Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 Dec

Druss la légende

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Fantasy

51TKXQHXG9L.-BO2-204-203-200-PIsitb-dp-500-arrow-TopRight-45--64-OU08-AA240-SH20-.jpeg
















"Druss la légende" de David Gemmell
Cycle de Drenaï


Broché - 368 pages - 19 euros

Note : 10/10

Résumé :

Son nom est Druss. Garçon violent et maladroit, il vit dans un petit village de paysans situé au pied des montagnes du pays drenaï. Bûcheron hargneux le jour, époux tendre le soir, il mène une existence paisible au milieu des bois. Jusqu’au jour où une troupe de mercenaires envahit le village pour tuer tous les hommes et capturer toutes les femmes. Druss, alors dans la forêt, arrive trop tard sur les lieux du massacre. Le village est détruit, son père gît dans une mare de sang. Et Rowena, sa femme, a disparu… S’armant de Snaga, une hache ayant appartenu à son grand-père, il part à la poursuite des ravisseurs. Déterminé à retrouver son épouse, rien ne devra se mettre en travers de son chemin. Mais la route sera longue pour ce jeune homme inexpérimenté. Car sa quête le mènera jusqu’au bout du monde. Il deviendra lutteur et mercenaire, il fera tomber des royaumes, il en élèvera d’autres, il combattra bêtes, hommes et démons. Car il est Druss, et voici sa légende…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

A 17 ans, Druss est une véritable force de la nature. Amoureux et heureux en mariage, il a épousé la belle est douce Rowena.

Ensemble, ils vivent dans un petit village des montagnes Drenaï où Druss est bûcheron. Il y a cependant une ombre au tableau idilique. Druss est un vrai sauvage. N'ayant aucun sens de la dérision ni de l'humour, il a tendance à tout prendre au pied de la lettre et à se battre.

Un compliment sur Rowena équivaut pour lui à un manque de respect et au village, on ne compte plus le nombre de nez cassés et les dents tombées de ceux qui ont eu le verbe un peu trop ... coloré.

Mais cette montagne de muscle, ce fruste bûcheron se transforme en guimauve dès qu'il est auprès de sa douce. L'amour et la tendresse de sa femme font de lui un tout autre Druss.

L'enfance de Druss n'a pas été facile. Sa mère est morte alors qu'il n'était encore qu'un bébé et il a été élevé par son père, Bress. Or Bress, tout au long de sa vie a porté un lourd fardeau. Il est le fils de Bardan. Tueur sanguinaire, violeur, assassin d'enfant... Constamment il leur a fallu fuir. Fuir les villages où ils s'installaient, fuir les gens qui leur voulaient du mal après avoir reconnu Bress.
De ces années de fuites, un goût amer est resté à Druss qui en veut à son père de ce qu'il a toujours pris pour un comportement de lâche.

Druss est un homme simple. Violent certes, mais un homme bon. Il ne comprend pas et ne pardonne pas la jalousie, la méchanceté ni la lâcheté. A l'intérieur de ses gros poings et de ses muscles se cache un coeur simple, franc et honnête.

Alors qu'il se trouve dans les bois avec deux autres jeunes villageois pour couper des arbres, des hurlements et le bruit de chevaux au galop se font entendre.

C'est Tailia qui arrive en courant et en hurlant, poursuivi par des cavaliers armés. Druss se jette sur le chemin et une bataille s'engage. Tailia réussie à se sauver, mais les deux jeunes garçons se font tuer.

Après avoir éliminé les assaillants, Druss se précipite au village où l'attend une vision d'horreur : tous les hommes, les femmes agées et les enfants ont été massacrés.

Les femmes les plus jeunes ont disparues. Rowena est introuvable !

Juste avant de rendre son dernier soupire, Bress explique à son fils ce qu'il s'est passé et lui confie de Snaga, la hache à deux lames de Bardan, son grand père, se trouve cachée dans la maison, qu'il peut maintenant la prendre.

Au même moment, Shadak passe en trombe dans le village et tombe nez à nez avec Druss.
Lui aussi est à la poursuite de la bande de pillards, leur chef Collan a tué son fils.

Il apprend à Druss qu'ils passent par tous les villages qu'ils croisent pour y enlever les femmes et les vendre comme esclaves.

Sans plus y réfléchir, Druss déclare qu'il les pourchassera, les retrouvera, sauvera sa femme et les tuera.
Il n'abandonnera pas Rowena.

Jusqu'à présent, je n'ai jamais donné la note de 10/10 à un livre car pour moi le livre parfait n'existe pas. Il y a toujours un petit quelque chose qui aurait pu être mieux, enfin je ne sais pas, mais je n'avais jamais eu envie de mettre cette note, même lorsque j'avais été très emballée par un livre.

