Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 Oct

Acide sulfurique

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Lectures francophones

51uHDiGgUxL.-AA240-.jpeg

















"Acide sulfurique" d'Amélie Nothomb

Poche - 212 pages - 5,23 euros

Note : 08/10

Résumé :

Concentration : la dernière-née des émissions télévisées. On enlève des gens, on recrute des kapos, on filme… Tout de suite, le plus haut score de téléspectateurs, l’audimat absolu qui se nourrit autant de la cruauté filmée que de l’horreur dénoncée.

Etudiante à la beauté stupéfiante, Pannonique est devenue CKZ 114 dans le camp de concentration télévisé. Le premier sévice étant la perte de son nom, partant de son identité. Zdena, chômeuse devenue la kapo Zdena, découvre en Pannonique son double inversé et se met à l’aimer éperdument. Le bien et le mal en couple fatal, la victime et le bourreau, la belle et la bête aussi. Quand les organisateurs du jeu, pour stimuler encore l’audience, décident de faire voter le public pour désigner les prisonniers à abattre, un tollé médiatique s’élève mais personne ne s’abstient de voter et Pannonique joue sa vie…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Un nouveau reality show vient de voir le jour à la télé : "Concentration".

Des personnes sont enlevées, des rafles ont lieu dans les rues ou dans les parcs de Paris et se voient internées dans un camps.

"Concentration" porte bien son nom. Il n'est pas sans rappeller la guerre et les prisonniers du "jeu" y sont traités de la même façon : logés dans des baraquements, nourriture infame et plus que minimaliste au niveau des portions, et travaux forcés.

Lorsqu'un prisonnier est trop maigre ou trop fatigué pour effectuer les travaux, il est désigné pour aller à la mort.

Tous les matins, des prisonniers sont ainsi tués. Le tout en directe, filmé par des caméras et sous les yeux des spectateurs.

Des kapos (la trentaine maximum) sont chargés de faire régner l'ordre et la peur dans le camp : injures, coups, rien n'est épargnés aux prisonniers.

Leurs papiers d'identité ont été brûlé à leur arrivé au camp et ils se sont vus affublés d'un matricule.

Cependant, l'un de ces prisonniers, sort du lot. CKZ 114. Une femme magnifiquement belle. Qui affiche toujours la même expression de neutralité quoi qu'il arrive.

Bientôt, son comportement et sa beauté font d'elle le personnage le plus regardé.

Que ce soit à la télé, dans le camp, par les autres prisonniers ou bien par les kapos, CKZ 114, ne laisse personne indifférent.

Et plus particulièrement la kapo Zdena qui, très vite est fascinée par cette femme et cherche par tous les moyens à connaitre son prénom.

Utilisant tout d'abord la force, les menaces et les coups, pour ensuite, tenter de l'amadouer avec du chocolat.

J'ai lu beaucoup d'avis contradictoire sur ce roman. Les avis sont bien tranchés et aux antipodes.

Personnellement, j'ai beaucoup aimé. Un petit livre qui se lit très rapidement, mais qui recèle beaucoup de vérités sur la nature humaine.

L'écriture d'Amélie Nothomb est toujours aussi agréable et l'histoire qu'elle raconte est originale tout en étant parfaitement horrible.

Dans ce roman, elle pose le doigt sur ce qui dérange, ce qui fait mal. En vérité, jusqu'où l'homme est capable d'aller en matière de reality show ? Irait-il vendre son âme au diable pour avoir la plus grande audience ?
Je pense que oui. Malheureusement.

Quand on voit certains programmes du genre en France ou à l'étranger, qui sont de plus en plus trash, on peut se poser la question.

Toujours plus de gore, toujours proposer aux spectateurs de l'horreur, toujours plus de voyeurisme. Encore et encore et encore.

J'ai trouvé qu'elle avait très bien développé son sujet et je me suis régalée avec ce livre.


Commenter cet article

livremania 12/03/2009 18:58

Du Amélie Nothomb pure et simple... Un livre que les rofs de français n'aime pas (là, je ne comprends pas)... Comme tu l'as dit, il nous ouvre les yeux sur la nature de l'homme...J'ai vraiment adoré...

hydromielle 12/03/2009 20:08


C'est peut être parce qu'il est trop "vrai" que les profs n'aiment pas ? Je n'en ai aucune idée. Mes profs de français ne m'ont jamais fait lire ce genre de
livres.


akialam 23/05/2008 22:11

C'est vrai que cet ouvrage est effrayant ! J'aime bien aussi la relation bourreau/victime qui s'inverse...

hydromielle 24/05/2008 10:13


L'amour, la haine..... ne sont pas si éloigné l'un de l'autre après tout.


nath 19/03/2008 09:03

Ce livre est dans ma PAL ...

hydromielle 19/03/2008 20:57

Tu as lu d'autres livres de l'auteur ?

betty 30/10/2007 12:37

oui ce livre est excellent , comme tous ces livres d'ailleurs !! moi , je suis terriblement fan !! et le dernier n'est pas mal non plus !!! ...quoi que à la difference de certains livres d'Amelie ,il n'y ai pas de meurtre !! mais tres bien !!

hydromielle 30/10/2007 20:40

Je suis fan aussi. Elle a une façon d'écrire que j'aime vraiment beaucoup

Dragonne 29/10/2007 17:05

Voilà un résumé et un commentaire qui donne envie malgré le thème de l'histoire !!Peut être qu'à l'occasion...

hydromielle 29/10/2007 20:14

Sinon pour commencer, je te recommande "Stupeur et tremblements" que j'ai adoré.

Archives

À propos