Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 Feb

Les hommes qui n'aimaient pas les femmes

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Policier-Thriller

undefined

"Les  hommes qui n'aimaient pas les femmes'" de Stieg Larsson
Millénium - Tome 1


Broché - 574 pages - 21,66 euros

Note : 07/10

Résumé :

Ancien rédacteur de Millénium, revue d'investigations sociales et économiques, Mikael Blomkvist est contacté par un gros industriel pour relancer une enquête abandonnée depuis quarante ans. Dans le huis clos d'une île, la petite nièce de Henrik Vanger a disparu, probablement assassinée, et quelqu'un se fait un malin plaisir de le lui rappeler à chacun de ses anniversaires. Secondé par Lisbeth Salander, jeune femme rebelle et perturbée. placée sous contrôle social mais fouineuse hors pair, Mikael Blomkvist, cassé par un procès en diffamation qu'il vient de perdre, se plonge sans espoir dans les documnts cent fois examinés, jusqu'au jour où une intuition lui fait reprendre un dossier. Régulièrement bousculés par de nouvelles informations, suivant les méandres des haines familiales et des scandales financiers. lancés bientôt dans le monde des tueurs psychopathes, le journaliste tenace et l'écorchée vive vont résoudre l'affaire des fleurs séchées et découvrir ce qu'il faudrait peut-être taire.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Mikael Blomkvist, journaliste économique au journal Millénium, est engagé  par un vieil industriel, Henrik Vanger.

Henrik est un des rares Vanger de l'ancienne génération de la dynastie familiale, toujours en vie.

Aujourd'hui, c'est un de ces petits neveux, Martin, qui est à la tête du groupe Vanger.

Ce que veut Henrik ? Que Mickael écrive un livre. Une biographie sur lui plus exactement. Mais aussi sur toute la famille.

Une famille complètement barrée, comme ne tardera pas à le découvrir Mikael, pleine de vices, de secrets, de hontes.

Henrik se sent proche de la fin de sa vie et ne plus taire tout ceci. Tout le passé de sa famille. Il souhaite que tout sorte enfin au grand jour.

Mais surtout ce qu'il veut, la vraie raison de l'engagement de Mikael, c'est qu'il souhaite le voir résoudre une très vieille affaire.

Sa petite nièce, Harriet, le seul membre de la famille qui trouvait grâce à ses yeux, a été tuée sur l'île où vivait une grande partie de la famille, il y a près de 40 ans.

Son corps n'a jamais été retrouvé. Jamais personne n'a avoué le meurtre.

Mais il semblerait que le meurtrier veuille rendre fou Henrik. 
De son vivant, Harriet avait coutume de lui offrir, tous les ans pour son anniversaire, une fleur, qu'elle faisait encadrer.

L'année suivant son décès, Henrik n'a pas eu de fleur. Forcément....

Mais l'année suivante, il lui en est parvenu une par la poste. Et depuis 40 ans, tous les ans, une fleur lui est envoyée pour son anniversaire. 

Est-ce l'assassin d'Harriet qui lui envoi ces fleurs ? Mikael ne tardera pas à se demander dans quoi il s'est fourré. Ni surtout, à le regretter...

Il semblerait que la trilogie de Millénium soit, LA série à lire en ce moment. Pour preuve le nombre de personne que j'ai pu croiser dans les transports tenant ce livre.
Mais aussi l'engouement sur les blogs.

Alors en bonne consommatrice et copieuse que je suis, je me suis achetée le premier volume, m'attendant vraiment à la super révélation littéraire.
Le méga livre qu'il ne fallait surtout pas rater.

Mon impression après avoir refermé le bouquin ? 
Elle tient en un mot : Etrange.

Etrange comme l'histoire que nous raconte l'auteur.
Etrange comme les personnages qu'il nous a offert. Surtout un.
Etrange comme la famille Vanger.
Etrange comme le sentiment que j'ai eu tout au long du livre.
Etrange comme le fait que je n'arrive pas vraiment à m'expliquer pourquoi j'ai envie de lire la suite alors que, même si j'ai bien aimé ce livre, je n'ai pas adoré.
Etrange comme la façon dont j'avais terriblement envie de savoir ce qu'il s'était passé.
Etrange comme d'avoir lu ce livre sans même me rendre compte que j'arrivais si vite à la fin.

