Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 Jun

Le prince Tavis

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Fantasy

518eJk2DXfL.-AA240-.jpeg















"Le prince Tavis" de David B. Coe

Poche -  412 pages - 7,60 euros

Note : 08/10


Résumé
:

Le spectre de la guerre civile a étendu son ombre glaciale sur le royaume d'Eibithar. Le mariage qui devait sceller l'union entre les puissants duchés de Curgh et de Kentigern a versé dans l'horreur lorsque la jeune Brienne de Kentigern a été retrouvée assassinée, au lendemain du banquet de noce, dans le lit de Tavis de Curgh. Ce dernier a beau clamer son innocence, toutes les apparences sont contre lui. Mais Grinsa, le glaneur qui a autrefois supervisé la révélation de Tavis, et qui sait que le destin du jeune homme n'est pas celui d'un assassin, le croit. Lui seul sent que la guerre imminente fait partie d'un plan encore plus ambitieux...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Fotir et Grinsa font évader Tavis du cachot d'Aindreas où ce dernier le torturait. Grinsa confis à Fotir et Tavis qu'il n'est pas un simple glaneur, mais qu'il possède plusieurs pouvoirs. Bien plus que Fotir et la plupart des Qirsi, en fait, il est un Tisserand. Ces derniers étant persécutés et tués s'ils sont découverts, il leur fait confiance pour garder son secret.

Alors que Fotir retourne dans la chambre qu'il partage avec Xaver, comme si de rien n'était, Grinsa et Tavis trouvent refuge dans le temple de Bian.

Cette nuit est particulière pour tous ceux qui se trouvent dans le temple. En effet, c'est cette nuit que les vivants affrontent leur(s) fantôme(s). Tavis qui craint malgré tout être responsable de la mort de Brienne bien qu'il ne se souvienne de rien si ce n'est de son amour pour elle, redoute d'affronter la présence du fantôme de Brienne.

Lorsque l'heure est venu, Brienne apparait et lui explique qu'il n'y est pour rien. Qu'elle sait qu'il était tombé amoureux d'elle. Elle réussi même à lui montrer l'image de son assassin. Soulagé, d'être hors de cause, Tavis lui répète qu'il l'aime et jure de trouver celui qui l'a tué.

De son côté, Grinsa, grâce à son pouvoir de Tisserand, rejoint sa soeur Keziah - Premier Ministre de Kearney, Duc de Glyndwr - dans sons rêve et lui demande une immense faveur.

Il la charge d'intervenir auprès de Kearney afin que celui ci se rende à Kentigern pour éviter une guerre civile. Lui seul pourrait s'interposer entre Aindreas et Javan. Il lui demande également de persuader son duc de prendre Tavis sous son aile, de lui accorder l'asile et la protection de Glyndwr.

Parallèlement, les 7 royaumes apprennent la mort du roi. Ce qui signifie pour Javan, l'accession au trône. Ce qu'Aindreas refuse. Il ne laissera pas monter sur le trône le père de l'assassin de sa fille.

Au château de Kentigern, Shurik, le Premier Ministre, pousse Aindreas à se porter au devant le l'armée de Curgh venue tirer Javan de sa prison dorée. L'armée étant menée par la femme de Javan, Aindreas est persuadé de pouvoir les écraser.

Juste avant de partir pour la guerre, Shurik qui possède le pouvoir des Façonneurs, sabotte les défenses de Kentigern afin que les Anériens puissent l'envahir.

J'ai retrouvé avec plaisir les protagonistes de cette saga.

Ma première impression sur Tavis se confirme, ok, il est victime d'un complot pour affaiblir le royaume, mais c'est un sale gosse, prétentieux et colérique. Une bonne fessée ne lui ferait pas de mal.

L'auteur a su très bien rendre la peur et le dégoût des hommes pour les Qirsi, la majeur partie d'entre eux ne supporte même pas de les croiser et digère encore moins que certains d'entre eux aient accés aux titres de Premier Ministre ou de conseillers de Duc.

Les relations d'amitié entre humains et Qirsi sont pratiquement inenvisageables. Et les relations d'amour sont une honte inavouables.

J'en suis presque arrivée à penser comme les hommes, que tous les Qirsi étaient des traitres et voulaient prendre le pouvoir.

Mais là encore, l'auteur m'a bien eu.... je me suis attachée à quelques Qirsi, que j'ai appris à connaître et à apprécier. Non, tous ne sont pas des traitres ! Certains sont sincères et souhaitent vraiment la paix dans le royaume, certaines apprécient vraiment leur Duc et leur famille et sont de bons conseillers.

J'ai été particulièrement touchée par le sacrificie de Keziah, par ses sentiments envers son duc, son respect pour son frère et sa confiance en lui. Fotri également, qui m'avait semblé un peu fade dans le premier tome, prend un peu de relief. Quand à Shurik, je suis "contente" que ce soit un traitre, je ne l'aimais pas lol

Un second tome aussi bien que le premier, les scènes de batailles sont bien rendues et la prise du château de Kentigern très bien décrite.

Je me suis régalée avec ce tome qui, tout comme le premier, me laisse avec une furieuse envie de lire le tome 3.


Commenter cet article

Dragonne 02/07/2007 20:51

A chaque fois que je lis tes avis, c'est la même chose !! Ca donne envie...

chiffonnette 02/07/2007 19:07

Ce n'est pas la première fois que j'entends dire du bien de cette série! Je vais finir par me lancer je pense! Beau commentaire en tout cas! Il donne envie!

La liseuse 01/07/2007 14:53

Quel billet ! ta lecture t'as inspiré dis donc ! Ma LAL côté Fantasy augmente à vitesse grand V, il va falloir que je rattrappe ce retard.Je vois que tu es entrain de lire le dernier Mireille Calmel. Le résumé ne m'a rien dit quand je l'ai lu. J'attends donc ton avis. Bonne lecture.

hydromielle 01/07/2007 20:38

Le cycle des 7 royaumes est vraiment très chouette, je suis heureuse d'être tombée dessus

Archives

À propos