Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 Dec

La légende de Marche-Mort

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Fantasy

undefined

"La légende de Marche-Mort" de David Gemmell
Cycle de Drenaï

Broché - 352 pages - 19 euros

Note : 07/10

Résumé :

Le vieux guerrier se nomme Druss, mais on l'appelle Légende. Sa vie est un combat sans fin : deux bras maniant la hache au nom de l'honneur et de la justice. Pour l'ennemi nadir, il est Marche-Mort, un surnom sombre et maléfique, synonyme de destruction. A la veille de son dernier combat, le vieux guerrier raconte à une jeune recrue comment il a obtenu ce titre. Comment des années auparavant, il s'est embarqué aux côtés de l'énigmatique Talisman, un jeune guerrier nadir, dans la plus incroyable des aventures, en quête des joyaux d'Alchazzar, et comment cette épopée l'a conduit jusqu'au plus profond du royaume des morts. Lorsque Légende se lève et marche, il ne fait pas bon se dresser sur sa route...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Une fois de plus, Druss s'apprête à livrer une bataille. Mais celle-ci est bien mal engagée.
Les forces défensives dont il fait partie ne sont plus qu'une toute petite poignée d'homme, alors que de l'autre côté du mur se trouve des milliers de guerriers nadirs.

Près de lui se trouve un tout jeune homme, Pellin, mort de trouille.

Druss lui promet une chose : s'il reste à son côté et qu'ils arrivent à repousser l'ennemi, il lui racontera une des aventures qu'il a vécu avec son ami, le poète Sieben. Une de ces aventures qui ont fait de lui une légende. C'est l'histoire du Roi-Dieu et des Yeux d'Alchazzar.

De passage à Gulgothir,  la ville du Roi-Dieu, Druss se retrouve inscrit, bien malgré lui aux jeux de lutte.

Son prochain adversaire est le champion en titre : Klay. Un homme d'une force et d'une rapidité exceptionnelle.

Avant leur affrontement, Druss et Klay deviennent amis et ce dernier convie Druss chez lui.

Là, il lui présente son entraîneur, ainsi que ses installations et son terrain d'entraînement, invitant Druss à s'en servir pour se perfectionner avant le grand jour.

Klay est un homme admiré, adulé par tout le monde. Très riche, ce dernier redistribue ses richesses, donne aux pauvres, fait construire des hospices pour soigner les nécessiteux et entraîne de futurs lutteurs.

Le Roi-Dieu gothir a "prédit" la victoire de Klay, face à Druss. Aussi, tout le monde s'empresse de miser sur lui.

Seule ombre au tableau, Druss est une force de la nature, qui refuse de se coucher pour éviter la folie du Roi-Dieu.

Qui sait ce dont ce dernier sera capable si sa prophétie ne se réalise pas ?

Afin d'éviter un éventuel coup de folie du Roi-Dieu, des hommes sont engagés pour faire en sorte que Druss ne soit pas en mesure de gagner contre Klay. Une blessure par exemple, pourrait le priver de la victoire.

Au sortir d'une taverne après son dîner, Druss est victime d'une embuscade.

Des hommes tentent de le blesser à coup de couteaux. Juste à ce moment là, Klay intervient et arrête un couteau qui se dirigeait droit dans l'oeil de Druss.

Mais il ne pourra pas éviter le carreau d'une arbalète qui se fichera dans le bas de sa colonne vertébrale.

Handicapé, Klay se retrouve dans un des hospices qu'il a lui même fait ouvrir. Sa maison est pillée, ses "amis" lui ont tout volé et tourné le dos. Klay est abandonné de tous.

Apprenant cela, Druss entre dans une rage folle. Après toutes les bontés dont il a fait preuve comment cet homme peut-il se retrouver seul et ruiné ?

Druss se souvient alors de l'étrange visite d'un petit chaman, Nosta Khan qui lui a parlé des Yeux d'Alchazzar.

Des reliques magiques, capables de sauver des vies et de soigner toutes les blessures.

Druss, aidé de Sieben le poète, décide de partir à leur recherche et promet à Klay de revenir avec les Yeux pour le sauver et lui rendre ses jambes.

Si j'ai mis la plus basse note à ce livre du cycle de Drenaï, ce n'est pas parce qu'il est moins bon. 
Quoique si, un peu quand même. 

Mais c'est surtout parce que j'ai eu du mal à le lire. J'avais tout un tas de choses à faire à côté et du coup, je n'ai jamais été très concentrée sur le livre.

De plus, ce volume est bien plus embrouillé que les précédents je trouve. Trop de gens, de clans, de personnes qui se battent les unes contre les autres. Trop de chassés croisés, alors que je n'étais pas à 100% concentrée sur le livre, ça n'a pas été toujours très simple de suivre. Mais c'est ma faute. 

Pas celle de Gemmell qui une fois encore, livre un roman intéressant. 
D'ailleurs, je n'ai pas trouvé qu'il était vraiment centré sur Druss. En fait, ce sont plutôt quelques personnages à côté de Druss qui étaient mit à l'honneur cette fois ci.

Notamment Klay, même s'il fait un passage éclair. 
Sieben, dont la personnalité s'est étoffée. J'en ai appris plus sur lui, sur sa vision des choses, ses sentiments, ses attentes.

Et surtout, Talisman, qui, à mon sens est le vrai personnage central de ce livre.

Les femmes sont également bien mises à l'honneur. Leur place est bien ancrée dans le livre et leur importance également.

Les coutumes et le passé des tribus nadirs est plus développer.

Et bien entendu, le côté fantasy, batailles sanglantes, chamans et légendes est toujours bien présent.

En fait, la place de ce roman est dans "Druss la légende". 
Le début et la fin de "La légende de Marche-Mort" sont une histoire à part et le milieu est un des moments de la vie de Druss. Un moment où il vivait avec sa femme dans sa ferme à la montagne et d'où il était parti pour quelques temps, en ce rendant à Gulgothir.

Les livres n'ont pas été écrit dans le bon sens à vrai dire et j'avoue que ça, je n'aime pas trop. Ca m'embrouille.

Mais je continue avec toujours autant d'enthousiasme ce cycle.

Commenter cet article

ambrina 27/12/2007 00:49

je ne doute pas des qualités de Gemmel mais lire essentiellement de la fantasy ce n'est pas répétitif à la fin? :/

hydromielle 27/12/2007 08:48

Non mais je ne lis pas que ça.Et puis, justement pour ne pas me "gaver" toute seule  à lire des séries en une seule fois, je ne lis jamais deux tomes d'un cycle à la suite.Et il y a tellement de genre d'écriture et d'histoires différentes en fantasy que je ne trouve pas que ce soit répétitif. Mais comme je te l'ai dis, même si j'en lis beaucoup parce que j'adore ça, je ne lis pas QUE ça.Ce n'est pas plus saoûlant qu'une personne qui, par exemple, ne lirait que des policiers.

Dragonne 26/12/2007 12:03

Alors alors on était pas concentré sur son livre !!! Qu'est ce qui pouvait bien accaparé ton esprit ???? Il a pourtant l'air intéressant ce livre !!!  :)

hydromielle 26/12/2007 13:22

Mon esprit partait en vadrouille avec la liste des cadeaux de noël que je voulais faire et que j'avais peur d'oublier lol

Archives

À propos