Malta, a disparu dans le tremblement de terre qui a détruit la cité des Anciens, sur les rives du fleuve du Désert des Pluies. Mais le fiancé et le frère de cette dernière, piégés alors même qu'ils s'étaient lancés à sa recherche, pourraient bien bénéficier d'un petit coup de pouce inattendu...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Suite au terrible tremblement de terre, Malta a réussi à sortir de la cité des Anciens, sauvant également le gouverneur Cosgo et sa compagne Keki.
Loin de lui en être reconnaissant, Cosgo la traite comme une servante et la menace de represailles si elle ne les sort pas de ce mauvais pas tout de suite.
Ayant repris du poil de la bête, Malta ne s'en laisse pas compter et n'hésite pas à traîter le gouverneur avec le mépris qu'il mérite.
C'est dans une barque de fortune que tous les trois tentent de traverser le désert des pluies dont l'eau ronge le bois de la frêle embarcation.
Réussiront-ils a rejoindre Troie-Noues avant de se noyer ?

Dans la cité du Désert des pluies, Reyn et Selden sont aux portes de la mort, eux aussi coincés sous l'éboulement. Mais avant de mourir, ils font leur possible pour libérer le dragon endormi dans le dernier fût de bois sorcier. Et c'est le coeur moins lourd, qu'ils ont l'immense satisfaction de le sauver et de voir Tintaglia, la femelle dragon s'envoler.
Bien que méprisant les humains, Tintaglia se sent tout de même une dette envers ces deux là et reviens pour les sortir des ruines.

A Terriville, tout va de mal en pis. La ville est à feu et à sang. Les Nouveaux Marchants se battent contre les Premiers Marchants, le port est bloqué, les ravitaillements n'arrivent plus et les Vestrit sont accusés de trahison.
Serille a pris possession de la maison de Davad et l'accuse d'être à l'origine de la disparition du gouverneur.
Tant bien que mal et par des mesures toujours en plus en plus tordues, elle tente de prendre le pouvoir à Terrilville en s'alliant avec des renégats et des Marchants sans scrupules.

A bord du Parangon, les choses ne vont guères mieux. Lavoy, le second de Brashen tente de monter la tête de Parangon et de faire ressortir ce qu'il a de plus mauvais en lui. Il s'entoure également d'une garde d'anciens esclaves et bien qu'obéissant toujours à Brashen, ses mauvaises intentions et son but finalement apparaît de plus en plus clair.

Mais le pire concerne Vivacia.
Après sa visite sur l'île des Autres et après avoir sauvé le serpent, Hiémain est très gravement atteint. Il est proche de la mort et rien ne semble pouvoir l'aider.
C'est alors qu'inconscient, la mémoire de ce que fût Vivacia avant, à savoir, un dragon, vient à son aide. Le dragon mort tente de lui insuffler le goût de vivre.
Lorsque Hiémain reprend conscicence, il est horrifié par ce qu'il vient de vivre.
Il tente en vain de cacher toute l'histoire à Vivacia, mais leur lien est tellement étroit, que c'est impossible.
Et lorsque la vivenef se rend compte qu'elle n'est qu'une chose morte, qu'elle n'est faite que de reste de dragon mort, la souffrance est trop fort et............. elle meurt.
C'est alors que ce qu'il reste de pensées du dragon prend sa place. Aussi hargneux et méchant que Kennit, le dragon (Foudre) fait alliance avec le pirate.
Le pire est à prévoir.

Encore un très bon tome que celui ci.

J'ai eu l'impression que l'histoire était plus centrée sur Kennit et Parangon que sur les autres personnages.

Dommage, parce que j'aurais aimé en savoir plus sur ce qui attendait Malta. La pauvre se trouve dans une situation fort peu enviable et terriblement périlleuse.

Les passages sur Terrilville n'étaient pas non plus assez nombreux à mon goût.
Il s'y passe tellement de choses que j'aurais aimé que ça ne finisse pas.
Serille est assez perturbante finalement. Elle est mauvaise et cherche à contrôler la ville, mais elle a parfois des réactions "gentilles". A croire qu'elle-même hésite sur la position qu'elle doit tenir.

L'absence quasiment totale de Reyn est dommage également. Après les révélations du tome précédent sur la cité des Anciens, j'aurais voulu en apprendre encore plus.

Cette fois ci, c'est à travers les yeux et la mémoire de Tintaglia que les révélations, trop peu nombreuses, sont arrivées.

Kennit est toujours aussi détestable et le voilà qui se prend maintenant pour un Dieu !
Je suis curieuse de savoir ce qu'il réserve à Hiémain.

Commenter cet article
I
J'ai moi aussi jusqu'au 8 dans ma pàl, et justement j'essaie de pas aller trop vite pour ne pas devoir trop attendre sur le 9... Je pensais qu'il tarderait pas trop à sortir puisque les 7 et 8 sont sorti super vite.. Mais non ils préfèrent nous faire attendre et ça m'énerve!
Répondre
H
<br /> Oui tu as raison. Je ne sais même pas si une date de sortie est déjà prévue<br /> <br /> <br />
I
Bah dis donc tu vas vite toi !<br /> Comme pour le tome 6 je lirai la critique quand je l'aurai lu ;)
Répondre
H
<br /> Il me reste encore le 8 dans ma PAL. Et j'attend la sortie poche du 9.<br /> <br /> <br />

Archives

À propos