Après un début assez long et lent, où j'ai eu la sensation que l'auteur me perdait un peu dans des détails qui me semblaient sans importance, le livre a démarré d'un seul coup.

Et tous ces détails du début, se sont finalement avérés bien utiles pour la suite. 

Je me suis prise d'affection pour deux des personnages principaux, Mikael et Lisbeth. 
Surtout pour Lisbeth, cette jeune femme plutôt en marge, asociale, violente, terriblement douée et intelligente.
Si émouvante en fin de compte, à  fleur de peau, que l'auteur a su décrire avant tellement d'exactitude que j'avais l'impression de bien la connaître.

Les personnages secondaires ne sont pas en reste. Surtout "les méchants". Tellement horrible, que c'est à en donner des frissons. Comment peut-on être aussi tordus ? 

Même si au début je ne voyais pas bien où voulait en venir l'auteur, j'ai bien vite plongé dans le froid de l'hiver nordique avec Mikael. Je me suis prise au jeu en fait.

Différentes histoires se croisent, tout au long du livre, d'où l'intérêt des longues pages du début du livre.
Des histoires bien différentes puisqu'il s'agit notamment de l'enquête sur le meurtre d'Harriet, mais également d'une enquête journalistique et économique sur un magna industriel, Wennerström. 
Et finalement, cet "entrelat" d'histoire, permet également de faire des pauses après certaines révélations. 

Lorsque je pensais en avoir fini avec telles ou telles choses, puisque l'auteur était passé à un autre sujet, elles rebondissaient et revenaient sur le devant de la scène. 

Pas ou très peu de temps mort donc, une fois l'histoire lancée.

Au final, je ne sais pas trop où me positionner par rapport à ce livre. D'où le mot du début : Etrange.

Je m'y suis ennuyée au départ. Puis tout s'est accéléré et l'histoire d'Harriet est vraiment très bonne et surtout particulièrement horrible.

Mais le monde financier, industriel etc.... ne m'a pas du tout intéressé. 

J'ai été captivé par l'histoire sans bien m'en rendre compte.

Mais l'écriture est parfois trop facile. Ou trop lourde. Le fait de répéter constamment le prénom et le nom des personnages m'agace.

Alors quoi ? 
Je ne sais pas.

Il y a quelque chose dans ce roman. Dans ces histoires. Dans cette écriture.
Quelque chose qui fait que sans être, pour moi, le roman qu'il ne faut pas rater, cela n'en reste pas moins une bonne intrigue. Une bonne histoire, bien ficelée.

Qui me donne tout de même envie de lire la suite.

Un roman qui me laisse finalement avec des sentiments très partagés. 

Peut-être est-ce là aussi la force de l'auteur.

Commenter cet article
C
Plus de 2000 pages en moins d'une semaine je ne l'avais jamais fait. Avec quelques jours entièrement au lit. Je ne dis pas que ça plaira à tout le monde mais je me demande maintenant ce que je peux lire.
Répondre
H
Ha dur quand on tombe sur des livres tellement prenant qu'on hésite pour le livre suivant
F
Dès que tu commences, tu ne peux plus t'arrêter, c'est effectivement étrange pour les mêmes raisons que tu cites, mais le deux c'est pire et l'attente de savoir ce qui va se passer dans le troisième en devient même insoutenable !! ;-)
Répondre
H
Vivement le 2ème alors
A
J'ai la trilogie chez moi, mais je n'arrive pas à m'y mettre... Je ne sais pas pourquoi... Je sais que tout le monde est dithyrambique (ça s'écrit comme ça...?) sur le sujet et c'est effectivement LE livre du moment, mais justement, c'est peut-être pour ça que je fais un blocage...J'ai bien envie de me le garder pour l'été... mais est-ce que je tiendrai jusque là...?J'attends tes critiques des autres tomes...;-)
Répondre
H
Je me demande aussi si je n'en attendais pas trop de ce livre, vu comme tout le monde l'a aimé. Ceci dit, ça m'a bien plu, mais j'ai lu mieux.
D
Je ne dirai qu'un mot... étrange !!! Mais qui sait nous donner envie de lire ce livre.
Répondre
H
A l'occasion, tente le coup, c'est pas mal.

Archives

À propos