Là pourtant, ce 10 c'est imposé à moi comme une évidence. Ce livre est une bombe, un vrai chef d'oeuvre.

Ce n'est même pas tant la dimension fantasy du livre qui est superbe, que l'histoire de ce personnage qui se suffit à elle même.

D'ailleurs c'est bien simple, je ne suis pas entrée dans le livre, c'est le livre qui est entré en moi.

Druss est un personnage très attachant. Sa violence ne fait pas un pli, mais pourtant je m'y suis terriblement attachée. Déjà là, si j'avais encore des doutes sur le génie de l'auteur, ils ont tous été balayés d'un coup. Comment faire d'un personnage habité par une telle violence, une telle brusquerie et pas une once d'humour, un grand héros ? Un personnage dont on a envie d'être l'ami(e) ? Il suffit de demander à David Gemmell. Lui seul sait créer ce genre de personnage.

Une espèce de grand sauvage, qui ne sait pas lire, ni écrire, qui colle son poing dans la figure à qui s'aventure à faire un compliment mal tourné à sa femme, mais qui par amour pour elle, traversera tout le pays, pendant des années, sans jamais cesser de l'aimer, de la respecter et de la chercher.

Druss n'a peut être pas un énorme QI, mais il a l'intelligence du coeur, ce qui fait de lui un personnage hors du commun, atypique.
Et il ne faut pas croire que ce soit un idiot pour autant, loin de là. C'est un véritable stratège. Un homme taillé pour la bataille. Un meneur d'homme. Quelqu'un de simple qui se voit d'un coup, parachuter "légende". On ne parle plus que de lui, de ses exploits, de sa force hors du commun, de son courage.

L'histoire est captivante, outre la personnalité de Druss. L'histoire de Rowena et de son don est très intéressante également. Le personnage de l'empereur et de sa mégalomanie est aussi bien décrite.

Je regrette d'avoir découvert cet auteur sur le tard, mais je compte bien me racheter et lire toutes ses oeuvres.

Ceux qui le connaissent comprendront je pense, ma passion pour ses ouvrages.

A ceux qui ne le connaissent pas, damned mes amis(es), ne perdez plus de temps et LISEZ LE !

Dans ce roman, Gemmell a également "instauré" un code de l'honneur des vrais guerriers que suivra Druss tout au long du roman, mais il possédait déjà cette moralité avant que Shadak ne le lui livre :

"... ne viole jamais une femme, ne fais pas de mal aux enfants. Ne mens pas, ne triche pas, ne vole pas. Laisse ça aux gens médiocres. Protège les faibles contre les forces du mal. Et ne laisse jamais l'idée de profit te guider sur la voie du mal".
Commenter cet article

Emilien 23/02/2011 22:51



Bonjour, je viens de finir ce livre et il a été tout simplement un ... régal ;) Pour faire durée le plaisir j'ai du faire un effort titanesque pour ne pas le dévorer en moins de 2 =). Je ne sais
pas comment expliquer tout sa mais ... Il faut le lire pour comprendre !! ^^


 



hydromielle 24/02/2011 21:01



Tout à fait



alieeee 09/09/2009 21:04

j ai lu oresque tous les livre et je peut vous assurer que sa en valait le coup je vous conseil aussi les reymond e feist c'est dan le meme genre

hydromielle 10/09/2009 08:25


Oui j'ai lu la série de Pug également et j'ai beaucoup aimé


La liseuse 22/12/2007 19:39

Bah voilà, j'ai acheté un Gemmell. J'étais parti pour acheter Waylander (et si ça me plaît, j'ai l'ambition de lire tous le cycle. eh oui !) et finalement je suis restée un moment avec dans la main gauche Rigante et dans la droite, Waylander. Je reste sur mon choix premier. Je lis rigante d'abord.

hydromielle 23/12/2007 13:12

J'ai bien l'intention de me lire le cycle de Rigante également lorsque j'aurais terminé celui de Drenaï

La liseuse 21/12/2007 10:25

Bon je fonce sur le site Bragelonne voir un peu de plus près ce cycle et le nombre de tomes. Cet aprèm' je vais dans le centre ville, mon tour à la librairie sera un passage oblige par ta faute.

hydromielle 21/12/2007 22:38

Oui, c'est ma faute, c'est ma très grande faute.... lolCeci dit, tu ne le regretteras pas

Sandra 17/12/2007 22:58

L'histoire me fait penser à celle de Conan le Barbare. Ca me plait bien ! Depuis le temps que j'entend parler de David Gemmel, il faudrait que je pense à me procurer un de ses livres !

hydromielle 18/12/2007 09:46

Je n'ai jamais lu Conan donc je ne peux pas te dire. Je n'ai vu que le film lolMais tente le coup avec Gemmell, je te fiche mon billet que tu vas adorer !

Archives

À propos