Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 Nov

Waylander I

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Fantasy

51J65ZAKQ9L.-AA240-.jpeg
















"Waylander I" de David Gemmell

Broché - 343 pages - 19 euros

Note : 08/10

Résumé :

Le Roi de Drenaï a été assassiné. Une armée d’envahisseurs déferle sur le pays, avec pour mot d’ordre de tuer hommes, femmes et enfants. Mais tout espoir n’est pas perdu. Il repose sur les épaules de celui que la nation surnomme Waylander. Seul, il va s’aventurer en territoire nadir pour retrouver la célèbre Armure de Bronze, symbole de liberté.
Mais peut-on faire confiance à ce Waylander ?...
Après tout, c’est lui qui a assassiné le roi.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Cinq hommes sont en train de torturer un jeune prêtre lorsque Waylander débraque.

Autant il se fiche de ce qu'ils font au prêtre, autant il est en colère car ils lui ont volé son cheval. Comme ils refusent de le lui rendre, une bataille s'engage et Waylander les tue.

Il récupère son cheval et s'apprête à partir lorsque le prêtre lui demande de le libérer.

Waylander est un tueur, un assassin et un des meilleurs, sans remords, froid, rapide, dénué de moral.

Il n'est pas dans ses habitudes d'aider les autres.

C'est pourquoi il est le premier surpris lorsqu'il détache le prêtre, lui donne à boire, soigne ses plaies et les recous. Il fait un peu de feu et veille l'homme.

A son réveil, celui-ci se présente, il s'appelle Dardalion et est un prêtre mystique.

Waylander se laisse convaincre de l'accompagner et les deux hommes chevauchent ensemble depuis quelques temps lorsqu'ils tombent, au détour d'un chemin sur une femme (Danyal) et trois enfants : un jeune garçon et deux petites filles.  Ils viennent d'échapper à un groupe de soldats "Les Chiens du Chaos" qui apportent terreurs, tortures, mutilations et morts sur leurs passages.

Waylander le tueur solitaire se retrouve, ne sachant pas trop bien comment,  à les escorter tous jusqu'au général Egel, afin de les mettre en sûreté.

La guerre fait rage entre Drenaïs et Varigans . Le pays n'est pas sur et tout le monde est en danger, les massacres sont nombreux.

Waylander est recherché par des hommes de toutes les factions qui n'ont qu'une idée en tête : le tuer.

En chemin Waylander l'assassin se rend compte que quelque chose se passe en lui. Il éprouve des sentiments contradictoires, il commence à s'attacher plus ou moins à ses compagnons.

Dardalion lui insuffle un peu de bonté, de remords pour les meurtres qu'il a commis. Et Danyal ne le laisse pas indifférent.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que David Gemmell, n'est pas du genre à avoir sa langue dans sa poche, ni à se prendre la tête à emballer ses histoires dans de jolis petits mouchoirs de dentelles...

Quand un des personnages pète un câble, il jure comme un chartier. Quand ils se battent, ça gicle dans tous les sens.

Je me suis vraiment régalée avec ce livre.  Et si son style d'écriture est toujours le même, je sens que Monsieur Gemmell, va devenir un de mes auteurs favoris. J'avais déjà beaucoup aimé "Renégats", mais là, j'ai trouvé que c'était encore mieux.

Son héros, Waylander est véritablement charismatique, il est puissant . Puissant par la force physique, mais aussi par le caractère, par les sentiments.

J'ai commencé le livre avec un Waylander assassin sans remord, sans émotion en fait, mais déjà attachant, avec un petit "je ne sais quoi" que l'auteur a su lui donner.

Puis à mesure que j'avançais dans l'histoire, son personnage prenait de l'ampleur, il montait en puissance, en force, parce que et c'est bien là, toute la contradiction, il devenait plus "faible", plus sensible, en clair plus humain.

Y'a t-il du bon dans chaque homme ? Je l'ignore, mais en Waylander il y en a .

Dardalion est très intéressant également. Sa propre transformation  au contact de Waylander n'est pas anodine. Un peu de bonté du prêtre "passe" en Waylander et un peu de la "sauvagerie" de Waylander passe en Dardalion. Comme si les deux hommes se complétaient. Comme s'ils étaient les deux faces d'une même pièce.

A lire, ne serais-ce que pour découvrir l'écriture, la force des personnages et l'imagination de David Gemmell.

Commenter cet article
D
Il va avoir du boulot le Père Noël !!...  :)
Répondre
H
Tu m'étonnes..... j'espère qu'il a un compte en banque bien fourni surtout lol
S
Pourquoi tant d'incitation à acheter des livres lolllll Je note :) Il faut que je me fasse une LAA (livres à acheter) Fantasy :)
Répondre
H
Et surtout pense à envoyer ta liste au père noël lol
L
Tu m'a convaincu pour Waylander. Je l'avais déjà vu dans la newsletter de Brag'. Mais d'abord je veux lire Rigante.
Répondre
H
J'attend ton avis pour Rigante alors, parce que partie comme je suis, je sens que je vais finir par me coltiner tous les livres de Gemmell lol
D
Voilà un article qui sait donner envie !! Devrais-je dire une fois de plus ??... C'est quand que t'arrêtes de nous donner envie ?   :)
Répondre
H
Là c'est plutôt mal barré, vu que je suis tombée raide dingue de l'auteur.... lol
L
Bonjour HydromielleGemmel ne m'a jamais deçu... c'est du bon !!Je ferrais un topo un de ces quatre.A tchao                       Loup blanc
Répondre
H
J'attend avec impatience alors

Archives

À propos