Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 Jul

Brumes et tempêtes

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Fantasy






















"Brumes et tempêtes" de Robin Hobb
Cycle "Les aventuriers de la mer" - tome 4


Poche - 381 pages - 7,60 euros

Note : 08/10

Quatrième de couverture :

Quelle ironie ! Alors qu'Althéa prend enfin le chemin du retour, après une année d'absence, la famille Vestrit, à l'image de Terrilville, est plus menacée et divisée que jamais. Ignorant tout des dangers qui pèsent sur elle, la jeune femme espère que Kyle Havre tiendra sa promesse et lui rendra sa Vivenef Vivacia, dont elle n'aurait jamais dû être dépouillée. Mais le destin a plus d'un tour dans son sac... Kyle ne possède plus la Vivacia, qui a été arraisonnée par le terrible pirate Kennit. Sa vie et celle de son fils Hiémain ne tiennent maintenant plus qu'à un fil, car le jeune homme doit amputer la jambe gangrenée de Kennit : si le pirate venait à mourir, Kyle et Hiémain passeraient immédiatement de vie à trépas !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Kennit et son équipage se sont rendu maître de Vivacia, profitant également de la révolte des esclaves qui se trouvaient à bord de la vivenef.
Tous les membres de l'équipage ont été tués, sauf Kyle et Hiémain.
Hiémain négocie sa vie et celle de son père, contre celle de Kennit.
En effet, ce dernier est en train de mourir. Le poison que les crocs du serpent ont instillé dans le reste de sa jambe s'attaque à son sang et la gangrène s'est installée.
Hiémain propose de l'amputer et de le soigner en échange de quoi, Kennit s'engage à ne pas les tuer.

De son côté, Althéa est engagée sous sa véritable identité par Tomie Tenira, capitaine de la vivenef Ophélie.
Cette dernière lui a assuré qu'elle et les autres vivenefs viendraient à son aide une fois de retour à Terrilville afin de récupérer Vivacia.
A bord, Grag, le fils de Tomie tombe sous le charme d'Althéa et lui propose de l'épouser.

Chez les Vestrit c'est la catastrophe.
Malta s'est engagée sur une pente dangereuse.
Lors d'une soirée, elle s'est éclipsée et une fois dehors, s'est laissée courtiser par le fils d'une très riche et très influente famille du Désert des Pluies.
Refusant d'écouter Ronica et Keffira, elle a accepté les cadeaux de Reyn sans se préoccuper des conséquences, ni savoir ce à quoi elle s'engageait.
En effet, lorsqu'une jeune femme ouvre le coffre à rêve offert par un homme, cela sous entend qu'elle accepte de l'épouser.
La mère de Reyn se présente donc chez les Vestrit pour régler les détails du mariage.
Ronica et Keffria réussissent à éviter le mariage en lui expliquant que Malta n'est encore qu'une enfant qui s'amuse sans se rendre compte de ce qu'elle fait.
Un compromis est trouvé et Reyn est donc autorisé à lui faire la cour.
Toujours minaudant, Malta se gonfle encore plus d'orgueil et ne voit que l'intérêt des cadeaux et des bijoux que lui offre Reyn.
Mais également, le fait que sa cour rendent jaloux Cervin.

Ambre de son côté, fait tout ce qu'elle peut pour empêcher la vente de Parangon, la vivenef aveugle.
Sa famille l'a abandonné sur le sable, refusant de naviguer à son bord, le jugeant dangereuse et fou.
Mais un homme mal intentionné c'est mis en tête de le racheter à sa famille de sang et projette, une fois en sa possession, de s'en servir pour naviguer sur le fleuve du Désert des Pluies et y faire fortune.

Tout ce complique pour les personnages.

Chacun suit une voix différente de celle qu'il aurait voulu et se voit contraint de faire des choix.

Dans ce quatrième volume, on voit très peu Althéa, mais les passages la concernant sont intenses. Elle se voit demander en mariage et à son retour à Terrilville, se rend compte de la situation financière dramatique de sa famille. De plus, son retour provoque des frictions avec sa soeur et elle est choquée de tout ce qu'a pu causer Malta.

Brashen est sans aucun doute le moins présent. L'auteur nous parle très peu de lui. Juste pour nous dire qu'il se trouve sur un navire marchant dont le capitaine n'est pas très réglo puisqu'il fait affaire avec des pirates.
C'est d'ailleurs de cette façon qu'il apprend que Vivacia a été prise par Kennit. Il cherche alors à rentrer à Terrilville.

Hiémain mûrit vraiment, même si par certains réflexions ont sent encore l'enfant en lui.
Il est obligé de se comporter en homme s'il veut la vie sauve et surtout s'il veut un minimum de respect.

Un lien fort existe entre lui, Kennit et Vivacia. Tout les trois, suite à l'amputation du capitaine pirate sont étroitement liés.

Kennit lui même porte un regard différent sur Hiémain et semble l'apprécier de plus en plus. Et même vouloir l'aider.

Je pense que dans un avenir très proche, Hiémain sera obligé de prendre de grandes décisions.

Kyle n'est pas très présent, bien qu'il soit enfermé sur Vivacia. Mais il ne me manque pas.
Le peu de fois où il est question de lui, il est toujours aussi méchant, minable et abruti.
De plus, je me demande si en fait, il n'est pas carrément en train de devenir fou.
Mais surtout je me demande comment il va bien pouvoir retourner à Terrilville (s'il y retourne) et expliquer à la famille, que non seulement il a maltraité son fils, qu'il a tenté de le tuer, que plus ou moins à cause de lui Hiémain a perdu un doigt, que c'est sa faute si son fils a été vendu puis tatoué comme esclave et comme dire qu'il s'est fait voler Vivacia ???????????? Je suis curieuse de voir ça.

Vivacia quant à elle se bat avec ses propres démons et ses propres questions.
Elle qui n'était finalement qu'un "bébé" lorsqu'elle s'est éveillée est passée par tout ce qu'aurait dû éviter une Vivenef.
Elle a vécu l'abandon d'Althéa, puis l'obligation de Hiémain, son abandon à lui aussi. La méchanceté de Kyle, la douleur des esclaves dans ses calles et des morts sur son pont...... comment résister à autant de sentiments mauvais et tristes ? Comment se forger une personnalité ?

N'est-il pas trop tard pour Vivacia ? Et n'est-il pas trop tard pour qu'Althéa puisse espérer la récupérer ? Vivacia semble s'attacher de plus en plus à Kennit.

Quant à Malta, elle m'insupporte de plus en plus.
Je voudrais lui en coller une bonne.... qu'on l'oblige à se marier avec Reyn, qu'elle parte dans le Désert des pluies, qu'une fois là bas la famille de Reyn perde tout son argent ce qui fera les pieds à cette dinde sans cervelle.

L'auteur nous en livre un peu plus sur le peuple du Désert des Pluies, mais trop peu quand même, ce qui continu d'exciter ma curiosité.

Je suis également pressée de savoir ce qu'il va advenir de Parangon.

Commenter cet article

Dragonne 25/07/2008 10:18

Il a l'air bien sympa ce cycle même si pour l'instant il ne fait pas partie de mes priorités.

hydromielle 25/07/2008 19:49


Il est vraiment très bien. Au moins autant que l'AR c'est dire !


Archives

À propos