Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 Dec

Les vivants aussi

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Lectures étrangères

undefined
"Les vivants aussi" de Herbjorg Wassmo
Tome 2 - Le livre de Dina


Poche - 190 pages - 5,70 euros

Note : 07/10

Résumé :

" Pour cadre de cette saga, le nord extrême de la Norvège, au-delà du Cercle polaire, entre Tromso et les îles Lofoten, un pays de fin du monde, de mer et de montagnes, de bruyère et de mûres blondes. Aveuglantes, les nuits d'été ne sont que " lumière et cris de mouettes ". L'hiver, par les nuits glacées de pleine lune, Dina, maîtresse du domaine de Reinsnes, se barricade dans un pavillon pour vider des bouteilles, vêtue de sa grande houppelande fourrée. Ou, défiant toutes les conventions de l'époque, cette Walkyrie parcourt au galop les chemins de côte sur un étalon noir nommé Lucifer, puis, rentrée dans la grande demeure, elle chevauche son violoncelle, dont elle tire des accents sauvages, affolant toute la maison. [...] Un long poème épique nourri de Bible et traversé par les bourrasques, tels les orages d'un Giono nordique. Un livre qui ferait un poète de n'importe quel lecteur et qui, la dernière page tournée, lui insuffle sa force et sa vérité. " 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Depuis la mort de Jacob, son mari, Dina s'est de nouveau enfermée dans un mutisme profond. 
Elle ne sort plus et marche de long en large pendant des heures dans sa chambre.

Son seul moyen de communication c'est son ardoise. Qu'elle n'utilise que rarement.

Elle préfère vivre avec ses fantômes, celui de Hjertrud sa mère et celui de Jacob son époux.

Les seules sorties que fait Dina, c'est lorsqu'elle par en balade sur Lucifer son cheval.

Parfois Tomas la suite. Mais toujours de loin.

Petit à petit, le ventre de Dina s'arrondit et tout le monde prend conscience qu'elle est enceinte. Jacob avant de mourir, aura tout de même eu le temps de concevoir un héritier.

Malgré sa grossesse, Dina ne change rien à ses habitudes et continue de monter à cheval.

Ce qui rend très anxieuse Mère Karen, qui craint la chute et la perte du bébé.

Or justement, Dina fait une chute qui déclanche l'accouchement.

Trop loin de la maison pour rentrer, Dina met au monde son fils dans l'étable de la propriété.

Et par la même occasion, retrouve la parole !

N'ayant pas assez de lait pour nourrir son enfant, on fait rapidement venir une nourrice, Stine, dont le bébé vient de mourir.

C'est elle qui donnera le sein au petit Benjamin.

Reprenant du poil de la bête, Dina décide de se secouer et de s'occuper des comptes de la boutique, ce qui déplait fortement à Niels. 

Elle reprend également en charge la gestion du domaine.

J'ai retrouvé avec plaisir les protagonistes du premier tome de cette trilogie.

J'avais quitté une Dina fière et sauvage et j'ai retrouvé la même personne dans ce volume.

Dina est toujours aussi indomptable. C'est une femme qui ne s'en laisse pas compter, personne ne lui dicte sa conduite. Dina n'est pas vraiment une femme de son époque. C'est un peu comme si elle était née trop tôt. Elle aime la liberté et n'en faire qu'a sa tête.

Elle fait fi des conventions de la société, ne reste pas comme une gentille petite madame, à sa place peut intéressante de femme. Dina veut vivre pleinement. Peut lui importe ce que peuvent penser les autres. Peut lui importe de choquer. 

Elle ne cherche pas non plus volontairement à se mettre dans des situations qui, pour l'époque sont jugées choquantes, elle veut juste vivre et faire ce qu'elle a envie, quand elle en a envie.

Si fumer un cigare avec les hommes et boire un coup dérange ces messieurs, elle s'en fiche. Elle fumera son cigare quand même. Pourquoi s'en priverait-elle ?

Dina est un personnage vraiment attachant, plein de vigueur, de fougue, de force. Je l'aime beaucoup. J'aime sa façon de n'en faire qu'à sa tête, mais sans non plus en faire trop. Ce n'est pas une femme méchante ou égoïste. C'est juste une femme à part.

J'aime beaucoup cette série et je me réjouie de savoir que le 3ème tome est dans ma bibliothèque.

Il y a cependant une chose que je trouve assez gênante, dans l'écriture de Herbjorg Wassmo, c'est l'emploi constant du prénom des personnages. 

Lorsqu'ils se parlent les uns les autres, c'est toujours "La Dina elle aime ceci....", "Le Niels il a fait ça...", comme si la personne s'adressait au personnage en lui rappelant son prénom, des fois qu'entre temps il l'ai oublié. Je trouve ça assez agaçant.

Maintenant, cela fait aussi sans doute partie de la façon de parler des gens du coin à cette époque là, je ne sais pas. 

L'écriture de Wassmo est différente également. J'ai l'impression que les phrases ne sont pas construites de la même manière. Elles sont souvent très courtes et coupées de façon assez étranges. 

Mais tout ceci ne gâche en rien le plaisir que j'ai eu à lire ce livre. Et vivement la suite.

Merci encore à Elodie ma swappée scandinave.
Commenter cet article

Karine 29/12/2007 21:40

J'ai aussi découvert Wassmo (le premier tome de la triologie de Karna) par le biais de ce challenge et j'aime vraiment beaucoup.  Je crois que je vais vite trouver le livre de Dina et le reste de cette oeuvre!

hydromielle 30/12/2007 15:37

Je vais attaquer le tome 3 et je compte bien un de ces jours lires la suite également.

Messaline 28/12/2007 22:54

Ouinn !! j'ai pas trouvé le tome 3 !! Va falloir que je le commande. Sinon, rien à voir, mais tu sais que quand on tape "blog lecture" dans Yahoo, le tien est le premier qui sort ??!!

hydromielle 30/12/2007 15:36

T'as plus qu'a le commander sur Amazon lolSinon, non je ne savais pas.... merci pour la nouvelle, c'est super !!

Archives

À propos