Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 Oct

Le pion blanc des présages

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Fantasy

9782266033756-copie-1.gif












"Le pion blanc des présages" de David Eddings
Tome 1 - La Belgariade


Poche -  348 pages - 6,75 euros

Note : 07/10


Résumé :

Et les Dieux créèrent l'homme, et chaque dieu choisit son peuple. Ah! Que le monde était jeune, que les mystères étaient limpides! Mais Torak, le dieu jaloux, vola l'Orbe d'Aldur, le joyau vivant façonné par l'aîné des dieux, et ce fut la guerre. Le félon fut châtié ; à Cthol Mishrak, la Cité de la Nuit, il dort toujours, d'un long sommeil hanté par la souffrance.

Le fleuve des siècles a passé sur les royaumes du Ponant. Les livres des présages ne parlent plus qu'aux initiés, mais ils sont formels : Torak va s'éveiller. Et justement l'Orbe disparaît pour la seconde fois. Que le maudit la trouve à son réveil et il établira son empire sur toutes choses.

Belgarath le sorcier parviendra-t-il à conjurer le sort? Dans cette partie d'échecs cosmique, il a réussi à préserver une pièce maîtresse : le dernier descendant des Gardiens de l'Orbe, désigné par les présages, mais qui n'est encore qu'un petit garçon jeté sur les routes par une venteuse nuit d'automne. Un simple pion, et si vulnérable...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Garion a été recueilli tout bébé par sa tante Pol, à la mort de ses parents. Depuis, c'est elle qui l'élève et Garion à une vie paisible et heureuse, comme les autres petits enfants du village. Parfois polisson mais tendre, Garion est un enfant facile.

Sa tante Pol gère de main de maître la cuisine de la ferme de Faldor et tout le monde s'accorde pour dire qu'elle est la meilleure cuisinière qui soit. Parfois aussi l'infirmière, lorsqu'il s'agit de faire boire aux malades des décoctions dont elle seule à le secret.

Garion grandit  entouré de ses meilleurs amis, Rundorig, Doroon et surtout Zubrette, aussi belle que manipulatrice, jouant des sentiments des trois garçons à tour de rôle.

La vie s'écoule paisiblement. Même si une chose, somme toute insignifiante dérange un peu Garion.
Souvent, il aperçoit un cavalier dans le lointain, vêtu de noir, qui semble l'observer. Mais sans savoir pourquoi, il n'en fait part à personne.

L'arrivée d'un vieil homme aux cheveux et à la barbe blanche, à la ferme, va bouleverser tout le petit monde que Garion avait cru avoir autour de lui.

Alors qu'il était parti en ville avec le vieil homme - sire Loup - pour faire quelques achats, dès son retour à la ferme de Faldor il se rend compte que quelque chose ne pas ! Tante Pol et sire Loup se font des messes basses et semblent très nerveux. Que c'est-il passé en ville que Garion n'a pas compris ou n'a pas vu, pour les mettre dans cet état ?

Pourquoi la venue d'un Murgo à la ferme les troubles autant ? Et pourquoi le nouveau fermier, Brill, espionne t-il tante Pol.

Autant d'évènements qui vont précipiter le départ de sire Loup, tante Pol, Durnik - maréchal ferrant qui décide de les accompagner - et de Garion.

Garion qui ne comprend rien à ce qui se trame.

Premier tome d'une décalogie faite de légendes, de sorciers et de sorcières aux pouvoirs incroyables, de mythes, de monstres et de secrets.

Un tome qui me semblait un peu long au départ. J'avais l'impression que ça n'avançait pas, que l'histoire se traînait. Mais l'histoire avance, les choses se mettent en place doucement c'est tout.

L'auteur en fait, place ses personnages, son histoire, dans ce premier volume.

Il les présente tranquillement, pour mieux attirer le lecteur dans ses filets. Et une fois que c'est fait, l'attraction est inévitable. J'ai plongé. Et avec bonheur en plus.

J'avais moi aussi, tout comme Garion envie de savoir qui était ses parents. J'avais envie de me fâcher toute rouge contre tante Pol qui le prend un peu trop pour un gamin et lui fait trop de cachotteries. Bref, je me suis prise d'affection pour Garion.

Un premier tome relativement "sage" je dirais. Pas une grande révélation, mais très agréable à lire.

Disons surtout très prometteur pour la suite. Voilà, c'est ça je pense mon sentiment principal en refermant le livre : que c'est plein de promesses.

Que va me révéler la suite ? Que vais-je apprendre ?

Un début de cycle qui donne très envie de lire la suite, que j'espère à la hauteur de mes attentes.

Commenter cet article
L
j'ai lu La Belgariade, La Mallorée, Les Préquelles,  Belgarath et Polgara et je les aimes tous
Répondre
H
Je n'en entend que du bien, j'ai juste eu un démarage un peu cahotique disons lol
L
bonjour HydromielleTu attaques un cycle qui est un tres bon souvenir. De l'action et de l'humour. Des perso qui s'etoffent au fur et a mesure... Il faudrait etre tres difficile pour ne pas plonger. A tchao                           Loup blanc
Répondre
H
Visiblement tous les avis sont très encourageants pour ce cycle
D
Le premier tome est un peu "lent" comme tu dis. D'autant plus que les personnages sont un peu plats mais tu verras par la suite qu'ils prennent de l'envergure et qu'Eddings a fait la part belle à l'humour !! Même "tante Pol" (de loin mon perso préféré) peut être très drôle et très caustique !!!Bonne lecture... moi j'arrive au bout !!
Répondre
H
Je compte bien continuer de toute façon. J'ai trouvé le début très prometteur. J'ai déjà le tome 2 et le tome 3 chez moi.
Y
aaahh La belgariade et la mallorée... c'est trop bien, incontournable disons ! Malheureusement quand je le relis j'ai tendance à m'envoyer les 10 à la filke en une smaine ce qui me rend peu sociable ;-)
Répondre
H
Ba, les fans de lecture comprennent lol
D
Ce cycle là aussi me fait de l'oeil depuis un long moment. Mais pour l'instant d'autres lectures m'attendent...
Répondre
H
Je vais le continuer celui ci

Archives

À propos